Les marchés de Noël maintenus :

Crise sanitaire : pas de rassemblement dans la rue pour le réveillon du nouvel an


Publié / Actualisé
Le préfet Jacques Billant a annoncé vendredi 4 décembre 2020 les différentes mesures sanitaires devant être mises en place d'ici la fin de l'année. Parmi celles-ci, il a notamment été décidé qu'aucun rassemblement ne pourrait avoir lieu sur la voie publique lors du 31 décembre. Les repas de fêtes devront pour leur part respecter une jauge de six adultes maximum, sans compter les enfants. (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)
Le préfet Jacques Billant a annoncé vendredi 4 décembre 2020 les différentes mesures sanitaires devant être mises en place d'ici la fin de l'année. Parmi celles-ci, il a notamment été décidé qu'aucun rassemblement ne pourrait avoir lieu sur la voie publique lors du 31 décembre. Les repas de fêtes devront pour leur part respecter une jauge de six adultes maximum, sans compter les enfants. (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)

"L'amélioration de la situation sanitaire est un signe d'espoir, mais qui reste fragile et que nous devons préserver. Nous ne sommes pas encore venus à bout de ce virus. Il circule toujours et le risque de rebond épidémique reste forte." C'est par ces mots emplis de prudence que Jacques Billant a débuté sa prise de parole ce vendredi 4 décembre afin de faire un point sur la situation épidémiologique et les mesures de lutte contre la Covid-19 à mettre en place pour la fin de 2020.

Différentes décisions ont ainsi été prises par la préfecture pour combattre les risques de propagation de l'épidémie lors de cette période d'ordinaire propice aux rassemblements en famille et à la fête :

• Les mesures déjà en vigueur, à savoir le port du masque obligatoire, l'interdiction de pique-niquer et de se rassembler à plus de six personnes sur la voie publique, ont été reconduites jusqu'au 15 décembre.

• Suite à une concertation avec les maires, un temps commémoratif sera autorisé le 20 décembre dans le cadre du devoir de mémoire. Mais le public devra être restreint, obligatoirement masqué, et si possible assis. Aucun défilé n'aura lieu et les animations artistiques devront respecter le protocole sanitaire.

• Les marchés de Noël pourront se tenir, sous condition d'un protocole sanitaire renforcé, comportant une limitation du nombre d'exposants et de manèges. Les dégustations et stands de restauration seront interdits.

• Pour Noël, le préfet demande à la population d'être "responsable" et recommande une jauge de six adultes - en plus des enfants -, lors du réveillon

• Les commerces pourront ouvrir le dimanche pendant tout le mois de décembre.

• Les bars et restaurants peuvent rester ouverts jusqu'à 00h30.

• Les rassemblements du 31 décembre seront interdits sur l'espace publique. "Nous ne pouvons pas prendre le risque de rassemblements ingérables", a indiqué le préfet. Les fêtes de Noël devront être organisées en "petit comité" en respectant une jauge de six adultes maximum, sans compter les enfants.

Jacques Billant a conclu son intervention en appelant les Réunionnais à "ne pas baisser la garde", y compris en famille et entre amis. "Restez mobilisés. Restez en comité restreint. Limitez les gestes de contamination", a-t-il martelé.

- 10 clusters encore en activité -

En amont de la prise de parole du préfet, le docteur François Chièze a indiqué que le taux d'incidence était actuellement de 43 pour 100.000 habitants sur le territoire. Trois communes demeurent néanmoins au-dessus du seuil d'alerte : 130 à Saint-Benoit, 82 au Port et 68 à Saint-André. Le taux de positivité des résultats aux test de dépistage a pour sa part légèrement augmenté et se situe aujourd'hui à 2,9 %. Environ 1.900 tests restent effectués chaque jour. Enfin, dix clusters sont actifs à La Réunion, dont trois particulièrement élevés.

vl/www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

Yoyo, Posté
moi je suis extrêmement embêter je ne suis experte en informatique voilà nous devions aller à la île de la reunion pour le mariage de notre petite fille ce n est pas moi qui ais retenue notre voyage nous devions prendre l avion air corsaire à ORLY le sept novembre au soir mais avec la situation actuelle qui ne s améliorer pas les vols aller et retour ont été annulée ont nous a demander ce que nous voulions faire donc nous avons choisi le remboursement car ce n est plus a notre âge que nous irons si loin nous voulions quand même voir notre petite fille se marier donc ont voulaient bien faire un effort mais là maintenant que le mariage est passé nous n allons plus à notre âge entreprendre un si long voyage ce n est plus pour nous donc si quelqu'un de très aimable et gentil voulaient bien nous donner la marche à suivre pour clÃ'turer ce problème nous vous serions extrêmement reconnaissant un grand merci d'avance
HULK, Posté
Vous ne pouvez pas dire "foyer" au lieu de "cluster"? Çà fait "in"? Lol.
Mamita, Posté
ou est la ligique ?Ce Corona est tres intelligent il reste sur les plages et lieu de pic niques...Il est allergie aux grandes surfaces ou les gens snentassent de plus en plus ou ds les restos de plages.. ..