Belgique :

Kompany de retour à l'entraînement


Publié / Actualisé
Le défenseur central et capitaine habituel de la Belgique, Vincent Kompany, a repris l'entraînement collectif lundi, à trois jours du dernier match de la poule H du Mondial-2018 face à l'Angleterre qui décidera de la première place du groupe.
Le défenseur central et capitaine habituel de la Belgique, Vincent Kompany, a repris l'entraînement collectif lundi, à trois jours du dernier match de la poule H du Mondial-2018 face à l'Angleterre qui décidera de la première place du groupe.

"Médicalement, la réponse est oui, il est en forme pour rejoindre le groupe et s'entraîner normalement", a expliqué le sélectionneur Roberto Martinez en conférence de presse.

"Nous ferons un essai demain sur le plan du football pour voir si on l'intègre pour l'Angleterre ou pas", a ajouté le technicien espagnol.
Kompany avait été touché à l'aine lors d'un match amical de préparation contre le Portugal (0-0) début juin.

Son compère de la défense Thomas Vermaelen, blessé à une cuisse avec le Barça depuis mai, "est dans le même bateau", a ajouté Martinez, ce qui signifie que lui aussi fera un dernier essai mardi pour voir si une entrée en jeu voire une titularisation est envisageable jeudi. Le coach des Diables Rouges a aussi évoqué les joueurs touchés à divers degrés contre la Tunisie (5-2): Romelu Lukaku, Dries Mertens et Eden Hazard. L'avant-centre, deuxième meilleur buteur du Mondial-2018 avec 4 réalisations, était sorti à l'heure de jeu pour une douleur à une cheville.

"Il a passé un scanner. Les nouvelles sont bonnes, mais je pense que nous devons attendre encore disons 24 heures. Il n'y a pas de dégâts donc aucune raison de s'inquiéter", a répondu le coach. Pour Dries Mertens, aussi touché à la cheville, "cela a bien évolué et je pense qu'il s'entraînera (mardi), donc ce n'est pas un problème", a indiqué Martinez.
Eden Hazard "avait une gêne à un mollet, on sera peut-être un peu prudents demain, mais les sensations étaient bonnes aujourd'hui (lundi)", a-t-il rassuré.

Déjà qualifiée et à égalité parfaite avec l'Angleterre après deux matches, la Belgique pourrait choisir de faire tourner assez largement face à une équipe que ses joueurs connaissent bien puisque la moitié du groupe joue en Premier League. Interrogé sur la possibilité d'aligner un onze entièrement composé de remplaçants, Martinez a même répondu: "C'est une option".

- © 2018 AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !