Courrier des lecteurs de LaRéunionEcolo :

La nouvelle route du littoral, en route vers la liberté !


Publié / Actualisé
LaRéunionEcolo considère comme pathétique le dernier communiqué de l'Alliance-PCR à propos de la pose du 1er bloc accropode de la Nouvelle Route du Littoral tout comme  la dernière agitation médiatique de Thierry Robert. Les communistes et le Député-Maire de Saint-Leu ne peuvent s'empêcher de critiquer ce projet si attendu par la population Réunionnaise. En effet, si la critique est aisée pour ces détracteurs, l'art en est plus difficile.
LaRéunionEcolo considère comme pathétique le dernier communiqué de l'Alliance-PCR à propos de la pose du 1er bloc accropode de la Nouvelle Route du Littoral tout comme  la dernière agitation médiatique de Thierry Robert. Les communistes et le Député-Maire de Saint-Leu ne peuvent s'empêcher de critiquer ce projet si attendu par la population Réunionnaise. En effet, si la critique est aisée pour ces détracteurs, l'art en est plus difficile.

Il est bon de rappeler que ces élus du parti communiste qui ont été à la tête de la Région Réunion pendant 12 ans étaient dans l’inaction la plus totale face à cette route. Véritable artère qui conditionne la vie économique de l’île, la Route du Littoral  est réputée également par ses aspects dangereux et meurtrier.  Alors, lorsque des vies humaines sont engagées, doit-on soutenir axe de communication aussi vital ?
 
Notre réponse est OUI ! Oui, car la vie est de ce qu’il y a de plus précieux. Oui, car aujourd’hui, la Nouvelle Route du Littoral bénéficie des conditions optimales pour que sa réalisation soit effective. Sa remise en cause ne tient pas la route puisque les aspects budgétaires, environnementaux, techniques ont été étudiés et approuvés. Ce sont plus de 800 Réunionnaises et Réunionnais qui seront formés pour travailler à la réalisation de cet ouvrage d’art unique au monde.
 
Alors que le projet communiste Tram-Train n’avait même pas abouti à une Déclaration d’Utilité Publique (DUP), la Nouvelle Route du Littoral à quant à elle a obtenu ce précieux sésame le 07 mars 2012.
 
De même,  le Tram-Train n‘ayant jamais eu  de crédits financiers  garantis, le PCR se jouant de la crédulité des Réunionnais affirmait à l’époque que le prêt était négocié. Mensonge ! Pour le vérifier chers lecteurs, il vous faut simplement questionner la Caisse des Dépôts et Consignations sur l’inexactitude de ces propos.
 
Par ailleurs, le projet Tram-Train a été débouté par le Tribunal Administratif tandis que la Nouvelle Route du Littoral a été confirmée par la justice de notre pays malgré les divers recours.
 
En outre, le projet Tram train a été botté en touche par le gouvernement pour un prolongement de financement  alors que les accords de Matignon signés entre le Premier Ministre de l’époque François Fillon et le Président de Région Didier Robert ont assuré le bouclage financier du chantier.
 
Par contre, les communistes oublient de parler  du prêt de 2 millions d’euros dépensés uniquement en communication au seul titre d’images virtuelles et ces mêmes personnes se permettent de donner des leçons aux Hommes qui agissent et entreprennent pour La Réunion!
 
Et quelle belle date le 20 décembre pour libérer symboliquement cette route qui a fait tant de victimes auxquelles nous pensons.
 
Enfin sur le plan environnemental, il est important de souligner que le volet écologique est intégré aussi fortement pour la 1ère fois dans un tel projet.
 
Une fois encore, félicitons le Président de Région Didier Robert pour son volontarisme politique : après des années de promesses non tenues par l’ancienne majorité, l’actuelle a réussi concrètement à lancer un chantier structurant pour La Réunion et les Réunionnais.
 
Marie-Annick Fougeroux, Secrétaire de LaRéunionEcolo

   

4 Commentaire(s)

Pointfr, Posté
L'écologie, il ne suffit pas de la mettre dans son titre pour la représenter et encore moins, apparemment, pour la comprendre.
L'écologie bitumineuse de Mme Fougeroux est à contre sens de tous les penseurs de l'écologie qu'elle n'a probablement jamais lus.
Si elle avait la capacité de comprendre les concepts de base comme l'homéostasie, elle se rendrait compte que l'énergie déployée à la construction et à l'utilisation de cette route est inévitablement captée dans la nature. Et la nature proche, les interactions ne permettant que peu d'étaler l'impact hors de la zone de proximité immédiate.
Une approche systémique de ce projet montre sans ambiguité les impacts destructeurs vis à vis de la nature, à terre et en mer, et démontre aussi l'absence totale d'impact économique positif à long terme, ce projet n'améliorant en rien la compétitivité de l'île vis à vis de l'extérieur sur le sujet. Alors que la question économique sentinelle est bien là : comment réinternaliser la production de biens et services en rendant l'île plus compétitive et plus autonome.
Nous ne pouvons conseiller à Mme Faugeroux que de ranger son titre et ses prétentions et de se plonger dans l'apprentissage de ce qu'est l'écologie et l'économie : cela prend du temps, et nécessite des efforts.
essayez de comprendre e par exemple l'impact de l'augmentation du trait, de la création, de l'entretien, et de la destruction de cette route sur l'environnement : document non pas d'une tribu écolo mais de l'état : http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/fileadmin/documents/Produits_editoriaux/Publications/Le_Point_Sur/2006/de114.pdf

Les penseurs de l'écologie, les écologues, les amateurs un peu avertis et instruits riraient bien de vos propos, chère Madame, s'ils n'étaient la porte ouverte à toutes les dérives et ne contribuaient à la destruction de l'intelligence et du savoir.
Quand aux victimes, la compassion feinte, la ligne insérée entre l'agression des communistes et les bêtises sur l'environnement, démontre bien que ça n'est qu'une tentative de récupération du malheur de nos concitoyens à des fins personnelles. Chacun saura lire derrière cette fausse compassion ce qui vous anime réellement, et l'agressivité par laquelle vous démarrez votre propos.
Liberté....de rouler. Rien d'autre. Liberté de vivre en osmose (cherchez dans le dictionnaire) avec son environnement et ses concitoyens dans un monde que l'on construit sain, bienveillant,ça n'exige point chez vous.
Quand à la fraternité, elle est tournée vers celui qui a le pouvoir, notre bon Président, seul digne de vos louanges, les autres ne reçoivent que mépris.

Je me permets de conclure sur l'incroyable comparaison que vous osez : libérer une route, oser comparer ceci à la libération des hommes le 20 décembre....Libérez votre esprit, chère madame, après l'avoir éduqué, imaginez que l'homme est probablement bien plus qu'un automobiliste pressé....mais cela c'est une vision du monde à laquelle vous n'avez pas accès.
Madame la secrétaire d'un mouvement qui n'a d'écologiste que son titre, je vous salue.
Ki argard &acout zot, Posté
Piton St Leusien de sang et de race
je ne conçoit pas le débat politique au quel le D.M.de St Leu vient lancer dans le débat NRL
soit il passe en hélicoptaire quand après une grosse pluie ou pour la bonne mesure devant M° P. Verges et l'Alliance surtout
car oser penser et même dire que l'ecologie marine va être bouleverser :cest vraiment parler sans rien entendre de se que l'on dit
1)requin =ali lé devant =ras
2)NRL= idem=en face que du bla bla
3) demain attend à zot =devoir à li défend la cause band gars Citroen=récupération politique veut=il faut qu'on me voit et m'entend
4)LPA=comme les autres partis=mon entourage d'abord=mon frère promu à St Louis
etc
Alix riviere, Posté
la reunioneclo, c'est vraiment de l'humour! comment peut se proclamer écolo et soutenir ce projet monstrueux de la nrl?!
heureusement que le ridicule ne tue pas! et vive l'humour de la réunion... écolo!!!
25 MARS 1962, Posté
Mr ROBERT GASPILLAGE L'ARGENT .
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...