Tribune libre du Parti de Gauche :

Lettre ouverte à Huguette Bello, députée-maire de Saint Paul


Publié / Actualisé
Il y a un an, le Comité Grand Ouest vous faisait part de son soutien dans votre combat pour le déblocage du projet de Pôle Sanitaire Ouest à Saint Paul. Grâce à votre engagement personnel, ainsi qu'à celui de l'ensemble des membres du comité de soutien, cette lutte a conduit aujourd'hui à cette issue heureuse pour l'ensemble de la population de l'ouest réunionnais.
Il y a un an, le Comité Grand Ouest vous faisait part de son soutien dans votre combat pour le déblocage du projet de Pôle Sanitaire Ouest à Saint Paul. Grâce à votre engagement personnel, ainsi qu'à celui de l'ensemble des membres du comité de soutien, cette lutte a conduit aujourd'hui à cette issue heureuse pour l'ensemble de la population de l'ouest réunionnais.

Le Parti de Gauche regrette toutefois le financement limité de l’Etat pour cette opération. Avec un apport de 50 millions d’euros soit le tiers du coût global de l’opération, il conduit la commune et l’établissement public hospitalier à puiser fortement dans leurs ressources propres et à emprunter lourdement, limitant ainsi leurs investissements dans d’autres projets pour les prochaines années.

Pourtant, l’Etat est bien le premier garant de la solidarité nationale entre les régions françaises et de la garantie d’égalité pour d’accès tous les citoyens à un service public hospitalier de qualité. Or, une fois encore, le choix de l’actuel gouvernement solférinien d’accepter et d’appliquer dans la continuité des exécutifs précédents une politique d’austérité à l’ensemble des collectivités de notre pays ne peut que conduire à limiter scandaleusement ses moyens d’agir ! Et toujours sur injonction de la troïka, le démantèlement du service public hospitalier national, piloté localement par les Agences

Régionales de la Santé, ne pouvait que rendre plus difficile l’aboutissement de ce projet vital pour l’ouest réunionnais.

Il est inacceptable pour le Parti de Gauche de voir l’Etat français ainsi réduit à si peu d’ambition. En ce début du XXIème siècle, les Réunionnais devraient disposer de conditions de vie et de travail dignes d’un pays classé 5ème puissance économique mondiale ! Encore bravo pour cette lutte et honte au gouvernement d’avoir tant tardé à reconnaître l’urgence et la nécessité criante de ce nouvel hôpital.

C’est dans ce même esprit que le Comité Grand Ouest tient à soutenir également la demande d’un affrètement dans les meilleurs délais de moyens d’intervention adaptés pour la lutte contre les incendies à la Réunion. M le Préfet devra-t-il encore attendre les ravages infligés au patrimoine naturel de notre île par les premiers feux pour obtenir le simple feu vert d’envoi d’un avion bombardier d’eau ? Qu’en est-il, à nouveau, de la

nécessaire solidarité nationale auprès du SDIS de la Réunion pour l’aider à préserver ce trésor de biodiversité que concentrent les hauts de notre île, richesse ayant pourtant reçu les louanges de l’UNESCO et conduit à la création du parc national de la Réunion ?

Encore une fois, honte à ce gouvernement qui détruit à petit feu les moyens de l’Etat et entraîne avec lui, sournoisement, les collectivités locales dans l’impasse de l’austérité !

Patrick LOISEAU
Michèle BRUNET

Co-Présidents du Comité "Grand Ouest" du Parti de Gauche
Membre du Front de Gauche

 

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !