Tribune libre de Nadia Ramassamy :

Nomination de Barbara Pompili au Ministère de la transition écologique et solidaire


Publié / Actualisé
Madame Barbara Pompili a été nommée ce lundi 6 juillet Ministre de la transition écologique et solidaire. Cette annonce accompagne celle faite, la semaine dernière, de la reprise de 146 des 149 propositions de la convention citoyenne pour le climat par le Président de la République, lesquelles je l'espère, feront l'objet d'une mise en oeuvre rapide et efficiente.
Madame Barbara Pompili a été nommée ce lundi 6 juillet Ministre de la transition écologique et solidaire. Cette annonce accompagne celle faite, la semaine dernière, de la reprise de 146 des 149 propositions de la convention citoyenne pour le climat par le Président de la République, lesquelles je l'espère, feront l'objet d'une mise en oeuvre rapide et efficiente.

La transition écologique et solidaire soulève des problématiques transpartisanes, qui transcendent les politiques de tous bords : réchauffement climatique, pollution, énergies renouvelables, sont pour tous nos concitoyens des sujets prioritaires.
 
En outre, le réchauffement climatique menace aujourd’hui non seulement la biodiversité française, mais aussi ses habitants, aussi bien dans l’Hexagone que dans les Outre-mer. Le gouvernement devra redoubler d’efforts afin de mettre en place une politique pérenne de contrôle afin de pouvoir endiguer ce phénomène.
 
La transition écologique et solidaire passe aussi par le développement d’énergies renouvelables : énergie solaire, éoliennes… Ces évolutions doivent s’accentuer dans les prochaines années. Le gouvernement doit appuyer ces progrès et permettre leur développement.
 
Toutes ces problématiques ont été marquées ces dernières années par une mobilisation citoyenne sans précédent. De nombreuses entreprises dont l’objectif est d’engager cette transition, de protéger notre environnement, ont été créées. Il est du devoir de l’Etat d’encourager ces initiatives. Il est crucial que le gouvernement mette en place de nouveaux dispositifs afin de soutenir et stimuler ces entreprises au cours des prochaines années.
 
Je fais le vœu que la politique du gouvernement soit réalisée de concert avec ces entreprises françaises et les Françaises et les Français. Notre objectif est commun, et les actions qui en résultent le sont tout autant.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !