Mondial-2018 :

L'Egypte aura "les opportunités de prendre les devants" selon Cuper


Publié / Actualisé
Le sélectionneur Hector Cuper a estimé lundi que l'Egypte aura, avec ou sans Mohamed Salah, "les opportunités de prendre les devants" contre la Russie mardi, lors du deuxième match du groupe B du Mondial-2018.
Le sélectionneur Hector Cuper a estimé lundi que l'Egypte aura, avec ou sans Mohamed Salah, "les opportunités de prendre les devants" contre la Russie mardi, lors du deuxième match du groupe B du Mondial-2018.

La présence de Salah

Cuper: "Je crois que chaque entraîneur a sa stratégie. Il n'y a pas qu'un seul joueur sur le terrain. Il est important, mais nous ne préparons pas un match en fonction d'un seul joueur. Salah est prêt, mais je croyais qu'il était prêt contre l'Uruguay. Nous devons faire des derniers tests au dernier moment. La séance d'aujourd'hui (lundi) sera importante pour lui. J'espère qu'il sera prêt à jouer. Je crois qu'il est prêt. Je suis optimiste, je crois qu'il sera en mesure de jouer."

Plus offensif contre la Russie?

Cuper: "Cela ne plaît pas forcément à tout le monde, mais nous avons notre identité, notre style. Nous avons des options offensives. On a manqué de chance dans le dernier geste lors du match contre l'Uruguay. Je fais des erreurs comme tout le monde, mais je suis certain d'une chose, j'ai confiance en mes joueurs. Leur attitude est la bonne. Les schémas ne comptent pas parfois. (...) Contre l'Uruguay, nous n'avons pas connu la chance dans la finition que nous avions eue dans les derniers matches. Mais je suis confiant que nous aurons les opportunités de prendre les devants."

Salah, le meilleur joueur jamais entraîné

Cuper: "Salah est l'un des dix meilleurs joueurs du monde. C'est un honneur de l'entraîner. Il est humble, il joue pour l'équipe. C'est essentiel. Est-ce qu'il est important? Bien sûr, ce n'est pas manquer de respect aux autres. Dans les 25 mètres, il peut faire la différence. Quand on ne l'a pas il faut trouver des alternatives."

Centres pas au point contre l'Uruguay

Cuper: "Nous avons modifié certains aspects. C'est difficile de régler un problème comme ça."

Salah, une distraction?

Essam Al-Hadary (gardien): "Nous sommes contents qu'il se remette et puisse participer. Nous sommes tous prêts, nous sommes contents d'être là. Nous avons joué contre l'Uruguay à un certain niveau, nous sommes confiants pour le prochain match. Tout le monde est prêt pour affronter la Russie. Tous les joueurs pensent que ce sera notre rampe de lancement pour le deuxième tour."

Sur le ballon

Al-Hadary: "Nous, les gardiens, sommes les victimes de ces évolutions constantes du ballon. Tous les quatre ans, il change. Il est sans doute mieux pour les joueurs de champ que pour les gardiens. (...) Nous devons être prêts, peu importe la qualité du ballon et la forme qu'ils prennent."
Propos recueillis en conférence de presse.

- © 2018 AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !