Mondial-2018 :

La Pologne a "analysé très précisément le Sénégal", selon Nawalka


Publié / Actualisé
Malgré un Kamil Glik incertain en défense, le sélectionneur Adam Nawalka s'est montré raisonnablement optimiste, lundi, à la veille du premier match de la Pologne contre le Sénégal, un adversaire qu'il a "analysé très précisément", assure-t-il.
Malgré un Kamil Glik incertain en défense, le sélectionneur Adam Nawalka s'est montré raisonnablement optimiste, lundi, à la veille du premier match de la Pologne contre le Sénégal, un adversaire qu'il a "analysé très précisément", assure-t-il.

Glik toujours incertain

"Kamil Glik s'est blessé lors d'une séance d'entraînement, une blessure assez grave. Nous ne savons pas vraiment si Kamil peut être aligné (mardi). Il va participer à la dernière séance d'entraînement et on verra comment il se sent. Je veux dire que c'est vraiment un dur, il fait tout ce qu'il peut pour se remettre de sa blessure. Mais est ce qu'il sera sélectionné demain contre le Sénégal, on ne le sait pas encore si ce sera au coup d'envoi ou comme remplaçant."

Une défense affaiblie ?

"Dès le début de mon travail, nous avons essayé de préparer l'équipe nationale en fonction des joueurs disponibles pour que, en cas de difficulté, de blessure ou de carton rouge, nous ayons d'autres solutions. Il y a les joueurs de base, les joueurs-clés mais d'autres joueurs jouent aussi très bien."

Le Sénégal, adversaire bien étudié

"Nos préparatifs pour le match contre le Sénégal ont commencé juste après le tirage au sort. Nous avons analysé très précisément les forces et les faiblesses de l'adversaire et toutes les informations sur le Sénégal ont été transmises aux joueurs lors de grandes réunions ou au cours d'entretiens individuels. Le Sénégal a des joueurs très forts mais ce qui compte, c'est l'équipe et la façon dont elle joue pour mener nos actions offensives et organiser notre défense. Le Sénégal est une équipe capable d'attaquer très rapidement et qui dispose de joueurs très dangereux. Beaucoup jouent dans des grands clubs du monde, c'est un équipe bien équilibrée, bien préparée, nous sommes certain que ce match sera difficile mais nous pensons que nous joueront mieux et que nous remporterons la victoire demain."

Une condition physique satisfaisante

"Certains joueurs n'avaient pas joué suffisamment de matches (cette saison) mais je suis certain que ça n'aura pas d'impact sur leur efficacité pour le premier match. Nous avons disputé une excellente partie contre la Lituanie (4-0), sur le plan physique et l'organisation du jeu. En tant qu'entraîneur, je trouve que l'adrénaline positive est une chose qui pousse à mieux travailler à l'entraînement ou pendant le match. On a consacré beaucoup de temps à travailler avec les joueurs. Je dois les féliciter. C'est vrai qu'il y a eu parfois des séances d'entraînement très dures, on aurait pu peut-être lever le pied mais nous avons essayé d'être vigilants, nous ne voulions pas trop les fatiguer, trop les solliciter".

L'importance de Lewandowski

"Lewandowski est un membre très important de l'équipe, c'est notre capitaine, c'est une star, mais il a toujours une approche qui montre que c'est l'équipe qui compte et pas un joueur individuel. Chaque joueur contribue à la somme qui compose l'équipe. L'ampleur du talent de Lewandowski est immense et s'appuie sur des mois de travail très dur et une attitude très professionnelle vis-à-vis du football. Je crois que Robert pourrait être un exemple pour d'autres joueurs qui voudraient savoir comment gérer une carrière".
Propos recueillis en conférence de presse

- © 2018 AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !