[LIVE] Six adultes maximum autorisés par réveillon :

Covid-19 : les rassemblements sur la voie publique seront interdits le 31 décembre


Publié / Actualisé
Ce vendredi soir 4 décembre 2020 le préfet Jacques Billant fait le point sur la situation épidémiologique et les mesures de lutte contre la Covid-19 à mettre en place pour la fin de l'année. Il a ainsi décidé d'interdire les rassemblements du 31 décembre sur la voie publique et de limiter à six adultes (sans compter les enfants), le nombre de personnes pouvant se rassembler lors des réveillons. Suivez notre live. (Photo : rb/www.ipreunion.com)
Ce vendredi soir 4 décembre 2020 le préfet Jacques Billant fait le point sur la situation épidémiologique et les mesures de lutte contre la Covid-19 à mettre en place pour la fin de l'année. Il a ainsi décidé d'interdire les rassemblements du 31 décembre sur la voie publique et de limiter à six adultes (sans compter les enfants), le nombre de personnes pouvant se rassembler lors des réveillons. Suivez notre live. (Photo : rb/www.ipreunion.com)

  • IPR

    C'est la fin de ce live, merci de nous avoir suivi

  • IPR

    Les marches sur le feu "en l'état" ne peuvent pas se tenir

    Les autorités indiquent cependant qu'il est possible d'élaborer un protocole strict, les marches sur le feu rassemblant généralement beaucoup de personnes. Les processions restent par contre interdites.

  • IPR

    Messes de Noël : le protocole renforcé du gouvernement ne concerne pas La Réunion

    Les autorités appellent tout de même à la prudence, notamment lors des chants.

  • IPR

    "La situation telle qu'elle a été présentée par le gouvernment est valable en Hexagone comme à La Réunion" assure le docteur François Chièze

    Il y a deux cibles précises : les personnes âgées et celles présentant des comorbités. "L'objectif est de réduire les hospitalisations" continue-t-il.

    "Certains sont inquiets vis-à-vis des vaccins : un comité d'orientation de la stratégie vaccinale a été formé. Toute information sur un effet secondaire sera transmis à l'ensemble de la population, le gouvernement est dans une logique de sécurité transparente" assure le médecin. Il est aussi décidé d'impliquer les médecins traitant dans la stratégie de vaccination.

  • IPR

    "Il nous faut repenser ces fêtes de fin d'année"

    "Restez mobilisés, poursuivez les efforts, appliquez les gestes barrières y compris en famille et entre amis. Restez en comité restreint, limitez les chaînes de contamination" demande le préfet

  • IPR

    "Si la situation s'est améliorée, elle n'en reste pas moins fragile" avertit le docteur François Chièze

    Il rappelle l'importance de respecter les mesures sanitaires

  • IPR

    Jusqu'à la fin de l'été austral, la stratégie sanitaire restera la même

    "L'amélioration de la situation sanitaire est un signe d'espoir, mais qui reste fragile et que nous devons préserver. Nous ne sommes pas encore venus à bout de ce virus. Il circule toujours et le risque de rebond épidémique reste forte" explique le préfet Jacques Billant

    • Les mesures actuelles sont reconduites jusqu'au 15 janvier (port du masque, pique-nique interdit, regroupement de six personnes maximum,...)

    • 20 décembre : un temps commémoratif sera permis, avec un public restreint, masqué, et si possible assis. Il n'y aura pas de défilé.

    Les marchés de Noël pourront se tenir, avec protocole sanitaire renforcé

    • Les commerces pourront ouvrir le dimanche pendant tout le mois de décembre

    Les bars et restaurants peuvent ouvrir jusqu'à minuit et demi

    31 décembre : les rassemblements seront interdits sur la voie publique

    • Les colonies de vacances sont autorisées pour les enfants

    Le préfet demande à la population d'être "responsable" et recommande une jauge de six adultes lors du réveillon

  • IPR

    Le taux d'incidence est de 43 pour 100.000 habitants

    "C'est un décrochage significatif, il était de 69 la semaine dernière, on repasse au bout de trois mois en dessous du seuil d'alerte, mais nous sommes toujours au-dessus du seuil de vigilance" annonce le docteur François Chièze.

    Trois communes sont au-dessus du seuil d'alerte : avec 130 à Saint-Benoit, 82 au Port et 68 à Saint-André

    Le taux de positivité est à 2,9%, contre 1,3% la semaine dernière

    Le nombre de dépistage diminue légèrement, 1.900 tests par jour. "Cela nous permet d'avoir des données fiables et consolidées" assure le docteur François Chièze

    53 cas par jour en moyenne, alors qu'on comptait entre 70 et 80 cas par jour la semaine dernière

    • La part des cas importé est de 3%, inchangé depuis la semaine dernière

    • Le nombre de reproduction est de 0,68, contre 0,95 avant

     • 10 clusters sont actifs : 3 sont limités, 4 médians et 3 sont élevés

    • 82 clusters clôturés depuis le début du mois d'août

  • IPR

    Bonjour à tous, bienvenue dans ce live !

A propos

La préfecture fait un point sur la situation épidémiologique et les mesures de lutte contre la Covid-19

Alors que le Premier ministre, Jean Castex, a présenté jeudi 3 décembre la stratégie vaccinale du gouvernement, le préfet de La Réunion, Jacques Billant fait le point sur les mesures de lutte contre la Covid-19. Accompagné par le docteur François Chieze, directeur de la veille sanitaire de l’Agence régionale de santé (ARS) , il répondra aux questions de la presse sur le sujet.

- La Réunion sous le seuil d'alerte –

Pour l'heure, La Réunion peut se féliciter d'être repassés en-dessous du seuil d'alerte, avec un taux d'incidence de 37,6 pour 100.000 habitants, selon les derniers chiffres de Santé Publique France annoncés le mercredi 2 décembre. Une première depuis août 2020.

- Des fêtes de fin d'année adaptées -

Jacques Billant devrait en outre se prononcer sur les mesures à respecter lors des prochaines fêtes de fin d'année. Malgré une légère amélioration de la situation sanitaire, l'idée d'un assouplissement des mesures semble avoir été balayée. Un rassemblement de plusieurs dizaines milliers de personnes sur les plages de l'ouest semble désormais impossible à organiser. Les zones entières de certaines villes seront également interdites de rassemblements.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

4 Commentaire(s)

Mayaqui, depuis son mobile, Posté
Plus adaptée à la métropole confinée , qu à la réunion cette mesure il me semble ...... bien qu'il faille garder en tête que ça peut flamber vite .
Arrêtez d interpréter, Posté
Le préfet "recommande" , il n a ni interdit ni obligé tout simplement parce que personne ne PEUT INTERVENIR DANS LA SPHÈRE PRIVÉE! Uniquement sur l espace public alors arrêtez de monter en épingle une connerie que tout le monde va reprendre...
Gabouillat, Posté
Faut arrêter tous ce cinéma,vous êtes plus crédible, vous aller quand même pas attendre qu'il y ai zéro cas et un vaccin dans l'épaule pour nous faire reprendre une vie normale ?.... vous êtes devenu tous cinglés !!!!!
Tatoune, Posté
C'est du délire.Les autres jours on peut être plus et au réveillon on doit être 6C'est quoi cette mesure ? Aucun sens