Mondial-2018 :

"Vive la Corée!": comment les supporteurs mexicains sont passés de l'effarement à la joie


Publié / Actualisé
Les supporteurs mexicains sont passés mercredi en quelques secondes de l'effarement devant la défaite, à l'explosion de joie aux cris de "Corée", "Corée!", "Corée!" après la qualification de leur équipe pour les 8e de finale au Mondial de Russie.
Les supporteurs mexicains sont passés mercredi en quelques secondes de l'effarement devant la défaite, à l'explosion de joie aux cris de "Corée", "Corée!", "Corée!" après la qualification de leur équipe pour les 8e de finale au Mondial de Russie.

La sélection nationale mexicaine, après deux victoires électrisantes contre les Allemands et les Sud-Coréens, a subi une douche froide en s'inclinant 3-0 contre la Suède à Ekaterinbourg, faisant craindre une élimination alors que la qualification semblait presque assurée. Les rues de la mégapole étaient désertes et l'enthousiasme débordant faisait place à un silence de mort.

Mais l'incroyable victoire 2-0 de la Corée du Sud sur les champions du monde allemands, prématurément éliminés du Mondial, a miraculeusement changé la donne pour le "Tri". "Nous dépendions de la Corée, ça s'est bien passé à la fin", soufflait Agustin Casasola, avocat de 31 ans, en levant sa bière dans un bar de la capitale. À quelques mètres de là, Cecilia Gonzalez, une étudiante de 22 ans, célébrait la victoire avec de la tequila, malgré l'heure matinale. Les deux matchs étaient diffusés en même temps, sur des écrans géants.

"Je suis passé des larmes au rire. Nous devons célébrer notre qualification en huitième de finale grâce à la Corée, merci, je ne sais même pas où c'est exactement", confiait-elle, vêtue du maillot aztèque et entourée d'amis. La gratitude était si grande qu'après le match, plusieurs dizaines de supporters sont allés fêter bruyamment la victoire devant l'ambassade sud-coréenne aux cris de: "Coréen, frère, tu es déjà Mexicain!".

Sur les réseaux sociaux, les supporteurs mexicains s'en donnaient à coeur joie, mélangeant les drapeaux mexicains et coréens, ou encore diffusant l'image d'un mariachi aux traits asiatiques.

- "Le Mexique m'a déçu" -

Beaucoup de Mexicains ne s'attendaient pas à une prestation aussi médiocre de leur équipe. "Le Mexique m'a beaucoup déçue, j'avais de très grandes attentes au vu des matchs précédents, mais ils n'ont pas joué comme je le pensais", regrettait Cecilia Jimenez, une étudiante de 20 ans. "Nous pensions tous que nous allions remporter le match ou peut-être faire un nul, mais jamais nous ne nous attendions à un tel résultat", indiquait à ses côtés, Carolina Sauli, 20 ans, un drapeau mexicain à la main.

"Le Mexique a très, très mal joué. La bonne chose c'est que les Coréens nous ont fait une fleur", commentait Alan Gonzalez, un avocat de 29 ans.
Les Suédois ont dominé avec des buts de Ludwig Augustinsson (50e), Andreas Granqvist (62e) et Edson Alvarez (74e) et finissent en tête de leur groupe.

Maintenant, beaucoup de Mexicains prient pour que la chance continue de les accompagner dans la phase suivante. "Nous avons bien réussi jusqu'ici, sortir le champion du monde (l'Allemagne) n'était pas facile. J'espère que nous allons jouer contre les Suisses et pas les Brésiliens pour continuer à avancer, continuer à rêver d'aller plus loin", priait Luis Padilla, 29 ans, propriétaire d'une cafétéria. "C'est un pays qui donne tout au football. Et le football dicte notre état d'esprit", confiait-il.

- © 2018 AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !