Courrier des lecteurs de Jean-Pierre Espéret :

Vengeance


Publié / Actualisé
Quand soi-même ou un des siens vient de subir une agression innommable, il est légitime d'éprouver un désir de vengeance, ou tout simplement de vouloir faire en sorte que cette agression cesse. Mais malheureusement l'émotion a tendance à altérer le jugement et on en vient à chercher des solutions qui n'en sont pas, et à ignorer les vraies causes de l'agression que l'on subit.
Quand soi-même ou un des siens vient de subir une agression innommable, il est légitime d'éprouver un désir de vengeance, ou tout simplement de vouloir faire en sorte que cette agression cesse. Mais malheureusement l'émotion a tendance à altérer le jugement et on en vient à chercher des solutions qui n'en sont pas, et à ignorer les vraies causes de l'agression que l'on subit.

La solution de tuer les requins est-elle la bonne ? Déjà, au vu des expéditions punitives infructueuses, ça paraît plus facile à dire qu'à faire. Ensuite, les premiers retours des marquages de requins montrent qu'ils voyagent sur toute la zone. Va-t-il falloir les poursuivre jusque dans le canal du Mozambique ? Enfin, si on va jusqu'au bout du raisonnement, est-ce bon pour nous et accessoirement pour l'ensemble des êtres vivants d'éradiquer les requins ?

Si l'on en croit les scientifiques, il semblerait que les prédateurs jouent un rôle essentiel dans l'équilibre des milieux vivants, en éliminant d'abord les individus porteurs de maladie, mais aussi en étant eux-mêmes, lorsqu'ils meurent, source de nourriture pour quantité d'êtres vivants. Il faut bien se rendre compte que si l'on touche significativement à une espèce d'un milieu vivant on déséquilibre toute la chaîne alimentaire.

Ainsi, si on surpêche les thons, on va favoriser la prolifération des méduses dont les thons sont friands et affamer les requins qui apprécient les thons. Depuis une trentaine d'années, les chercheurs des terres australes ont remarqué que les orques, faute de baleines, se sont tournés vers les phoques et qu'ils se jettent sur les plages pour avaler ceux qui dorment au bord de l'eau.

On peut supposer que les requins, ayant de moins en moins à manger en pleine mer et que la réserve marine n'étant pas non plus suffisamment poissonneuse, ils en viennent à marauder davantage le long des côtes. La vraie solution donc, c'est de moins manger de thon, de ne pas permettre aux entreprises de vider l'océan en leur imposant des quotas sérieux, de créer dans l'océan Indien, comme cela existe en Méditerranée ou ailleurs, des sanctuaires ou toute pêche est interdite.

En attendant que l'équilibre revienne, il est peut-être prudent de se conformer aux injonctions du préfet. Il paraît qu'on peut glisser sans risque sur l'étang du Colosse.

Jean-Pierre Espéret

   

8 Commentaire(s)

Jun's tansalé, Posté
je reviens sur un point a la réunion on péchait que 300 requin par an et il y a de cela 20 ans jusqu' an 99 et l'installetion de la reserve et depuis qu'il y a cette reserve apperrement ya ppas plus de poisson qu'avant .
donc fo arrter de dire des connerie pareil des solutions y'en a :
des filets solides la ou les dauphins et autre especes iron pas se mailler dedans .
pourquoi ne pas mettre des radars sur puissant ds las poste msn qui balaye jusqu'a 400 m et qd un shark pointe son nez on sonne une alarme .
une pêche par an pour REGULER la proliferation comme on autorise la pêche des capucins pendant un mois , car il y a 20 ans y'avait des pointes noir , blanche, nourisse fin plus de variété de requins QUI EUX MAINTENAIT UN EQUILIBRE.
Bibasse, Posté
Patate Agile :
"est-ce bon pour nous et accessoirement pour l'ensemble des êtres vivants d'éradiquer les requins ?"
Qui c qui ne sait pas lire ?
Lea rivet, Posté
Personne ne veut eradiquer les requins .Les habitués de la mer veulent qu'on chasse les requins bouledogues des côtes réunionnaises,le requin des sables qui n'attaquent pas directement l'homme n'est pas concerné.Le requin bouledogue qui s'approche très prés des plages n'est pas en voie de disparition,au contraire il y en a de plus en plus parce qu'on ne les pêche plus comme autrefois.Laissez les pêcheurs faire leur travail car ils régulent la prolifération des requins et vous verrez que tout le monde y trouvera son compte
Tiyab les hauts 974, Posté
Ah bin pourquoi n'a crié au scandale de la vengeance quand deux chiens domestiqués qui ont tué un gosse de 12 ans ont été piqués ??
A la Réunion, comme en France, on aime les débat stériles qui font retarder les avancées: Le droit de vote des femmes, de droit de vote à 18 ans, l'arrêt de la peine de mort, le droit à l'IVG et à la contraception libre, le voile, etc etc... Pour toutes ces choses, il y a toujours eu des rétrogrades qui criaient au scandale ! Aujourd'hui, ils sont bine silencieux et pourtant la majorité d'entre eux sont toujours vivant et toujours aussi exposés ou "exposables" au médias.
Le débat aujourd'hui: "ENTRE UN REQUIN ET UNE VIE HUMAINE, POUR PROTÉGER UNE IDÉOLOGIE POLITIQUE QUI DIT S'INSPIRER D'UNE SCIENCE RÉELLE QUI S'APPELLE L'ECOLOGIE, FAUT-IL SACRIFIER DES VIES HUMAINES POUR NOURRIR DES POISSONS ?" Il semble que Mr Jean-Pierre Espéret ait une opinion bien tranchée (sans mauvais jeu de mots) sur la question et qu'il attende bien tranquillement que l'équilibre revienne !
En attendant, les requins sont plus impatients que lui et attaquent des gens. Je me demande combien d'attaques de mutilés et de morts de sa propre famille ce monsieur aurait pu attendre !? C'est toujours tellement facile quand il s'agit de la vie de gens que l'on ne connaît pas ! On peut vite déclarer que leur vies n'en vaut pas la peine face à une idéologie finalement...
Je voudrais que Mr Jean-Pierre Espéret me réponde là-dessus: "A COMBIEN ESTIMEZ-VOUS LE NOMBRE DE MORTS, DE MUTILES ET DE TRAUMATISES ÉTRANGERS A VOTRE FAMILLE POUR QUE LA SITUATION DEVIENNE INACCEPTABLE COMME BEAUCOUP LE TROUVENT ? CAR ON SAIT TRÈS BIEN QUE SI C'ÉTAIT LE DOIGT DE PIED D'UN MEMBRE DE VOTRE FAMILLE QUI AURAIT ÉTÉ TOUCHE PAR UN REQUIN BOULEDOGUE, VOUS N'AURIEZ PAS ATTENDU LONGTEMPS POUR VOUS SERVIR DE LES MOYENS DISPONIBLES POUR FAIRE BOUGER LES CHOSES !!!"
MERCI DE PENSER A VOTRE PROCHAIN ET DE LE TRAITER COMME VOUS VOUS TRAITERIEZ VOUS-MÊME !!
Il y a tant de valeurs et de morale dans ce débat requin !! C'est fou toutes ces bonnes intentions pour "les autres qui ne sont pas de nous" !!!!
Pour reprendre vos arguments, selon un socio-psychologue, l'ignorance et le déplacement de sa propre responsabilité vers une entité qui fait autorité (en l'occurrence la science est un bon exemple, elle fait foi d'autorité) permet au sujet de se débarrasser de toute barrière morale et de succomber à toute ses pulsions destructrices... Elle pas belle la crise ?
Merci de penser autant aux victimes Mr Espéret ! Epsérons (sans jeu de mots bien sûr...) que cela ne vous empêchera pas trop de dormir, vu à quel point la vie d'un requin vous tiens à coeur tant vous vous sentez obligé de faire un article, passant outre vos obligations quotidiennes pour un moment....
Franck tansalé, Posté
Personne veut eradiquer et ns sommes les 1er ecolos de notre environement nos solutions sont ds inscrites ds le bon sens et la raison mais desole de vous dire que ça passe par du prelevement et de la drumline pkoi pas allez voir nos amis et voisins mauriciens australiens africains seychellois...?et leur expliquer votre facon de voir?eux ils maillent pas et ont + de 30ans d experience de gestion requin" avec biologistes et tt et tt... de ttes manieres il y a un desequilibre certain , et n oubliez pas si vite l effet ferme aquacole et reserve et 3 annees a bloquer notre reactivite DONT VOUS ÊTES RESPONSABLES VOUS LES "PSEUDOS ECOLOS" a bon entendeur....
Patate Agile, Posté
visiblement, les gens ne savent pas lire, d'où l'accusation de stigmatisation!
Ce Monsieur évoque de possibles solutions, explique le pourquoi du comment et se demande si il n'y à pas d'autres possibilités.....
Vive l'intelligence, du moins lorsqu'elle existe lol
Zourite, Posté
Personne ne souhaite l'extermination des requins. En avançant cette soit disant volonté d'une soit disant partie de la population cela prouve seulement que vous n'êtes pas dans la dialogue mais uniquement dans la stigmatisation. Et c'est bien cette attitude là qui empêche d'avancer et de trouver des solutions COMMUNES.
Tut tut , Posté
"La vraie solution donc, c'est de moins manger de thon". Eh ben voilà ! Il suffisait d'y songer ! Si on veut pas se faire bouffer par un requin il faut arrêter de manger du thon ! Trop fort le tuit tuit Espéret !! Moi je voterai pour lui aux prochaines élections !