Coupe du monde 2018 :

Le Colombien Mondragon prêt à "tirer (son) chapeau" à El-Hadary


Publié / Actualisé
Ancien gardien de la sélection colombienne, Faryd Mondragon est le joueur le plus âgé à avoir joué en Coupe du Monde, à 43 ans... Sauf si Essam El-Hadary, gardien titulaire de l'Egypte de 45 ans, joue pendant le Mondial-2018, auquel cas "il faudra lui tirer notre chapeau", a dit le Colombien mercredi à l'AFP.
Ancien gardien de la sélection colombienne, Faryd Mondragon est le joueur le plus âgé à avoir joué en Coupe du Monde, à 43 ans... Sauf si Essam El-Hadary, gardien titulaire de l'Egypte de 45 ans, joue pendant le Mondial-2018, auquel cas "il faudra lui tirer notre chapeau", a dit le Colombien mercredi à l'AFP.

Question : Essam El-Hadary va sans doute vous ravir votre titre de gardien le plus âgé de l'histoire de la Coupe du Monde, vendredi face à l'Uruguay. Que représente pour vous la perte de ce record?

Réponse : "C'est un peu triste pour moi mais s'il le fait, il faudra lui tirer notre chapeau parce qu'arriver à disputer une Coupe du Monde à 45 ans, c'est vraiment une valeur ajoutée."

Q: Jusqu'où peut espérer aller la Colombie, quart de finaliste en 2014, lors de ce Mondial-2018?

R: Je pense qu'il faut y aller pas à pas. Le premier match, contre le Japon, sera fondamental, c'est le premier match qui donnera la confiance et le niveau de tranquillité et j'espère que nous pourrons répéter la même chose que lors du précédent Mondial. Mais allons-y pas à pas. Individuellement, nous avons de très bons joueurs, un sélectionneur qu'on connaît et qui connaît le groupe, c'est son deuxième Mondial, et il aura comme défi de convertir tout ce talent individuel en collectif.

Q: Comment trouvez-vous les sélections sud-américaines?

R: Fortes. Le Brésil et l'Argentine sont favorites. L'Uruguay, comme toujours, a sa "garra", son état d'esprit, sa personnalité, son histoire. Un Pérou qui s'améliore et qu'il ne faudra pas négliger. Parmi les autres sélections latino-américaines, le Mexique a du potentiel, tandis que le Costa Rica et le Panama ne vont pas venir comme touristes à cette Coupe du Monde, ils seront protagonistes."

 - © 2018 AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !