Protections sanitaires :

Laver un masque chirurgical, c'est comme "laver un mouchoir en papier"


Publié / Actualisé
En Métropole, un enseignant-chercheur de Roubaix dans le département du Nord affirme que les masques chirurgicaux sont lavables et peuvent donc être réutilisables. Une affirmation choc qui a de quoi surprendre les autorités sanitaires. A La Réunion, agence régionale de santé, pharmaciens et hygiénistes ont le même discours : les masques chirurgicaux vont à la poubelle, et ceux que l'on lave ce sont bien les masques en tissu. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
En Métropole, un enseignant-chercheur de Roubaix dans le département du Nord affirme que les masques chirurgicaux sont lavables et peuvent donc être réutilisables. Une affirmation choc qui a de quoi surprendre les autorités sanitaires. A La Réunion, agence régionale de santé, pharmaciens et hygiénistes ont le même discours : les masques chirurgicaux vont à la poubelle, et ceux que l'on lave ce sont bien les masques en tissu. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Dans une interview accordée à France Bleu Nord, un enseignant-chercheur de Roubaix (Nord, Hauts-de-France) affirme que l'on peut laver son masque chirurgical. Philippe Vroman, c'est son nom, explique que "le masque chirurgical est très efficace en terme de filtrage" et que même après avoir été lavé "ce masque reste plus efficace que les autres".

- "Aberrant, inefficace" -

A La Réunion on s'étonne d'une telle affirmation. "C'est aberrant, inefficace et inutile", tacle Dominique Pota, pharmacien au Port. "Cela revient à laver un mouchoir en papier, le masque ne serait alors plus du tout stérile", estime-t-il. "On peut toujours le laver, mais pour le retrouver dans quel état, ça je ne sais pas..."

Le Centre d'appui pour la prévention des infections associées aux soins de l'océan Indien (CPIAS OI), spécialiste du domaine, indique que le sujet n'est absolument pas à l'étude pour le moment. "La question s'est posée pendant le confinement, alors que l'on connaissait une pénurie de masques, mais ce n'est plus le cas aujourd'hui" raconte Christine Banguy, hygiéniste au CPIAS OI. Et si la question a effectivement été abordée dans les médias et par le grand public, les hygiénistes et autorités sanitaires sont fermes pour le moment : le masque chirurgical n'est pas lavable.

"On suit les recommandations nationales, et le masque est bien jetable. On peut le garder maximum 4 heures. Quant au masque en tissu, lui, est bien réutilisable : on le lave à 60 degrés quand on le met de suite et seul en machine. Sinon on attend 24 heures le temps que le virus "meurt" s'il est présent sur le tissu avant de le mélanger aux autres vêtemens pour une machine à 40 degrés, mais en cycle long", rappelle Christine Banguy. Si on lave le masque à la main, il est conseillé d'utiliser de l'eau bien chaude, et d'utiliser si possible une lessive "virucide" (tueuse de virus, ndlr).

- Destruction des fibres -

Pour l'agence régionale de santé, affirmer que le masque chirurgical est lavable est même dangereux. "Le risque de destruction des fibres serait grand. Le laver occasionne une distension, et donc le passage de particules" estime le docteur François Chièze, responsable de la sécurité sanitaire à l'ARS. Autre incohérence selon lui : "les attaches sont collées, donc si on lave le masque, la colle va s'enlever et les attaches se décrocher".

Pour le docteur Chièze comme pour le pharmacien Pota, ces affirmations un peu hâtives sont parfois du ressort de gens qui veulent "se faire entendre". "Si on pouvait laver ces masques, ça se saurait depuis longtemps" estime François Chièze quand Dominique Pota pointe du doigt ces "chercheurs" qui affirment mille et une choses, du même acabit que les théories anti-masques indiquant que ceux-ci provoquent des intoxications ou sont chargés du CO2 que l'on rejette.

"Restons prudents", tempère le docteur Chièze. Et en attendant, mieux vaut se fier aux acquis que l'on connaît : le masque chirurgical à la poubelle (mais jamais le bac jaune), le masque lavable dans la machine.

mm / www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

7 Commentaire(s)

Angelia14, Posté
Désolée mais avant de confirmer que ces masques ne peuvent pas être lave il aurait fallu essayé. Je l'ai fait et sa marche. Rien à voir avec un.mouchoir en.papier
Docbb, Posté
PAS au Micro-Ondes il y a un risque d'incendie avec les barettes en metal: ça commence par faire des étincelles la suite vous pouvez deviner
Titi974, Posté
On nous a pomper le bitonio que jeté dans la nature, un masque met 400 ans à se dégrader, Un mouchoir papier, à la première pluie, il n'y a plus rien si les escargots ne l'a pas bouffé avant.Ceux qui ont des intérêts dans la vente des masques sont aussi menteurs que les macron, veran, sibête, etc
MÃ'véLang, Posté
Il faudrait que le pota essaye de laver un masque en papier, il verra bien que ce n'est vraiment pas pareil.J'ai payé les miens 5 centimes pièces en Chine, je les lave tous les jours, ce n'est pas çà qui me fera attraper le conoravirus.Ptèt qu'ils cherchent tout simplement à rentabiliser les 5 machines que Pharaon didier1er leur a offert
Elgringo, depuis son mobile, Posté
il a presque raison ces masques sont en fibres polyesters traités au sulfate de cuivre.
mais vous pouvez aussi l' humidifier et le mettre au micro onde force maximum
stérilisation sûre a 100%
Mayaqui, depuis son mobile, Posté
Celle la, on ne nous l avait jamais faite !!!!
Mais s il le dit ce chercheur, c est qu il a du vérifier non ?
Je vais essayer .... lol
Docbb, Posté
Ben oui ça se lave, dans un filet à lingerie fine, et non ce n'est pas comme les mouchoirs en papier. Les arguments locaux sont farfelus, ce n'est pas du papier , ce sont des fibres synthétiques qui survivent très bien par exemple a des semaines d'eau de mer et on va en retrouver dans les estomac des poissons et des tortues. Des particules? le virus ne survit pas au savon, éprouvez la resistance de votre peau après un lavage au savon machine, vous m'en direz des nouvelles! Je serais curieux de voir des tes de filtration plutÃ't que des argument dignes du café du commerce