Tribune libre de la section PCR de Saint-Paul :

"La politique d'austérité de Hollande aura des conséquences dramatiques"


Publié / Actualisé
En guise de cadeau de début d'année, le Président de la République a fini par assommer les Réunionnais les plus fragiles. Déjà 2013 a été une année de recul social sans précédent : plus du tiers de notre population au chômage (et les ⅔ des jeunes), un niveau de pauvreté hors norme (343 000 Réunionnais vivent sous le seuil de pauvreté), des salariés qui s'appauvrissent par la suppression du RSTA et de la prime COSPAR, l'augmentation des impôts locaux, le rallongement des cotisations pour le départ à la retraite, les prix du panier Lurel qui augmentent de +30%... Tous les Réunionnais modestes ont été frappés.
En guise de cadeau de début d'année, le Président de la République a fini par assommer les Réunionnais les plus fragiles. Déjà 2013 a été une année de recul social sans précédent : plus du tiers de notre population au chômage (et les ⅔ des jeunes), un niveau de pauvreté hors norme (343 000 Réunionnais vivent sous le seuil de pauvreté), des salariés qui s'appauvrissent par la suppression du RSTA et de la prime COSPAR, l'augmentation des impôts locaux, le rallongement des cotisations pour le départ à la retraite, les prix du panier Lurel qui augmentent de +30%... Tous les Réunionnais modestes ont été frappés.

Hier, lors de son discours, le Président de la République a confirmé qu’il continuera de mener une politique d’austérité :

•Baisse des crédits d’État, notamment auprès des collectivités locales (-15 milliards d’euros en 2013 et 2014, et -50 milliards pour les trois prochaines années), ce qui signifie que les contribuables réunionnais vont encore passer à la caisse pour combler le manque.

• Nouveaux cadeaux au MEDEF, sans obligation de création d’emplois.

En 2014 ces décisions politiques et budgétaires, soutenues par la Députée-Maire PLR, auront des conséquences dramatiques pour les Réunionnais les plus fragiles.

Heureusement que les Réunionnais peuvent compter sur le PCR : le sénateur Paul Vergès a voté contre le budget 2014, exprimant ainsi sa solidarité avec les victimes.

Le 23 mars, continuez à faire confiance au PCR : Votez pour la liste conduite par Ary Yée Chong Tchi Kan !

Pour la Section PCR de Saint-Paul,

Pierre Thiébaut, Secrétaire de section,

Conseiller municipal communiste de Saint-Paul

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !