Coupe du monde 2018 :

Ligue 1: Galtier reste entraîneur du Losc


Publié / Actualisé
L'entraîneur de Lille Christophe Galtier a annoncé jeudi qu'il resterait sur le banc du Losc la saison prochaine, dissipant les doutes quant à son avenir après avoir maintenu difficilement le club en Ligue 1.
L'entraîneur de Lille Christophe Galtier a annoncé jeudi qu'il resterait sur le banc du Losc la saison prochaine, dissipant les doutes quant à son avenir après avoir maintenu difficilement le club en Ligue 1.

"Je m'engage à mettre absolument toute mon énergie, aux côtés de toutes les composantes du club, pour offrir aux supporters et à l'ensemble des gens du Nord une saison 2018-2019 plus heureuse", a déclaré Galtier dans une interview mise en ligne sur le site du club."Le club souhaitait poursuivre avec moi, je souhaitais continuer mon travail au Losc. Je suis l'entraîneur du Losc", a-t-il poursuivi.

Mi-mai, il déclarait qu'"il y a un passage devant la DNCG et on est bien obligé d'attendre ce qui va se passer", tout en affirmant être "dans la peau de l'entraîneur du Losc qui prépare la saison prochaine".

Depuis, la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) a confirmé le maintien du Losc au sein de l'élite, le club ayant apporté des "réponses conformes aux exigences" du gendarme financier du football français qui a accompagné cette décision d'un encadrement de la masse salariale et des indemnités de mutation."Oui, Christophe est l'entraîneur du Losc. J'en suis absolument ravi mais c'est pour nous une continuité, logique et naturelle", a déclaré le président du club Gérard Lopez, cité sur le site du club.
"L'envie de collaborer est partagée et tout était par conséquent, et rapidement, assez clair pour tout le monde", a ajouté l'homme d'affaires hispano-luxembourgeois. "Simplement, il y avait quelques étapes évidentes à franchir avant d?acter ce dont nous avions tous envie finalement. Nous l'avons fait, sereinement, étape par étape".

Le Losc, qui a terminé la saison à la 17e place alors qu'il visait le top 5, a connu une année calvaire avec le départ dès l'automne de son entraîneur phare Marcelo Bielsa, puis l'interdiction de recrutement décidée cet hiver par la DNCG en raison de garanties financières insuffisantes, levée le 5 juin.

Concernant le recrutement, Galtier a estimé qu'"il faut vite travailler sur la constitution de l'effectif" et qu'"il est très clair qu?il faut amener de l'expérience à nos jeunes joueurs qui ont un vrai potentiel".La reprise de l'entraînement est prévue pour le 27 juin au domaine de Luchin.

AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !