Tribune libre de LaRéunionEcolo :

Avec François Hollande, quel cap environnemental?


Publié / Actualisé
François Hollande, lors de son discours d'ouverture de la deuxième Conférence environnementale, a demandé que son action ne soit jugée qu'en 2050. D'ici là, les Français paieront bien une taxe carbone floue et sans contrepartie pour les ménages et les entreprises (Hé oui le matraquage fiscal continue !).
François Hollande, lors de son discours d'ouverture de la deuxième Conférence environnementale, a demandé que son action ne soit jugée qu'en 2050. D'ici là, les Français paieront bien une taxe carbone floue et sans contrepartie pour les ménages et les entreprises (Hé oui le matraquage fiscal continue !).

Les travaux de rénovation thermique des bâtiments vont continuer à s’effondrer avec la réduction des aides fiscales (recentrage du crédit d’impôt - sans conditions de ressources - tout comme l’Eco Prêt à taux zéro sur les seules rénovations lourdes).

Enfin, le président a signé la fin des énergies renouvelables par la suppression annoncée de leur seule source de financement qu’est le tarif de rachat obligatoire par EDF.

Le fiasco des deux dernières années va donc se poursuivre. Mais pire, de taxe en taxe, le rejet de l’écologie par les Français, et donc des Réunionnais, va s’amplifier, car celle-ci ne se résume finalement qu’à une fiscalité punitive.

Marie-Annick Fougeroux, secrétaire de LaRéunionEcolo

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !