[LIVE] Les autorités font le point sur la situation sanitaire :

Covid-19 : l'organisation des fêtes de fin d'année examinée mardi prochain


Publié / Actualisé
Ce vendredi 20 novembre 2020, les autorités font le point sur la situation sanitaire de l'île. Camille Goyet, directrice de cabinet du préfet Jacques Billant, sera accompagnée du docteur François Chièze, directeur de la veille sanitaire de l'ARS et de Nicolas Thevenet, directeur adjoint de la veille sanitaire. Imaz Press est en direct, suivez-nous (Photo rb/www.ipreunion.com)
Ce vendredi 20 novembre 2020, les autorités font le point sur la situation sanitaire de l'île. Camille Goyet, directrice de cabinet du préfet Jacques Billant, sera accompagnée du docteur François Chièze, directeur de la veille sanitaire de l'ARS et de Nicolas Thevenet, directeur adjoint de la veille sanitaire. Imaz Press est en direct, suivez-nous (Photo rb/www.ipreunion.com)
  • IPR

    Ce direct est maintenant terminé.

    Merci d'etre resté avec nous pour suivre cette actualité.

    Bonne fin de journée

  • IPR

    Les professionels de santé souhaitant délivrer des tests antigéniques seront compensés financièrement

    Leur gratification sera calculée sur la base de l'achat du matériel, de l'acte médical et du temps consacré

  • IPR

    Sur les deux derniers jours, un décès et 209 nouveaux cas sont confirmés

    Le patient était âgé de plus de 60 ans et présentait des comorbidités.

    "Nous sommes sur une situation en plateau" souligne François Chièze. 18 clusters sont actifs, dont 8 de criticité faible, 3 modérée et 9 élevée

  • IPR

    La préfecture est en réflexion sur la prolongation des motifs impérieux

    "Nous regardons ce qu'il se passe en métropole pour que nos mesures évoluent en conséquence. Tant que l'Hexagone sera confinée les motifs impérieux seront effectifs" détaille Camille Goyet

    "Le dépistage obligatoire est un véritable filet de sécurité qu'on n'avait pas au premier déconfinement" détaille-t-elle par ailleurs concernant un possible décalage entre le déconfinement et la fin des motifs impérieux

    "On ne fera pas les fêtes de fin d'années comme on a l'habitude de le faire" annonce-t-elle par ailleurs

  • IPR

    Les urgences, les CHU, les EHPAD ont été fournis en tests antigéniques

    Des dépistages ont été réalisés à l'université de La Réunion. Des dépistages antigéniques seront bientôt proposés à l'aéroport Roland Garros pour les voyageurs en provenance de Mayotte

     

  • IPR

    "14.000 dépistages réalisés cette semaine" annonce Nicolas Thevenet, directeur adjoint de la veille sanitaire

    6.000 de ces tests concernent des voyageurs. Les résultats sont envoyés dans 75% des cas en 24 heures. "Nous avons une offre très large pour se faire dépister" souligne-t-il.

    "Nous avons identifé un certain nombre de villes où nous estimons nécessaires d'effectuer plus de dépistages, comme à Saint-André, Saint-Benoit, Saint-Pierre" explique-t-il.

  • IPR

    "On peut constater que les variations des taux des communes les plus peuplées sont faibles, contrairement aux villes moins importantes"

    La Possession a vu passé son taux d'incidence de 115 à 45 pour 100.000 habitants en une semaine

    Bras-Panon 86 à un taux non calculable

    Saint-André 155 puis 183 pour redescendre à 142 pour 100.000 habitants en une semaine

    Le nombre de dépistages influent fortement sur les taux d'incidences, expliquant les variations extrêmes qui ont pu être observées

  • IPR

    "La situation est contrastée" annonce le docteur François Chièze

    Les indicateurs sont "à la baisse et en plateau" continue-t-il

    Le taux d'incidence entre le 9 et le 15 novembre est de 65,6 pour 100.000, "une évolution plutôt favorable"

    • Les données transmises aux maires montrent que 10 d'entre elles ont des taux d'incidence plus élévé ou égal à 50, avec une moyenne entre 73 et 99

    • Le taux de positivité de 4,5%, il est stable depuis plusieurs semaines

    • 2.000 tests sont effectués par jour,

    563 nouveaux cas en sept jours, 80 cas par jour

    • Les cas autochtones représentent 94% des contaminations

    • 34 importés en sept jours, soit 6%, ce qui "souligne l'importance de la circulation autochtone au sein du département"

    • Le taux de reproduction est à 0,97

  • IPR

    L'organisation des fêtes de fin d'années sera discutée ce mardi

    Le préfet a demandé aux établissements au sein des galeries commerciales de veiller aux respects des mesures barrières, alors que les courses de fin d'années vont débuter sous peu. Le préfet appelle à la vigilance concernant la tenue du Black Friday

