[LIVE] 22 nouveaux cas confirmés ce vendredi :

Covid-19 : cinq chaînes de transmission identifiées à Saint-Denis et Saint-André


Publié / Actualisé
Ce vendredi 14 août à 17 heures, une conférence de presse est organisée à la préfecture en présence du préfet Jacques Billant, de la rectrice Chantal Manès-Bonnisseau et de Martine Ladoucette, directrice générale de l'Agence régionale de Santé (ARS). Ils s'exprimeront sur les mesures de lutte contre le Covid-19 et leur prise en compte dans la perspective de la rentrée scolaire, alors que la situation sanitaire s'est empirée ces derniers jours. Imaz Press sera en live, suivez-nous. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ce vendredi 14 août à 17 heures, une conférence de presse est organisée à la préfecture en présence du préfet Jacques Billant, de la rectrice Chantal Manès-Bonnisseau et de Martine Ladoucette, directrice générale de l'Agence régionale de Santé (ARS). Ils s'exprimeront sur les mesures de lutte contre le Covid-19 et leur prise en compte dans la perspective de la rentrée scolaire, alors que la situation sanitaire s'est empirée ces derniers jours. Imaz Press sera en live, suivez-nous. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Notre journaliste est sur place, suivez son live :

  • IPR

    Sur les 22 cas confirmés aujourd'hui, une majorité sont autochtones, dont deux nouveaux foyers de contagion

  • IPR

     "Il n'y aucun cas positif signalé chez les élèves ou le personnel des collèges de Sainte-Clotilde et Bas de la Rivière, ils ne fermeront pas"

    Les établissements accueilleront donc les élèves à partir de lundi

  • IPR

    "Le retour des élèves en classe est prévue le 17 août" confirme Chantal Manès-Bonnisseau, rectrice

    Seules les 14 écoles de Saint-Denis déjà annoncées entameront la rentrée en continuité pédagogique. "Nous voulons que tous les enfants retrouvent le chemin de l'école, c'est un enjeu majeur" estime la rectrice

  • IPR

    "Je m'adresse aux jeunes : ils ont une double responsabilité, vis-à-vis des gens, mais aussi d'eux-mêmes" alerte la directrice de l'ARS

  • IPR

    Martine Ladoucette : "on ne peut pas se permettre de faire des accolades ou des embrassades lors des visites en EHPAD"

    Elle rappelle l'importance du port du masque mais aussi du respect des gestes barrières, les personnes âgées étant extrêmement fragilisées face au Covid-19

  • IPR

    Les priorités de dépistage :

    - symptômes cliniques

    - cas contacts identifiés par l'ARS ou l'assurance maladie

    - les nouveaux résidents dans les EHPAD

    - reprise de fonction ou arrivée d'un nouveau professionel en établissement de santé ou médico-social

    - résident en EHPAD avec le moindre symptôme

    - toute personne devant subir une opération chirurgicale lourde

    - les populations à risque

    - l'ensemble des voyageurs sept jours après leur arrivée

  • IPR

    "La Réunion compte 776 cas confirmés depuis le début de l'épidémie", soit 22 de plus qu'hier

    La majorité des cas confirmés ce vendredi sont des cas autochtones.

  • IPR

    "Cinq chaînes de transmission se trouvent à Saint-Denis et Saint-André" annonce Martine Ladoucette

    Deux d'entre elles ont été confirmées ce vendredi, dont celle de Saint-André

  • IPR

    Martine Ladoucette : "à tous ceux qui demandent que le test à J+7 devienne obligatoire, ce n'est pas possible dans le cadre réglementaire actuel"

    Elle confirme les propos du préfet, qui assure qu'il n'est pas possible dans le cadre légal d'imposer ces mesures aux voyageurs. Les tests à J+7 sont cependant fortement recommandés

  • IPR

     "Si nous ne prenons pas nos responsabilités individuelles et collectives, nous courrons un grave danger" alerte le préfet

  • IPR

    "La circulation du virus est locale, cela a été prouvé ces derniers jours"

  • IPR

    "Dès lundi, j'ai demandé à ce que des contrôles stricts soient effectués" concernant le port du masque

    Le préfet rappelle que les lieux comme les bars peuvent accueillir du public, mais ce dernier doit rester assis à sa table. "On a observé des personnes se baladant de tables en tables, ce comportement doit cesser" a-t-il martelé. Les contrôles vont devenir désormais plus stricts, avec des amendes à la clé

  • IPR

    "J'entends les demandes d'obligation de dépistage à J+7 ou la remise en place de la septaine" admet Jacques Billant

