Forte hausse :

Covid-19 : 40 nouveaux cas en 24 heures, un record


Publié / Actualisé
40 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en 24 heures, indiquent la préfecture et l'Agence régionale de santé ce samedi 15 août. C'est la première fois qu'un nombre de cas aussi important est noté dans l'île. Depuis l'apparition du premier cas le 11 mars dernier, 816 personnes ont été touchées par la maladie. 657 patient(e)s sont désormais guéri(e)s (Photo rb/www.ipreunion.com)
40 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en 24 heures, indiquent la préfecture et l'Agence régionale de santé ce samedi 15 août. C'est la première fois qu'un nombre de cas aussi important est noté dans l'île. Depuis l'apparition du premier cas le 11 mars dernier, 816 personnes ont été touchées par la maladie. 657 patient(e)s sont désormais guéri(e)s (Photo rb/www.ipreunion.com)

Parmi ces nouveaux cas :

- 4 cas sont classés autochtones en lien avec le foyer de contamination de Sainte-Clotilde annoncé par les autorités sanitaires le  mardi 11 août
-11 cas sont classés autochtones sans lien avec un foyer de contamination.
- 1 cas importé a été dépisté à J+7 de son arrivée sur le sol réunionnais.
- 24 cas sont encore en cours d’investigation

Lire aussi : Covid-19 : un foyer de contamination identifié suite à un repas familial

"Au 15 août 788 cas ont été investigués par l’ARS, Santé publique France et l’Assurance Maladie, dont 63% sont des cas importés" indiquent les autorités sanitaires.

Bilan des cas investigués

• Cas cumulés

Cas importés
- personnes qui ont contracté la maladie en dehors du territoire 491 (+1)
- dont cas issus d’une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale 60 (0)

Cas autochtones secondaires
- personnes ayant un lien direct avec des cas importés 80 (0)

Cas autochtones
- personnes ayant un lien indirect ou n’ayant aucun lien avec un cas importé 217 (+15)

Nombre total de cas investigués 788  (+16)

Situation sanitaire

- Cas hospitalisés hors service de réanimation hors évacuation sanitaire 11 (+2)
- Cas hospitalisés hors service de réanimation issus d’une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale 11 (0)
- Cas hospitalisés en service de réanimation hors évacuation sanitaire 3 (+1)
- Cas hospitalisés en service de réanimation issus d’une évacuation sanitaire au titre de la solidarité régionale 2 (+1)
- Patients guéris (au 14/08/2020) 657
- Décès de personnes atteintes du Covid-19 : 5 (0)

Contact-tracing : plus de 5200 personnes appelées individuellement et suivies
Le "contact-tracing"est un dispositif qui a pour objectif d’identifier et de rappeler toutes les personnes ayant été en contact proche avec un cas confirmé de Coronavirus pendant sa période de contagiosité (on parle de "sujets contacts" ou de "contacts").

Ces personnes font l’objet d’une enquête téléphonique au cours de laquelle est évalué leur état de santé et leur est précisé l’importance de :
- respecter un isolement strict (quatorzaine)
- surveiller quotidiennement leur état de santé
- ppeler immédiatement le 15 en cas de difficultés respiratoires et signes d’étouffement
- appeler son médecin traitant dès apparition de symptômes (pour un rendez-vous ou une téléconsultation) pour une prescription d’un test virologique
- porter un masque en cas de contact en face à face avec d’autres personnes

Le dispositif de contact-tracing repose désormais sur 3 niveaux différents et complémentaires, assurés par :
- le médecin traitant au premier niveau : identification de l’entourage familial le plus proche,
- l’Assurance maladie au second niveau : identification milieu professionnel, amical …
l’ARS au troisième niveau : investigations des situations complexes et des cas regroupés en collectivités pour repérer précocement et limiter la formation de cluster.

Recommandations à suivre

- Si vous des difficultés respiratoires et signes d’étouffement : appeler le 15 sans délai
- Appeler immédiatement un médecin dès l’apparition des symptômes (pour un rendez-vous ou une téléconsultation) pour vous faire prescrire un test virologique.

   

4 Commentaire(s)

Ginot, Posté
il faut prendre des mesures stricte, arrêtez d attendre et de réfléchir,40 cas en une journée pour un petit cailloux comme la notre c trop,saint Denis doit être confiné, ça change à rien de fermer seulement les ecole le virus ne viens pas des salles de classe,prenez vos responsabilités.
Missouk, Posté
Tant d'efforts pour qu'en quelques jours on en arrive là! Merci l'ARS d'avoir permis cela, les personnes fragiles, et il y en a bea
Chifoumi, Posté
Té arrête plané dont. Ramasse zot corona pou zot. Assez fane sa partout !! Na demoune fragile oté. La lé pu bon la
Nanar, Posté
Une bande d'incapables i gouverne à nous.i ça tue toute,i ça décime à nous,restaurants ,hÃ'tels etc ,not tout i sava crever.la pas encore compris que tout le besement l'a arrivé par l'aéroport,i continue rentre sans restrictions.nora des comptes à rendre Créoles,créoles nous le trop gentils.