  • IPR

    "Les repas partagés sont vecteurs de circulation du virus" souligne Camille Goyet

    Elle rappelle la nécessité de respecter les mesures barrières durant les repas, que ce soit au restaurant, sur son lieu de travail ou avec des connaissances

  • IPR

    "Beaucoup de choses ont été faites grâce à un partenariat entre la ville de Saint-Denis, la préfecture et l'ARS" continue-t-elle

    Elle détaille les différentes actions mises en place à Saint-Denis, première commune fortement touchée par le virus lors de la première vague épidémique de l'île, afin de les appliquer dans les communes aujourd'hui touchées : ré-organisation des marchés forains, fermetures de certains jeux ou parcs, mobilisation des médiateurs, campagnes de dépistages, distributions de masques...

     

  • IPR

    "Il faut être extrêmement rigoureux mais aussi créatifs quant aux mesures prises" déclare Camille Goyet

    Depuis le 6 novembre, 563 personnes ont été verbalisées pour non-port du masques sur 10.000 contrôles

    144 établissements recevant du public ont été mis en demeure

    11 ont fermés, dans le sud, le nord  et l'ouest

    "C'était un durcissement nécessaire, bien compris par les professionnels. Les forces de l'ordre ont noté une remobilisation autour du protocole sanitaire, le préfet n'adoptera donc pas de mesures collectives"

  • IPR

    Covid-19 : 68 élèves et 12 personnels de l'Education nationale testés positifs

    En attendant le début de la conférence de presse voici le bilan publié par le rectorat ce vendredi.

    En une semaine, 68 élèves et 12 personnels de l'Education nationale ont été testés positifs à la Covid-19, indique le rectorat ce vendredi 20 novembre 2020. "Grâce au respect des règles sanitaires par les personnels et les élèves, l'impact de la Covid en milieu scolaire reste maîtrisé en milieu scolaire. Toutefois, la circulation du virus est toujours active sur l'île, rappelant l'importance accrue du respect des mesures barrière par tous pour freiner l'épidémie" commente le rectorat.

    Lire l'article ici

  • IPR

    Bonjour, bonjour

    Les autorités sanitaires font le point sur la situation sanitaire. Restez avec nous, nous sommes en direct

A propos

Une semaine après l'allocution télévisée du préfet Jacques Billant, sa directrice de cabinet Camille Goyet fait le point sur la situation sanitaire de l'île. Vendredi dernier, le préfet avait monté le ton face à une situation qui se dégradait, soulignant le manque de respect des mesures barrières. Les restaurants et bars notamment ont été rappelés à l'ordre, le préfet soulignant que les gestes barrières n'y étaient pas respectés pour la plupart.  Le représentant de l'Etat annonçait aussi un renforcement des contrôles.

C'était rapidement chose faite que ce soit dans les établissements recevant du public (ERP) ou dans les rues. Sur 423 contrôles dans les ERP ce week-end du 13 au 15 novembre, 112 infractions ont été constatées, 64 mises en demeure et sept fermetures administratives ont été prononcées. Sur la voie publique, sur 770 personnes contrôlées, 171 ont été verbalisés pour non-port du masque

Covid-19 : sept établissements fermés et 171 contraventions dressées ce week-end

Lire aussi : Pas de couvre-feu pour l'instant, pique-niques interdits, masque obligatoire partout

Vendredi 13 novembre, le taux d’incidence s'élevait à 77/100 000 habitants, le taux de positivité à 4.5 % et le taux d’occupation des lits en service de réanimation à 23 %. La ville de Saint-André a par ailleurs évité de peu un couvre-feu, le taux d'incidence passant de 183 à 142 pour 100.000 habitants en l'espace de quelques jours.

Lire ausi : Covid-19 : Saint-André échappe pour le moment au couvre-feu

En une semaine, six décès ont été annoncés par les autorités. Au total (au vendredi 20 novembre à 17heures) 35 personnes sont décédées de la Covid-19 à La Réunion. 7.507 cas ont été confirmés depuis l’apparition du premier cas le 11 mars 2020. Un décès et 209 nouveaux cas enregistrés à La Réunion entre le jeudi 19 novembre et le vendredi 20 novembre

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Missouk, Posté
Pour nous balancer autant de chiffres et de graphiques, le docteur CHIEZE a du être comptable dans un vie... Blague à part, si on est comme il dit "sur un plateau", c'est que la courbe devrait s'inverser ces prochains jours, ce qui semble être plutÃ't une bonne nouvelle! Le Rectorat a-t-il communiqué ses chiffres ? Avec près de 25% de contaminations en milieu scolaire, on aimerait bien savoir...
Rougail grain, Posté
C'est Camille Goyet et non Goyer (Merci pour votre reamrque, c'est corrigé - webmaster)