[VIDEO] Il se moque de lui-même :

Neymar joue l'auto-dérision avec des enfants sur les réseaux sociaux


Publié / Actualisé
Fortement critiqué pour sa propension à tomber à chaque contact lors du Mondial-2018, l'attaquant vedette brésilien Neymar a décidé de réagir avec humour, en demandant à des enfants de simuler une chute sur une vidéo publiée jeudi sur Instagram.
Fortement critiqué pour sa propension à tomber à chaque contact lors du Mondial-2018, l'attaquant vedette brésilien Neymar a décidé de réagir avec humour, en demandant à des enfants de simuler une chute sur une vidéo publiée jeudi sur Instagram.

"Une, deux, trois: allez-y!", s'écrie le joueur, tandis qu'une quinzaine d'enfants se laissent tomber sur le sol d'un parking. "Il y a coup-franc!", ajoute-t-il ensuite, avant d'éclater de rire. La vidéo a été publiée avec un hashtag #ChallengeDAFALTA, le défi du coup-franc en portugais et reprise le site rtl.be. Regardez

 

 

Pendant la Coupe du monde, le "Neymar Challenge" a poussé des dizaines d'internautes à mettre en ligne des vidéos d'eux-mêmes se jetant au sol. Au Mexique, un club de football a même organisé un concours lors duquel les participants devaient traverser tout le terrain d'un stade en se roulant par terre.

De nombreuses personnalités ont critiqué les réactions "théâtrales" du joueur le plus cher de l'histoire du foot. "S'il y a trop de théâtre, ça ne va pas vous aider", a par exemple lancé le semaine dernière l'ancien grand attaquant des Pays-Bas Marco Van Basten, lors de la présentation du rapport du groupe d'étude technique (TSG) de la Fifa en Russie.

Les ex-internationaux anglais Gary Lineker et Alan Shearer ont aussi sévèrement taclé le Brésilien du Paris SG, qui a marqué deux buts en cinq matches lors du Mondial-2018 et n'a pas pu empêcher l'élimination de la Seleçao en quarts de finale face à la Belgique (1-2).

Actuellement au Brésil, Neymar organise jeudi soir à Sao Paulo une vente aux enchères au profit de sa fondation qui vient en aide aux enfants de quartiers difficiles grâce à des projets sportifs et éducatifs.

- © 2018 AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !