Tribune libre :

Directeur régional : l'AJFER-Nou Lé Kapab se félicite de la décision du CNFPT


Publié / Actualisé
En début de semaine, l'AJFER-Nou Lé Kapab a interpellé les responsables de La Réunion du possible embauche d'une personne venant de l'extérieur pour le poste de directeur régional du Centre national de la fonction publique territoriale. Suite à la pression menée par l'AJFER-Nou Lé Kapab, et la démarche de M.Dennemont, le CNFPT a décidé de repousser l'appel à candidature et prend des engagements vis-à-vis d'un recrutement local.
En début de semaine, l'AJFER-Nou Lé Kapab a interpellé les responsables de La Réunion du possible embauche d'une personne venant de l'extérieur pour le poste de directeur régional du Centre national de la fonction publique territoriale. Suite à la pression menée par l'AJFER-Nou Lé Kapab, et la démarche de M.Dennemont, le CNFPT a décidé de repousser l'appel à candidature et prend des engagements vis-à-vis d'un recrutement local.

L'AJFER-Nou Lé Kapab se félicite de cette décision mais restera vigilante concernant cette offre d'emploi et appelle toutes les réunionnaises et les réunionnais, qui possèdent les compétences, à postuler au poste de directeur régional du CNFPT de La Réunion. Il est dommage de devoir interpeller à chaque fois, les médias, les responsables politiques,
économiques et sociaux, et l'opinion publique dans son ensemble pour qu’un Réunionnais soit recruté à La Réunion.

L'accès à l'emploi doit être un droit et une égalité pour les réunionnais qui veulent travailler à La Réunion. Il est temps de passer à la vitesse supérieure, en faisant de l’embauche des
Réunionnais, une exigence et une priorité.

Pour l’AJFER – Nou lé kapab, Gilles Leperlier, président

   

1 Commentaire(s)

Joseph, Posté
L'accès à l'emploi doit être un droit et une égalité pour tous les français qui veulent travailler à La Réunion, comme ailleurs sur le territoire français !!