Courrier des lecteurs de Samuel Mouen :

L'heure est-elle si grave pour Gilbert Annette à Saint-Denis ?


Publié / Actualisé
Quand j'ai vu la photo de famille du "Comité de soutien" de Sa Majesté Gilbert Annette, ce dimanche dans les journaux, quand j'entends le grand frère sur les antennes de radios ou de télévisions, réclamer des milliers de contrats aidés au Gouvernement socialiste dont il est le premier soutien à La Réunion, quand j'entends le chef suprême des socialistes, affirmer que La Réunion est dans une situation particulière, alors qu'il était aux abonnés absents quand il fallait défendre le pouvoir d'achat des travailleurs pauvres, l'emploi, les salaires, les revenus, le Mal logement des Réunionnais en général et des Dionysiens en particulier, quand je vois des personnalités respectables et des référents de quartiers aux côtés du Maire sortant, ou d'autres interpellateurs, je me demande : l'heure est-elle si grave pour Le Maire de St-Denis ?
Quand j'ai vu la photo de famille du "Comité de soutien" de Sa Majesté Gilbert Annette, ce dimanche dans les journaux, quand j'entends le grand frère sur les antennes de radios ou de télévisions, réclamer des milliers de contrats aidés au Gouvernement socialiste dont il est le premier soutien à La Réunion, quand j'entends le chef suprême des socialistes, affirmer que La Réunion est dans une situation particulière, alors qu'il était aux abonnés absents quand il fallait défendre le pouvoir d'achat des travailleurs pauvres, l'emploi, les salaires, les revenus, le Mal logement des Réunionnais en général et des Dionysiens en particulier, quand je vois des personnalités respectables et des référents de quartiers aux côtés du Maire sortant, ou d'autres interpellateurs, je me demande : l'heure est-elle si grave pour Le Maire de St-Denis ?

On peut dire qu’il n’en est pas autrement, et que la recherche des têtes couronnées fait partie de l’ordre normal des choses, quand on connait l’habilité du maître de cérémonie soutenu en la circonstance ! Après tout, qui peut contester à Gilbert Annette, l’art de séduire, de flatter, et surtout de tromper les électeurs ? L’homme a plutôt une longueur d’avance de ce point de vue… On peut le dire !

Gilbert Annette sait distribuer les bons points, répartir les rôles, distribuer les postes aux amis, quand il s’agit de son intérêt personnel, de son ambition. Cela ne fait aucun doute ! Mais quand il s’agit de l’intérêt du plus grand nombre, il en est tout autrement : Souvenons un peu de ce qui s’est passé au parti socialiste à La Réunion.

Et ce ne sont pas les exemples qui manquent. Des compagnons de route comme, Wilfrid Bertile, Michel Tamaya, Patrick Lebreton, Michel Vergoz, Jean Claude Fruteau, Jean Jacques Vlody, ou Dominique Rivière, pour les plus notables, en savent quelque chose…  Et c’est peu dire !

Vu sur cet angle, on ne peut pas se réjouir de voir des personnalités respectables et des référents de quartiers, tombés de ci – haut, en soutenant la candidature du Maire sortant, avec le taux de chômage, le nombre de pauvres que compte St Denis, et l’insécurité, la délinquance urbaine, ou la violence dans le chef lieu. C’est vrai !

Mais, en réalité, on peut aussi croire que la situation est grave, sérieuse et suffisamment interpellatrice : Et pour cause ! Les vrais Dionysiens se reconnaissent-ils derrière ce " Comité de soutien " de circonstance ? Le Bilan du Maire sortant est aux antipodes des attentes des Dionysiens, notamment les plus jeunes ! A St-Denis aujourd’hui, pour un oui, ou pour un non, on casse, on brûle, on insulte, on vilipende. Le quotidien des Dionysiens les plus fragiles est devenu un véritable cauchemar !

On peut, cependant, comprendre cette sortie avec des personnalités respectables, et les référents des quartiers qui, il faut le dire, ont pris leurs responsabilités en soutenant Gilbert Annette. Malheureusement, et ce n’est ni le moment, ni le lieu pour le dire, leurs efforts risqueraient d’être vains, si Sa Majesté, Gilbert Annette, l’emporte à St-Denis !

Pourquoi ? Parce que, quand St-Denis est menacé… : Quand la cohésion sociale est mise à mal dans les quartiers difficiles, tous les musiciens dionysiens, doivent jouer la même partition, et non pas chercher à être placés dans tel ou tel orchestre ; ils gagneraient à servir, au lieu de chercher, eux aussi, à se servir comme le fait  "le clan Annette" !

C’est pourquoi, il en est encore temps, d’inviter les autres leaders d’opinion, s’ils ne l’ont pas encore fait, à ne pas se tromper de choix, à ne pas s’exposer dans une aventure qui ne dit pas son nom, et à rejoindre les femmes et les hommes de bonne volonté qui veulent entreprendre et réussir avec les Dionysiens. La nuance est de taille !

Un mot sur le racisme avant de conclure : François Hollande a mis trois semaines avant d’apporter son soutien à Madame Taubira. Combien de temps faudra –t-il à Gilbert Annette, Monique Orphée, Ericka Bareigts et tous les autres , après les propos racistes tenus contre La Ministre Christine Taubira ? Est-elle aussi, en grève de la faim, contre le gouvernement socialiste ?

Car, au soir du 30 Mars, il nous faudra, à tous les niveaux, être fier, d’avoir convenablement, joué tout notre rôle… y compris sur les questions de discrimination, de racisme, de xénophobie ou de tolérance ! Qu’en pense Le Maire de Saint Denis ?

Samuel Mouen

   

3 Commentaire(s)

Saint Denis D'abord, Posté
M. Samuel Mouen i donne paké sur Gilbert ANNETTE , et ces propos sont justes !
Aidez , Gilbert ANNETTE , socialiste péi , à partir de la commune Sin Dni ...

Rezistans, Posté
Je sens dans le début de votre intervention un réel vécu de votre et très proche d'Annette. dans la fin de votre démonstration, une menace électorale. Il vous arrive de parler normalement sans menace, sans nervosité, et sans artifice ? Il serait temps d'entendre ce que vous avez à dire et non votre message subliminal :" Oyez, écoutez, je suis le griot capable de vous mener très loin, car la Réunion n'est rien sans moi, juste une farandole d'élus arrivistes et sourds à la souffrance des gens. je suis capable de vous ouvrir les yeux et de détaquer la langue des malheureux, je suis chroniqueur radiophonique pour mieux interpeller les autorités et les visteurs de l'Elysée, mais au fond je suis le chroniqueur de ma propre errance et avec moi, j'entraine si peu de gens, qu'il faudra bien cesser de railler, beugler et de soupirer Mais c'est difficile, très difficile de ronger son frein quand les autres sont polis"
Tire in feuille, Posté
On a les soutiens que l'on peut M. Mouen . Je préfère les dionysiens lambda et engagés, de tous les quartiers, qui entourent Gilbert Annette que à la cour de charognards en manque de reconnaissance qui vous entouraient lors de votre pseudo grève de la faim ou à celui qui vous a hébergé gracieusement dans un hôtel ****. Et comme le ridicule ne tue pas, certains sont allés jusqu'à vous porter dans votre chaise-à-porteurs, vous épongeant le front ... Quelle mascarade ! Gardez vos opinions pour votre vie de "cinéma", et laissez les hommes responsables gérer la cité !