Victoire du Mexique face à l'Allemagne :

le sélectionneur du Mexique Osorio est un "génie", pour le milieu Layun


Publié / Actualisé
Le sélectionneur du Mexique Juan Carlos Osorio "est un génie et les génies font des choses différentes", a déclaré lundi son milieu de terrain Miguel Layun, au lendemain du "triomphe historique" face à l'Allemagne (1-0) au Mondial-2018.
Le sélectionneur du Mexique Juan Carlos Osorio "est un génie et les génies font des choses différentes", a déclaré lundi son milieu de terrain Miguel Layun, au lendemain du "triomphe historique" face à l'Allemagne (1-0) au Mondial-2018.

"Je n'ai jamais compris les critiques autour du sélectionneur. C'est difficile de voir de l'extérieur, mais quand on sait ce qu'il fait pour le groupe... Emettre un jugement si dur et radical, sans vivre au jour le jour avec nous, c'est sans fondement", a expliqué le joueur du FC Porto qui a passé la saison dernière en prêt au Séville FC.

Deux défaites marquantes, face au Chili (7-0) en Copa America et l'Allemagne en Coupe des confédérations (4-1), ont alimenté la défiance de l'opinion envers Osorio. Mais après la victoire de Moscou face aux champions du monde allemands, tout ça semblait bien loin.
"Ce fut un triomphe historique pour nous tous. Ca nous remplit d'ambitions, c'est peut-être le début d'une belle histoire", a-til poursuivi.
Titulaire sur le flanc droit dimanche, Miguel Layun a insisté sur l'approche psychologique du match, une des clés de la rencontre. "On a tous vécu des moments difficiles. Le plus important maintenant, c'est d'avoir conscience de ce qu'on peut faire ensemble. Quand quelque chose est inaccesible et que vous l'atteignez, c'est un épanouissement personnel".


En tête de son groupe, le Mexique de Layun peut maintenant rêver: "Toutes les sélections ont montré qu'elles étaient compétitives. Quand on voit l'Islande (1-1 face à l'Argentine), on se dit qu'il n'y a plus la différence de niveau qu'il y avait avant. Je ne sais pas si on a envoyé un message aux autres, mais nous le sait. On peut le faire", a conclu le milieu mexicain.
Le Mexique, qui tentera d'atteindre les huitièmes de finale, doit encore affronter la Corée du Sud et la Suède.

 © 2018 AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !