Courrier des lecteurs de Frédéric Citerne :

"Professionnels abandonnés par France Télécom"


Publié / Actualisé
Depuis le passage du cyclone, la ligne téléphonique (gérée par l'opérateur d'infrastructure France Télécom) a été endommagée, et le câble est en travers de la route. Nos deux abonnements Box (l'un chez SFR, l'autre chez Only) étant reliés à ce câble, nous n'avons donc depuis ni téléphone, ni fax, ni accès Internet et plus d'alarme non plus... Inutile de considérer pouvoir travailler sur des partages de connexion mobile étant donné que la couverture 3G de notre opérateur mobile professionnel SFR n'arrive pas jusque nos locaux situés au 4 rue Adrien Lagourgue à Piton Saint Leu. À noter que le câble concerné n'a pas été endommagé par un quelconque arbre privé ou public qui n'aurait pas été élagué...non il était juste particulièrement vétuste et a logiquement succombé aux attaques de la météo de ce jour là.
Depuis le passage du cyclone, la ligne téléphonique (gérée par l'opérateur d'infrastructure France Télécom) a été endommagée, et le câble est en travers de la route. Nos deux abonnements Box (l'un chez SFR, l'autre chez Only) étant reliés à ce câble, nous n'avons donc depuis ni téléphone, ni fax, ni accès Internet et plus d'alarme non plus... Inutile de considérer pouvoir travailler sur des partages de connexion mobile étant donné que la couverture 3G de notre opérateur mobile professionnel SFR n'arrive pas jusque nos locaux situés au 4 rue Adrien Lagourgue à Piton Saint Leu. À noter que le câble concerné n'a pas été endommagé par un quelconque arbre privé ou public qui n'aurait pas été élagué...non il était juste particulièrement vétuste et a logiquement succombé aux attaques de la météo de ce jour là.

Comme tout le monde évidemment, nous avons pris notre mal en patience, contacté nos opérateurs afin de signaler l’incident, et avons attendu, encore et encore, que les engagements, à minima de rappel, soient tenus. Comme tout le monde, nous avons suivi quotidiennement les plans de rétablissement présentés à la fois par EDF et les compagnies des eaux….comme tout le monde nous avons constaté avec étonnement que les coupures téléphoniques n’interpellaient visiblement personne…
 
Aujourd’hui, à J+13 après le passage de Bejisa, notre patience a atteint ses limites tant nous avons ce sentiment, ce goût amer, de n’intéresser personne et qu’aucun de nos interlocuteurs ne prenne la mesure du problème rencontré. Les uns (France Télécom) ne daignent même pas nous répondre puisque contractuellement nous sommes en cheville avec d’autres opérateurs (alors qu’ils sont pourtant bien délégataire du service universel donc d’une obligation légale), les autres sont condescendants, nous demandant même si nous étions au courant qu’un cyclone était passé à la Réunion (sic) et se cachent derrière France Télécom qui gère le réseau….bref tous se rejoignent pour ne pas communiquer ou très mal, ne pas se responsabiliser, et au final nous ignorer.
 
Alors bien sûr, nous ne sommes ni isolés, ni en situation de danger ou de souffrance….alors nous avons fait preuve de recul et d’humilité…et en tant que professionnels avons travaillé depuis en mode dégradé, très dégradé…mais aujourd’hui, après 13 jours d’activité réduite, nos 2 sociétés commencent très sérieusement à pâtir de cette situation et à l’heure où tous les personnages publics vantent le nécessaire redressement économique par l’entreprenariat, il apparait clairement que ce n’est dans les faits pas une priorité collective de soutenir les entreprises en difficulté.
 
Non, nous ne réclamons pas de pouvoir regarder des séries américaines sur Canal SAT, ni des subventions quelconques pour pallier nos errements de marges….ni des allocations pour nos loisirs….nous voulons simplement pouvoir travailler pour ne pas allonger la liste déjà longue des dépôts de bilans annuels à la Réunion !
 
Alors, nous vous remercions tous à vos niveaux de relayer cette information factuelle : France Télécom ne communique sur aucun plan de rétablissement, contrairement à ses obligations d’opérateur de réseau et de service universel. France Télécom n’a pas mis les moyens de rétablissement à la différence de ce qu’a pu engager EDF par exemple.
 
Nous sommes navrés de constater ce manque criant de professionnalisme et peut-être que si les agents de cet opérateur passaient moins de temps sur les réseaux sociaux à s’amuser des problèmes de leurs équipements, nous aurions pu reprendre une activité professionnelle normale et ne pas risquer la pérennité de nos entreprises et des emplois rattachés. Nous sommes fatigués d’être autant impuissant face à l’absence totale d’interlocuteur donc de réponse.

Frédéric Citerne,
Co-fondateur de Performance Oi

 

   

6 Commentaire(s)

Aterla, Posté
Ces opérateurs louent à l'opérateur historique ces lignes à très bas prix, prix fixé par l'agence de régulation des télécoms. Comme ce prix est très bas de manière forcée, ces opérateurs peuvent se permettre de re- louer les dites lignes aux particuliers et aux entreprises, moins cher que l'opérateur historique, tout en faisant un bénéfice. On arrive ainsi au niveau de l'Europe à la casse des services publics. Cela permet de faire baisser les prix au départ (comme Fred en métropole), d'enrichir quelques fils de bonne famille à la tête de ces entreprises-coquille vides, et tant pis si demain le service public réel ne pourra plus être assuré.
Mais comme les gens l'ont voulu, demain risque d'être pire. Comme dirait le riche : "après moi le déluge (ou le cyclone, c'est selon)".
Madette, Posté
FT ne s'occupe pas de ses abonnés en priorité, je suis 100 % orange et depuis bejisa, pas de tel, internet et TELEVISION. à mediter, les cables sont les mêmes.
Jacky974, Posté
Hélas , malgré les differents degroupages, France Telecom garde la maitrise d'oeuvre sur les lignes physiques.
Il est logique de penser que l'operateur historique, malgré ses dénégatons, s'occupe d'abord de ses Abonnés, ce qui lui fait un argument commercial supplémentaire pour récuéprer les Abonnés des autres Operateurs. Bien sur les autres operateurs font le relai pour leurs Abonnés, mais que peuvent ils faire d'autre que de renvoyer la balle sur France telecom ? Ou alors il faut avoir affaire à un Operateur Tiers suffisamment Petit et proche de ses Abonnés pour ... en faire une affaire personnelle ... des problemes de chaque Abonné.
Bien à vous ..
Jacky974, Posté
Il ne suffit pas de le signaler, il faut en plus les ... titiller fermement..!!
C comme ça, Posté
ses fournisseurs ont ils signalé leurs problèmes à l'opérateur historique
Jacky974, Posté
Hélas , malgré les differents degroupages, France Telecom garde la maitrise d'oeuvre sur les lignes physiques.
Il est logique de penser que l'operateur historique, malgré ses dénégatons, s'occupe d'abord de ses Abonnés, ce qui lui fait un argument commercial supplémentaire pour récuéprer les Abonnés des autres Operateurs. Bien sur les autres operateurs font le relai pour leurs Abonnés, mais que peuvent ils faire d'autre que de renvoyer la balle sur France telecom ? Ou alors il faut avoir affaire à un Operateur Tiers suffisamment Petit et proche de ses Abonnés pour ... en faire une affaire personnelle ... des problemes de chaque Abonné.
Bien à vous ..