Laurent Boyer à Monseigneur Gilbert Aubry :

"Faut-il aussi interdire le mariage civil aux mangeurs de langoustes grillées ?"


Publié / Actualisé
Monseigneur,
Je remercie énormément l'église catholique et particulière le père Glénac pour son enseignement. Je dois admettre apprendre beaucoup de lui. Le sacro- saint des écritures bibliques - Genèse chapitre 2, verset 22-24, "l'homme quitte son père et sa mère, pour s'attacher à sa femme et tous les deux ne font plus qu'un". Une fine interprétation - " il n'est pas dit que l'homme quitte son père et sa mère pour s'attacher à son mari". Une illustration sans précédent - "Si on veut faire un élevage de poules, on ne prend pas deux coqs"
Monseigneur,
Je remercie énormément l'église catholique et particulière le père Glénac pour son enseignement. Je dois admettre apprendre beaucoup de lui. Le sacro- saint des écritures bibliques - Genèse chapitre 2, verset 22-24, "l'homme quitte son père et sa mère, pour s'attacher à sa femme et tous les deux ne font plus qu'un". Une fine interprétation - " il n'est pas dit que l'homme quitte son père et sa mère pour s'attacher à son mari". Une illustration sans précédent - "Si on veut faire un élevage de poules, on ne prend pas deux coqs"

D’ailleurs, je vous adresse ce courrier via la presse car j’aurais besoin de plus amples conseils quant à d’autres lois bibliques et je souhaite en faire profiter tout le monde.

Pour commencer, je souhaiterais vendre ma fille sur le marché de St Pierre comme servante, tel que c’est indiqué dans le livre de l’Exode, chapitre 21, verset 7. A votre avis, quel serait le meilleur tarif ? ( Monsénieur, son dents lé blanc comme de riz et son zéi brille com’grain letchis, donne un bon prix …)

Après, le Lévitique chapitre 25, verset 44, enseigne que je peux posséder des esclaves, hommes ou femmes, à condition qu’ils soient achetés dans des nations voisines. Je sais que vous êtes allé à Maurice pour vous reposer après une fâcheuse affaire, et j’aurais voulu savoir s’il est possible d’y acheter des esclaves ? Merci d’avance de votre aide.

J’ai un voisin qui tient à travailler le samedi (Monsénieur le messieur lé bazadier sur marché St Benoit par en bas conservatoire). L’Exode, chapitre 35, verset 2, dit clairement qu’il doit être condamné à mort (son canard lé noar). Comment faire ?

Autre chose : le Lévitique, chapitre 21, verset 18, dit qu’on ne peut pas s’approcher de l’autel de Dieu si on a des problèmes de vue en autres. (Monsénieur, ban vieu madames i occupent l’Église, zot zoreil lé grand ouvert et zot langue na point lo zo, mais parfois bana i voi pu clair) L’acuité visuelle doit-elle être de 100% ? Serait-il possible de revoir cette exigence à la baisse ?

La plupart de mes amis de sexe masculin se font couper les cheveux, y compris autour des tempes, alors que c’est expressément interdit par Le Lévitique (19:27). Quel doit être leur châtiment  sachant que les conditions climatiques à la Réunion se prêtent aux cheveux très courts ? (Monsénieur,dans la ravine dann ker soleil, la chaleur i tape, ma dit la cascade jolie manzelle fait zié doux ensemb ou ; souplé prend piété avant repond)

Je sais que l’on ne me permet aucun contact avec une femme tant qu’elle est dans sa période de règles (Levitique. 15:19-24).Pourriez-vous leurs interdire de services religieux pendant la menstruation voire éventuellement leur droit de sortie de chez elle tout  simplement ? Le débat est ouvert, si les députés n’arrivent pas à trancher la question, je ne verrai pas d’autres solutions qu’un référendum. (Nb : Vous pourriez vous adresser au député Robert, c’est un parlementaire expert en la matière)

Un cousin du Port a décidé de brûler un veau sur l’autel du sacrifice, car il sait que l’odeur qui se dégage est agréable pour l’Eternel (Lévitique. 1:1-9). Le problème, c’est pour tous les autres voisins : ils trouvent que cette odeur n’est pas du tout  apaisante pour eux. (Moin la fi di a lu, allé fai son picnic chemin volcan. Lu habite dernier l’Ashram, l’odeur la viande i sa va direct dans le temple. Bezmen dan la cour Patel, ban malbar la i sa arrange a li sa !! … ) Nous attendons vos conseils sur la situation.

Mon frère du coté de Saint Paul ne respecte pas ce que dit le Lévitique, chapitre 19, verset 19, en plantant deux types de variété de mangue dans son verger , et de même que sa femme qui porte des vêtements faits de différents tissus, coton et polyester. De plus, ils passent  leurs  journées à médire et à blasphémer. (bel sœur, moi mi dit a ou arret fai la langue sou moin, … ladi lafait i fait mal le cœur,  excite pas moin sinon ta gagn malheure … ) Est-il nécessaire d’aller jusqu’au bout de la procédure embarrassante de réunir tous les habitants de St Paul (incluant les touristes)  pour lapider mon frère et sa femme, comme le prescrit le Lévitique, chapitre 24, versets 10 à 16 ?

Finalement, lévitique (11 :10) dit "Mais vous aurez en abomination tous ceux qui n'ont pas des nageoires et des écailles, parmi tout ce qui se meut dans les eaux et tout ce qui est vivant dans les eaux, soit dans les mers, soit dans les rivières.". Sachant que l’homosexualité (masculine) est aussi, une abomination,  je voulais savoir quand pensez-vous demander d’interdire  le mariage CIVIL aux personnes mangeant les langoustes grillés, carry camarons, crevettes sauce piquante, rougail chevaquines, sauce crabe etc.… ?

Je sais que vous avez étudié  tous ces cas avec grande  attention, aussi ai-je une totale confiance en votre aide.

Merci encore de nous rappeler que la loi de Dieu est éternelle et inaltérable.

Laurent Boyer

Votre disciple dévoué et fan admiratif…

   

4 Commentaire(s)

Fab733, Posté
merci!!!! ça s'est envoyé!!!! la bible et les evangiles n ont cessés d evolués au fil des siècles pour s adapter à la socité!!! alors qu ils en prennent de la graine!!!
Lilichip, Posté
M.Boyer, Je fais egalement appel à votre expertise. Selon vous, le plagiat est-il un péché ? : http://www.snopes.com/politics/religion/drlaura.asp
Jacky Mickael, Posté
Quelle motion injurieuse pour la République ! Dimanche, 9 décembre 2012, le légat du Saint-Siège à la Réunion a déposé une motion auprès du Préfet au nom du collectif contre le mariage pour tous. Ainsi, le jour anniversaire de la loi sur la laïcité, loi de la séparation de l'Etat et de l'église, le prélat demande au représentant de l'Etat de se soumettre à la morale religieuse en matière de libertés publiques. N'est-ce pas là s'inscrire en faux contre les lois de la République ! N'est-ce pas faire là un bond en arrière de 107 ans ! L'église qui condamna au silence l'un des plus grands penseurs de notre humanité, Galilée, parce qu'il remettait en cause l'ordre cosmique défendu par le Saint-Office, l'église qui bénissait les canons lors des guerres, l'église qui cache en son sein une quantité de pervers, du tortionnaire-inquisiteur, Torquemada, aux violeurs, se positionne en gardien de la Morale et s'oppose aux lois laïques de la République au-delà même du second commandement du Christ à savoir aimer son prochain.
Cette rébellion de l'église est, tout-à-fait, ubuesque avec son appétence transgenre. Oui, car, à la Réunion, l'église aime bien le mélange des genres ; à travers son grand ministre local, elle s'occupe de politique, d'économie, de psychologie... et pas seulement de bonne parole ! Quelle bonhommie indécent pour un religieux qui parle de filiation en la limitant uniquement aux descendants d'un couple composé d'un père et d'une mère, remettant en cause, par-là même, les familles adoptives et monoparentales...
Quand on est malade, ne va-t-on pas voir un médecin ? Quand on a besoin d'argent, ne va-t-on pas voir un banquier ? On le voit bien, le religieux, la religion, n'est pas la réponse à tout. Laissez donc les lois de la République à la République et occupez vous de ce qui vous concerne, soit dit en passant, une église moribonde parce qu'elle n'aura pas su aimer son prochain qui n'est plus le même hier et aujourd'hui ; aujourd'hui étant l'heure des familles recomposées et polymorphes ! Kant nous apprend que l'esprit des Lumières réside dans la devise de ce siècle : " oser PENSER ", sous-entendu, au lieu de CROIRE religieusement ! Saint-Exupéry nous apprenait encore que " l'autre, dans sa différence, loin de nous spolier, nous enrichit " ! Est-ce à croire que la Fraternité a trouvé d'autres évangélistes que les synoptiques ou le disciple bien aimé...
Whylliams, Posté
C"est quoi ce bodel!!!! Que celui qui na jamais peché lui jette la premiere pierre!!!!!!!