Transfert :

L'entraîneur Sinisa Mihajlovic signe au Sporting Portugal


Publié / Actualisé
L'entraîneur serbe Sinisa Mihajlovic a signé un contrat de trois ans avec le Sporting Portugal, secoué actuellement par une crise sans précédent, a annoncé lundi soir le club lisboète. Le Sporting est parvenu à un accord avec Sinisa Mihajlovic pour la "signature d'un contrat jusqu'au 30 juin 2021", a indiqué le club lisboète dans un communiqué publié sur le site des autorités boursières portugaises (CMVM).
L'entraîneur serbe Sinisa Mihajlovic a signé un contrat de trois ans avec le Sporting Portugal, secoué actuellement par une crise sans précédent, a annoncé lundi soir le club lisboète. Le Sporting est parvenu à un accord avec Sinisa Mihajlovic pour la "signature d'un contrat jusqu'au 30 juin 2021", a indiqué le club lisboète dans un communiqué publié sur le site des autorités boursières portugaises (CMVM).

Cette information confirme l'information rapportée lundi dans la presse portugaise selon laquelle l'ancien joueur international de 49 ans, qui a déjà entraîné l'AC Milan et le Torino en Serie A italienne, était parvenu à un accord avec le club de Lisbonne. Le président du Sporting, Bruno de Carvalho, avait indiqué samedi soir avoir déjà choisi le remplaçant du Portugais Jorge Jesus et que son nom serait annoncé "cette semaine".

Le président du club est toutefois sur la sellette en raison de la crise déclenchée par une violente attaque perpétrée à la mi-mai par un groupe de supporters cagoulés qui ont agressé et menacé les joueurs du Sporting et leur encadrement en plein centre d'entraînement.

Depuis, neuf joueurs dont les internationaux portugais Rui Patricio, William Carvalho, Bruno Fernandes et Gelson Martins, ont rompu unilatéralement leur contrat avec le club. L'entraîneur Jorge Jesus est parti lui aussi, mais à l'amiable, signant dans la foulée avec le club saoudien d'Al-Hilal.
La semaine dernière, le président Bruno de Carvalho a été suspendu de ses fonctions par une des instances du club, une décision qu'il a considéré illégitime et à laquelle il refuse de se plier.

Les "socios" du Sporting tenteront de trouver une sortie de crise samedi prochain lors d'une assemblée générale qui pourrait voter la destitution de Bruno de Carvalho.

- © 2018 AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !