Coupe du monde 2018 :

Mondial-2018: pour Tite, Neymar "est humain et a besoin de temps pour revenir à son meilleur niveau"


Publié / Actualisé
Le sélectionneur du Brésil Tite a estimé que Neymar avait encore besoin de temps pour revenir à son meilleur niveau, après la victoire (2-0) contre le Costa Rica dans le groupe E du Mondial-2018, vendredi à Saint-Pétersbourg.
Le sélectionneur du Brésil Tite a estimé que Neymar avait encore besoin de temps pour revenir à son meilleur niveau, après la victoire (2-0) contre le Costa Rica dans le groupe E du Mondial-2018, vendredi à Saint-Pétersbourg.

Q: Comment jugez-vous la performance de votre équipe?
R: "Il y a une dimension très émotionnelle. Nous n'avons pas cédé au désespoir. Des fois, ils ont fait des fautes juste pour gagner du temps. J'avais dit aux joueurs qu'ils auraient donc 95 minutes pour faire la différence. Il faut rester concentrer jusqu'au bout. On a joué un superbe deuxième période. Il y avait du volume, de la précision dans la finition. Le début a été très nerveux, mais en seconde période, ça a été bon."
Q: Comment expliquez-vous les larmes de Neymar à la fin du match? Est-il à 100%?
R: "Il y a une chose que je peux dire, c'est que la joie, la responsabilité et la pression de jouer pour le Brésil c'est fort, et il a le courage de le montrer. (...) Son individualité se montre quand le groupe joue bien. Tout ne dépend pas d'un joueur. Il est toujours dans le processus du retour en forme, il n'a pas joué pendant plus de trois mois. Et il a joué 90 minutes. Il est humain et il a besoin de temps pour revenir à son meilleur niveau. Bien sûr qu'il va retrouver son meilleur niveau, sans aucun doute."
Q: Que pensez-vous de l'évolution de votre équipe? Est-elle capable de battre la Serbie pour son dernier match?
R: "L'équipe se solidifie et se développe. (...) Il y a encore de la place pour s'améliorer. (...) Nous essayerons de gagner (contre la Serbie) et de livrer une bonne performance, rien de moins. L'ADN de l'équipe est en train de se former. On peut faire un match nul (contre la Serbie), mais on ne jouera pas pour ça. Il faut toujours chercher à marquer le but d'après. Aujourd'hui, on a marqué à la 91e minute, on a été chercher un autre but et on l'a eu."
Propos recueillis en conférence de presse.

- © 2018 AFP
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !