Les précisions du ministère des Outre-mer :

Les tests ne sont (finalement) obligatoires que dans le sens Métropole - Réunion


Publié / Actualisé
On ne s'y retrouve plus. Dans les annonces faites par Jean Castex ce soir, seule une phrase nous concernait : celle qui indiquait que La Réunion n'était pas concernée par le reconfinement, mais que des tests seraient bien mis en place "au départ ou à l'arrivée de ces territoires" (les Outre-mer, ndlr) dixit le Premier ministre. L'occasion de penser qu'il faudrait bientôt faire un test également dans l'autre sens, pour quitter La Réunion. Le ministère des Outre-mer précise cependant à Imaz Press ce vendredi que le dépistage n'est obligatoire que vers La Réunion. Soit comme cela était déjà appliqué jusqu'ici. (Photo d'illustration AFP)
On ne s'y retrouve plus. Dans les annonces faites par Jean Castex ce soir, seule une phrase nous concernait : celle qui indiquait que La Réunion n'était pas concernée par le reconfinement, mais que des tests seraient bien mis en place "au départ ou à l'arrivée de ces territoires" (les Outre-mer, ndlr) dixit le Premier ministre. L'occasion de penser qu'il faudrait bientôt faire un test également dans l'autre sens, pour quitter La Réunion. Le ministère des Outre-mer précise cependant à Imaz Press ce vendredi que le dépistage n'est obligatoire que vers La Réunion. Soit comme cela était déjà appliqué jusqu'ici. (Photo d'illustration AFP)

Si la phrase de Jean Castex paraissait quelque peu "floue" - "des tests seront exigés au départ ou à l'arrivée de ces territoires (Outre-mer, ndlr) afin d'éviter tout risque de diffusion du virus" - le ministère des Outre-mer rattrape le tir ce vendredi 30 octobre. En effet les Ultramarins ont estimé, dit comme ça, que les tests seraient aussi appliqués au départ de leur territoire, pour aller vers l'Hexagone.


Il n'en est rien informe le ministère des Outre-mer à Imaz Press Réunion. Les tests ne sont obligatoires qu'au départ de la Métropole, vers les Outre-mer. Pour ce qui est de l'autre sens, c'est aux préfets de le décider, ajoute le ministère. Il s'agira de voir à 17 heures si Jacques Billant décide en effet de rendre le test Réunion - Métropole obligatoire lui ausi.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Sabine, depuis son mobile, Posté
on nous prends vraiment pour des ânes sur ce caillou.