    Une obligation légale n'est cependant pas à l'ordre du jour. "Le préfet ne peut pas imposer de test, pas plus que rendre obligatoire la septaine, excepté pour Mayotte et la Guyane" a-t-il précisé

  • IPR

    "Le risque existe, il est fort et il est présent" annonce Jacques Billant

  • IPR

    Bonjour, bienvenue dans ce live

A propos

Avec 64 nouveaux cas de Covid-19 confirmés en trois jours et l'apparition de trois foyers de contagion, la situation sanitaire réunionnaise est désormais préoccupante. Alors que depuis le début de l'épidémie, La Réunion avait été épargnée, n'enregistrant que relativement peu de cas et aucun foyer de contagion, la situation s'est emballée en à peine quelques jours.

Le premier foyer de contagion est apparu à l'occasion d'une fête de mariage à Sainte-Clotilde, où un convive s'est avéré être positif au Covid-19.  30 autres personnes ont été contaminées suite à ce premier cas, d'autres investigations sont en cours pour retracer les cas contacts. Deux autres clusters, composés de quatre personnes chacun, sont de nature familiale et se trouvent aussi à Saint-Denis, dont au moins un à Bas de la Rivière.

Cette situation a poussé la municipalité à repousser la rentrée scolaire du 17 au 24 août dans 14 écoles maternelles et élémentaires dionysiennes. Le reste des écoles devraient rouvrir leurs portes normalement.

- Le masque obligatoire dans certains lieux -

La préfecture a par ailleurs annoncé que le port du masque sera obligatoire dans certains lieux en extérieur à partir de ce samedi 15 août. Toute l'île est concernée par cet arrêté préfectoral. Dans les marchés forains, les abords des accès de l’ensemble des établissements scolaires, d’enseignement supérieur et des crèches ; et les sites les plus fréquentés, le masque est donc obligatoire, sous peine de risquer une amende de 135 euros.

Cette obligation rejoint celle de porter un masque dans tous les lieux publics clos, qui a été actée le 20 juillet dernier. La liste des lieux en extérieur où ce dernier doit être porté est susceptible d'évoluer selon la situation sanitaire.

Imaz Press sera en live à partir de 17 heures pour suivre en direct la conférence de presse tenue par les autorités concernant les mesures de lutte contre l'épidémie. Suivez-nous.

   

6 Commentaire(s)

Sapoties, Posté
"Il n'y a aucun cadre légal qui permet d'obliger les gens à passer le test avant de prendre l'avion". Mais, le Covid-19 est une situation exceptionnelle, ne pourriez-vous adopter une règle exceptionnelle?? Sinon, c'est clair que là VOUS NE SERVEZ A RIEN!!
Le malabar, depuis son mobile, Posté
Dès lundi, j'ai demandé à ce que des contrôles stricts soient effectués" concernant le port du masque .cette phrase me fait éclaté de rire comment sommes-nous arrivés à la revenons un peu en arrière quand ils y'avais des personnes qui ont manifesté leur mécontentement pour les navires de croisière aux port .......
Fefe, Posté
Et pourquoi il peut pas imposer septaine et test fin de septaine?????grande question et sinon vs servez a quoi en fait
Mwinmidike, Posté
La situation est tellement grave et elle échappe tellement à nos hauts fonctionnaires locaux, la rectrice flippe tellement qu'elle demande à ROOSEVELT de lui venir en aide.
Chifoumi, Posté
Martine Ladoucette : "à tous ceux qui demandent que le test à J+7 devienne obligatoire, ce n'est pas possible dans le cadre réglementaire actuel"

Si gagne pas oblige bana fait le test à j+7, bah ferme à moin ce l'aéroport là !! ?¨
Missouk, Posté
86 cas en quatre jours, il était temps que la patronne de l'ARS s'exprime sur ce qui ressemble de plus en plus à un fiasco de ses services! Tout le nord de l'île est désormais largement touché, de St DENIS à St ANDRE apprend -on. Le préfet peut demander autant qu'il veut que les gens "prennent leurs responsabilités individuelles et collectives", qu'il aille ce soir et demain soir dans les rues de St GILLES, et qu'il regarde ce qui se passe notamment dans les stations services et de nombreux petits commerces où le port du masque est souvent aléatoire... Pendant ce temps, les avions continuent d'atterrir et les passagers ne sont aucunement obligés de faire un test à J+7. Mme LADOUCETTE explique qu'il n'y a aucun cadre légal pour cela, mais le préfet peut lui décider d'obliger. Dans ce cas, aurait on assez de tests et de personnel pour les faire passer et les analyser ? Pas sÃ"r...