Covid-19 :

Jean-Luc Poudroux demande un quota de masques gratuits au gouvernement


Publié / Actualisé
Dans un communiqué de presse publié ce jeudi 6 août 2020, le député Jean-Luc Poudroux demande au gouvernement un "quota de masques gratuits" pour chaque Réunionnais. Il souhaite aussi que ce quota mensuel soit "plus ou moins important selon les revenus du ménage ou de la personne concernée", les masques étant désormais obligatoires dans lieux publics clos, et pourraient le devenir dans certains espaces publics extérieurs, notamment à Saint-Denis. Nous publions le communiqué ci-dessous.
Dans un communiqué de presse publié ce jeudi 6 août 2020, le député Jean-Luc Poudroux demande au gouvernement un "quota de masques gratuits" pour chaque Réunionnais. Il souhaite aussi que ce quota mensuel soit "plus ou moins important selon les revenus du ménage ou de la personne concernée", les masques étant désormais obligatoires dans lieux publics clos, et pourraient le devenir dans certains espaces publics extérieurs, notamment à Saint-Denis. Nous publions le communiqué ci-dessous.

Depuis le 20 juillet dernier, le port du masque est devenu obligatoire et cette mesure de prévention tend à se généraliser partout en toutes circonstances. Cette obligation tout à fait justifiée représente une dépense non négligeable pour chaque Réunionnaise et chaque Réunionnais.

Par exemple, une famille composée de 4 personnes devra débourser en moyenne entre 60 et 120 euros par mois. Nous savons qu'une telle dépense peut s'avérer difficile ou compliquée et c'est la raison pour laquelle je souhaite que le Gouvernement aille plus loin encore dans les mesures qu'il a déjà prises pour faciliter la généralisation du port du masque.

La santé des Réunionnais doit être, dans la période que nous traversons, la priorité de l'action de l'Etat en partenariat toujours avec les Collectivités, les associations, les entreprises, les citoyens. Je demande que l'Etat assure un quota de masques gratuits à chaque Réunionnais, un quota mensuel qui serait plus ou moins important selon les revenus du ménage ou de la personne concernée pour nous accompagner dans cette épreuve qui risque de durer pendant un temps assez long.

 

   

1 Commentaire(s)

THOR, Posté
Quand il finit sa sieste celui-là il faut qu'il répète tout ce que les autres ont déjà dit....allez papy rendors toi et profites de tes indemnités de député.