Covid-19 :

Jean-Hugues Ratenon demande la gratuité des masques et le retour des motifs impérieux


Publié / Actualisé
Alors que la situation sanitaire se dégrade, le député Jean-Hugues Ratenon demande à l'Etat de de mettre à disposition de toute la population des masques gratuits. Alarmé face à l'augmentation du nombre de cas de Covid-19, il appelle aussi à la remise en place des motifs impérieux, l'obligation à la septaine, ainsi que des tests. Le député propose aussi de fermer les frontières de La Réunion. "Il faut donner les moyens aux Réunionnais de se protéger et de lutter contre l'épidémie" explique-t-il.
Alors que la situation sanitaire se dégrade, le député Jean-Hugues Ratenon demande à l'Etat de de mettre à disposition de toute la population des masques gratuits. Alarmé face à l'augmentation du nombre de cas de Covid-19, il appelle aussi à la remise en place des motifs impérieux, l'obligation à la septaine, ainsi que des tests. Le député propose aussi de fermer les frontières de La Réunion. "Il faut donner les moyens aux Réunionnais de se protéger et de lutter contre l'épidémie" explique-t-il.

"Certains redoutent les prochaines semaines compte tenu du contexte actuel particulier : rentrée scolaire lundi 17 août et les nombreux retours de vacances. Que va-t-il se passer ?" s'interroge par ailleurs Jean-Hugues Ratenon.

Alors que le Préfet a décidé de rendre obligatoire le port du masque à certains lieux extérieurs, le député "prend acte de cette décision qui soulève toutefois quelques interrogations". Il s'interroge principalement sur le coût du masque, alors que "les taux de pauvreté et de chômage battent des records",

"D’autant plus qu’à ce chômage de masse et cette pauvreté s’ajoute la crise économique avec des pertes de salaires en raison du chômage partiel, ou encore des pertes d’emploi suite au confinement, mais aussi des salaires insuffisants du fait des charges" précise-t-il.

"Les familles auront du mal à faire face à cette dépense nouvelle, (...) résultat : beaucoup restent chez eux de peur d’être verbalisés ; beaucoup se protègent avec des masques déjà utilisés par manque de moyen pour acheter les masques à usage unique" alerte Jean-Hugues Ratenon.

A ses yeux, la gratuité des masques est donc "la seule solution pour le respect de l’arrêté préfectoral et de lutter efficacement contre le virus".

"Le ministre des Outre-Mer devrait déjà profiter de son voyage à la Réunion à partir de lundi pour emmener dans son avion des stocks de masques à distribuer à la population" conclut-il.

   

2 Commentaire(s)

Boyer, depuis son mobile, Posté
Vous avez complètement raison.
Je me demande bien pourquoi ils attendent!
Je me dis aussi soit c est volontaire d augmenter les cas à la Réunion soit sommes nous représenter par des incompétents qui ne savent pas taper le poing sur la table quand il le faut.
Yo, Posté
monsieur le depute
tres bonne initiative, pour la pauvretté que nous vivons.
cependant il faudrai interroge le prefet en son pouvoir,
pour les places assis faut faire quoi,
les bars les gens son à 10- 20 cm, il se postionne dessus à la vu des autorités,
les distanciation assis n'existe pas, et masque non plus
les tables resto non pas 1m, de distance, les place de cinema idem, etc,
comment voulez-vous arreté cette pandemie, il faudrai peut etre definir la distanciation.
les etablissements recevant du public fonctionne ainsi vous rentre il vous faut un masque, apres vous pouvez l'enlever dans l'enceinte étant assis, "contanimation assure"
nous avons besoin d'enleve pour mange et boire et pour parle nous pouvons le remettre, ce pas accces stricte la dessus,
definition du porte du masque et de la distanciation est trop allez à toi.
rectifie, ce mieux de fermé l'economue
bravo pour votre engagement pour notre departement