[LIVE] 69 départements, dont La Réunion, classés en zone rouge :

Covid-19 : les rassemblements de plus de 30 personnes interdits dès lundi à La Réunion


Publié / Actualisé
Le ministre de la santé a présenté, ce mercredi 23 septembre 2020, une nouvelle cartographie du coronavirus en France. La Réunion se trouve en zone rouge comme 68 autres départements. Dès lundi 28 septembre, les rassemblements de plus de 30 personnes y seront proscrits. (Photo d'illustration AFP)
Le ministre de la santé a présenté, ce mercredi 23 septembre 2020, une nouvelle cartographie du coronavirus en France. La Réunion se trouve en zone rouge comme 68 autres départements. Dès lundi 28 septembre, les rassemblements de plus de 30 personnes y seront proscrits. (Photo d'illustration AFP)

[🔴DIRECT] Suivez le point hebdomadaire d'Olivier Véran sur la stratégie de lutte contre la #COVID19

Publiée par Ministère des solidarités et de la santé sur Mercredi 23 septembre 2020
  • IPR

    Nous mettons désormais fin à ce live. Merci de l'avoir suivi.

  • IPR

    Le télétravail doit être "favorisé"

    Le ministre de la santé appelle les plus vulnérables à utiliser le télétravail.

    "C'est naturellement à chaque entreprise, à chaque administration, de voir comment il peut, selon l'activité chacun, développer au maximum le télétravail."

  • IPR

    "Nous faisons tout pour éviter un reconfinement", assure Olivier Véran 

    Interrogé à l'issue de sa déclaration sur l'hypothèse d'un nouveau confinement total ou partiel, Olivier Véran a exclu, pour l'heure, tout reconfinement total ou partiel. "Nous n'envisageons pas de confinement", a-t-il déclaré.

  • IPR

    Nouvelles classifications de l'épidémie, la Guadeloupe et Marseille en zone d'alerte maximale

    Le ministre de la Santé annoncen ce mercredi 23 septembre 2020, 69 départements en zone rouge, ce qui correspond au seuil d'un taux d'incidence de 50 pour 100.000. La Réunion en fait partie.

    Des départements en zone d'alerte renforcée "où le virus circule très fortement, y compris chez les personnes fragiles, avec déjà des premiers impacts sur les systèmes de santé."

    La zone d'alerte maximale concerne la Guadeloupe et la métropole Aix-Marseille. "La situation épidémique peut être qualifiée d'extrêmement tendue, avec des conséquences déjà lourdes sur le système sanitaire. Si dernière zone d'alerte devaient être dépassée, nous n'aurions pas d'autre choix que de déclencher l'état d'urgence sanitaire dans les territoires concernés", explique Olivier Véran.

  • IPR

    Une nouvelle cartographie

    Olivier Véran présente les indicateurs du gouvernement pour établir une nouvelle cartographie de l'épidémie. "Pour classer les territoires, nous nous fondons sur trois indicateurs-clés cette phase de l'épidémie :

    - le taux d'incidence, c'est ce qui mesure donc l'intensité de la circulation du virus et donc le nombre de malades ;

    - le taux d'incidence pour les personnes âgées de 65 ans et plus qui sont les plus fragiles face au risque de faire des formes graves d'infection ;

    - enfin, la part des patients atteints du Covid-19 dans les réanimations, c'est le reflet de l'impact de l'épidémie sur notre système de santé.​"

  • IPR

    Les rassemblements de plus de 30 personnes interdits dès lundi dans les zones rouges, dont La Réunion

    Retrouvez ci-dessous, les zones concernées par la mesure :

  • IPR

    "Il est encore temps d'agir" 

    Selon le ministre des Solidarités et de la Santé, "il est encore temps d'agir" pour ralentir la propagation du virus. Olivier Véran appelle à continuer à respecter les gestes barrières, mais à éviter de multiplier les sorties dans les bars et restaurants, de manière à créer une "bulle sociale".

  • IPR

    La part de patients hospitalisés en réanimation augmente

    Le ministre des Solidarités et de la Santé affirme que la part des patients hospitalisés qui sont en réanimation a atteint 19%, une forte augmentation. 

    "Il y a plus de 950 personnes atteintes du coronavirus en réanimation", précise-t-il.

  • IPR

    La situation épidémique "exige que nous prenions des mesures complémentaires"

    Le taux de reproduction du virus reste supérieur à un, le taux de positivité des tests est passé en une semaine de 5% à 6%.

    "La situation est préoccupante également dans les services d'hospitalisation où il y a près de 6.000 malades hospitalisés", a noté Olivier Véran.

  • IPR

    "La circulation continue à augmenter fortement"

    En conférence de presse, Olivier Véran annonce que "la circulation du virus continue à augmenter fortement". "Soyons clairs, la situation continue de se dégrader", affirme-t-il.

  • IPR

    Bonsoir à tous, nous ouvrons ce mail pour suivre le point hebdomadaire du ministre de la Santé Olivier Véran.

    Restez avec nous.

A propos

Le ministre de la santé Olivier Véran fait le point 

Après un conseil de défense consacré au Covid dans la matinée, le ministre de la Santé Olivier Véran doit dévoiler ces dispositions lors de sa conférence de presse hebdomadaire à 19h00, selon une source gouvernementale.

Alors que l'épidémie connaît un net regain depuis plusieurs semaines en France et ailleurs en Europe, l'attention se focalise en particulier sur les grandes villes, dont certaines seront placées en "rouge", "super-rouge" ou écarlate", selon l'intensité de la circulation du Covid-19.

Dans les métropoles concernées, les préfets seront chargés d'annoncer les mesures locales rapidement, après concertation avec les maires.

Alors que le Conseil scientifique appelle à des contraintes plus strictes dans les 20 grandes métropoles, Lyon, Bordeaux, Toulouse, Lille et Marseille ont toutes déjà annoncé ces derniers jours de nouvelles restrictions pour tenter d'enrayer le rebond du virus qui a fait au moins 31.416 morts en France.

Aucune grande métropole n'était jusque-là classée "écarlate", le plus haut niveau de circulation du virus avant celui d'état d'urgence sanitaire. Paris ou Marseille pourraient notamment être concernées.

Dans ses scénarios de réponse à la crise -- fermeture ou semi-fermeture des bars, visites limitées dans les Ehpad, limitations des rassemblements... -- le ministre ne devrait cependant pas recommander mercredi de reconfiner de centre-ville, mesure qui correspondrait plutôt à la catégorie d'urgence sanitaire.

Le conseil de défense a également abordé la question des tests, où l'embouteillage se poursuit", a reconnu le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. Mais le calendrier de déploiement des nouveaux tests rapides ou des tests salivaires ne devrait être arrêté que la semaine prochaine.

Gabriel Attal a également évoqué la possibilité de nouvelles mesures d'aides si des secteurs économiques étaient impactés par le tour de vis sanitaire.

Le gouvernement va présenter mercredi une nouvelle cartographie de l'épidémie, qui fera passer plusieurs métropoles, dont Paris, en catégories "super-rouge" ou "écarlate", ce qui induira une série de nouvelles restrictions sanitaires.

Plusieurs annonces devraient être faites à 21h heure de La Réunion par le ministre de la Santé Olivier Véran.

   

1 Commentaire(s)

Missouk, Posté
Je propose qu'ensuite, on passe au rose fushia, puis au multicolore... Franchement, ils n'ont rien d'autre à faire que de jouer aux artistes peintres ?