6 nouveaux cas dans le cluster de Sainte-Clotilde (actualisé) :

Covid-19 : deux nouveaux foyers de contamination identifiés à Saint-Denis


Publié / Actualisé
Ce jeudi 13 août 2020, 6 nouveaux cas de Covid-19 en lien avec le foyer de contamination (cluster) de Sainte-Clotilde ont été confirmés. Au total, 31 personnes ont été contaminées sur ce cluster. Deux autres foyers de contamination ont par ailleurs été identifiés à Saint-Denis : il s'agit de deux foyers de quatre personnes chacun, de nature familiale, regroupant des cas autochtones déjà comptabilisés parmi les 754 cas totaux. Pour ces deux clusters réunis, moins de 20 contacts sont encore en cours d'investigation. La préfecture et l'Agence Régionale de Santé confirment par ailleurs 20 nouveaux cas de coronavirus enregistrés ce jeudi 13 août, dont les 6 cas classés autochtones en lien avec le foyer de contamination. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ce jeudi 13 août 2020, 6 nouveaux cas de Covid-19 en lien avec le foyer de contamination (cluster) de Sainte-Clotilde ont été confirmés. Au total, 31 personnes ont été contaminées sur ce cluster. Deux autres foyers de contamination ont par ailleurs été identifiés à Saint-Denis : il s'agit de deux foyers de quatre personnes chacun, de nature familiale, regroupant des cas autochtones déjà comptabilisés parmi les 754 cas totaux. Pour ces deux clusters réunis, moins de 20 contacts sont encore en cours d'investigation. La préfecture et l'Agence Régionale de Santé confirment par ailleurs 20 nouveaux cas de coronavirus enregistrés ce jeudi 13 août, dont les 6 cas classés autochtones en lien avec le foyer de contamination. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Outre ces nouveaux cas, parmi les cas confirmés ce jour :

- 5 cas sont classés autochtones sans lien avec le Cluster annoncé le 11 août ;
- 3 cas sont importés suite à un dépistage à J+7 de leur arrivée sur le territoire ;
- 6 sont encore en cours d’investigation pour savoir s’ils ont un lien avec le cluster.
 
Parmi les 10 cas qui étaient en cours d’investigation annoncés les 11et 12 août :

- 7 sont classés autochtones, sans lien avec le Cluster annoncé le 11 août ;
- 1 cas est importé ;
-  2 cas restent en cours d’investigation.
 
Suite aux investigations menées par l’Assurance Maladie, Santé publique France et l’ARS, deux autres clusters ont été identifiés à Saint-Denis : il s’agit de 2 clusters de 4 personnes chacun, de nature familiale,  regroupant des cas autochtones déjà comptabilisés parmi les 754 cas. Pour ces 2 clusters réunis, moins de 20 contacts sont encore en cours d’investigation. L'un d'eux devrait se trouver à Bas de la Rivière, comme il a été indiqué ce jeudi lors d'une conférence de presse tenue par Ericka Bareigts, maire de Saint-Denis.

Lire aussi : Foyer de contagion : la menace d'une multiplication des cas

Pour rappel, une personne testée positive au Covid-19, sans que l'on sache l'origine précise de sa contamination, a participé à un événement familial le 29 juillet dernier. Après enquête des autorités sanitaires, plus de 100 contacts liés à cet événement ont été retracés. Ce mardi, neuf de ces personnes ont été dépistées positives, et 16 de plus ce mercredi. Cet événement constitue le premier foyer de contamination à La Réunion depuis l'apparition du virus. Les deux autres clusters semblent, pour l'heure, est beaucoup plus restreints.

- Un cas confirmé chez un agent du Conseil départemental -

Dans un communiqué publié ce jeudi, le Conseil départemental annonce qu'un agent du site du Chaudron avait été testé positif au virus. "Depuis le début de la crise sanitaire, la Collectivité a déployé tous ses moyens afin d’assurer la protection des agents départementaux tout en restant aux côtés de la population pour faire face aux situations d’urgence" indique le Département.

"A l’approche de la rentrée scolaire, tous les matériels de protection pour les agents mobilisés ont été distribués de même, les procédures sanitaires appropriées sont appliquées" précise-t-il par ailleurs.

"A ce jour, un cas de Covid-19 a été diagnostiqué dans l’effectif départemental sur un des sites du Chaudron et l’ensemble des protocoles en vigueur a été immédiatement déployé : fermeture et désinfection du site, dépistage des agents en contact, etc" détaille le communiqué, sans préciser la date de confirmation de la contamination.

"La Collectivité est plus que jamais vigilante et veille à ce que chacun puisse assurer la continuité du service public, en toute sécurité" termine-t-il.

- Situation épidémiologique au 13 août -

746 cas ont été investigués à cette heure par l’ARS, Santé publique France et l’Assurance Maladie, dont 65% sont des cas importés.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Missouk, Posté
Et hop, 20 de plus, ... parmi les gens testés, en sachant que 30¨% seulement des gens qui entrent ou rentrent à LA REUNION se font tester. Mais le docteur CHIEZE ce soir sur Réunion 1ère n'a pas l'air plus inquiet que cela! En tous cas sa coiffure et sa mèche sont toujours "dans le vent" et les belles phrases de rigueur. Les "boîtes de nuit sauvages" dans les rues de St GILLES en week-end peuvent donc se poursuivre, collégiens, lycéens et professeurs, pour beaucoup de retour de métropole, se chargeront eux aussi de disséminer le virus. Tout va bien on vous dit!