Courrier des lecteurs :

Lurel : une visite partisane


Publié / Actualisé
Ce samedi 4 janvier, après le passage du cyclone Bejisa, le ministre des Outre-mer s'est empressé de faire une visite éclaire à La Réunion pour se rendre compte des dégâts et prendre les décisions d'urgence qui s'imposent notamment en termes d'indemnisations et remise en état des infrastructures. Mais à la grande surprise des citoyens réunionnais, la visite de Victorin Lurel s'est retrouvée être très partisane et assez discourtoise envers les Réunionnais. En effet, le ministre a rendu visite et a associé à son séjour dans l'île des élus qui avaient appelé à voter François Hollande aux élections présidentielles de 2012.
Ce samedi 4 janvier, après le passage du cyclone Bejisa, le ministre des Outre-mer s'est empressé de faire une visite éclaire à La Réunion pour se rendre compte des dégâts et prendre les décisions d'urgence qui s'imposent notamment en termes d'indemnisations et remise en état des infrastructures. Mais à la grande surprise des citoyens réunionnais, la visite de Victorin Lurel s'est retrouvée être très partisane et assez discourtoise envers les Réunionnais. En effet, le ministre a rendu visite et a associé à son séjour dans l'île des élus qui avaient appelé à voter François Hollande aux élections présidentielles de 2012.

Quand on regarde la liste de ses points de passage : on remarque que Victorin Lurel a effectué des visites en compagnie de Gilbert Annette, Jean-Jacques Vlody, Huguette Bello et Thierry Robert. Cela n’a échappé à personne que ces élus sont PS ou apparentés. Notre cher Monsieur le Ministre réalise là une opération de propagande, un coup de com’ sur le dos d’une catastrophe naturelle et sur le dos des Réunionnais. Alors que le cyclone Bejisa a touché tous les coins de La Réunion il est bon de mentionner que le météore n’a pas regardé la couleur politique des secteurs où il est passé. Bejisa ne s'est pas encartée au PS !  L’attitude de Victorin Lurel est proprement antirépublicaine de la part d’un ministre et il est de salut public de dénoncer ce genre de comportement qui nuit à la République, nuit à La Réunion car il n'apporte pour seul et unique constat: le mépris de trop de Réunionnais!

Justement, il est d'adage de dire que "c'est aux élus de montrer l'exemple", mais concernant le PS, "faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais" représente le mieux le parti. Monsieur le Ministre, ne devez-vous pas être garant de ces trois fondements importants pour la France et encore plus pour La Réunion : liberté, égalité, fraternité? Cela commencerait à inviter tous acteurs politiques, associatifs, économiques et des citoyens lambda autour d'une table ronde.

La sélection peut rimer avec perversion.

Xavier-Luc Picard,
La Plaine des Cafres

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !