Il va partir :

Bordeaux: Malcom, non retenu à Berlin, en instance de départ


Publié / Actualisé
L'ailier brésilien de Bordeaux Malcom n'a pas été retenu par l'entraîneur Gustavo Poyet pour le match amical samedi contre l'Union Berlin (D2 allemande), a-t-on appris vendredi soir auprès des Girondins, rendant son départ très probable dans les prochaines heures.
L'ailier brésilien de Bordeaux Malcom n'a pas été retenu par l'entraîneur Gustavo Poyet pour le match amical samedi contre l'Union Berlin (D2 allemande), a-t-on appris vendredi soir auprès des Girondins, rendant son départ très probable dans les prochaines heures.

"Si Malcom n'est pas parti (de Bordeaux) samedi, il jouera à Berlin", avait confié Poyet mercredi soir à l'issue du match amical remporté contre Saint-Étienne (2-1). Or, l'absence du Brésilien, joueur le plus +bankable+ de l'effectif marine et blanc (12 buts, 7 passes décisives la saison dernière), dans le groupe de 19 joueurs convoqués par l'Uruguayen pour l'Allemagne, préfigure un dénouement rapide et la fin d'un des feuilletons de l'été girondin.

Reste à connaître la destination du joueur de 21 ans à qui il reste trois ans de contrat en Gironde. En juin, l'Inter Milan s'était montré intéressé mais sa proposition -prêt payant cet été suivi d'un achat obligatoire en 2019- n'avait pas convaincu les dirigeants aquitains, qui attendent 40 millions d'euros pour la vente du jeune Brésilien.

En début de semaine, plusieurs clubs anglais (Tottenham, Fulham, Everton) ont sondé l'entourage du joueur, qui n'est pas international et doit en conséquence obtenir un permis de travail pour pouvoir rejoindre la Premiere League.

Jeudi, c'est la Roma, par l'intermédiaire de son directeur sportif Monchi, qui a confirmé son intérêt pour Malcom. "C'est une possibilité", a affirmé le dirigeant de la Louve. Selon Sky Sport Italia, le club romain est passé à l'action vendredi en proposant 35 millions d'euros pour s'attacher ses services, offre qui serait actuellement examinée par Bordeaux.

- © 2018 AFP

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !