Courrier des lecteurs de Jean-François Seguineau :

Les indemnités versées aux élus de la commune


Publié / Actualisé
Maintenant les maires ont été élus, et c'est là que ceux qui ont contribués à cette élection vont faire face à la réalité. D'un côté les élus de la liste du maire, c'est-à-dire de la "majorité" et de l'autre les élus de l'opposition. Quelles sont les conséquences : Le maire élu est sur de recevoir ces indemnités légales et en général il s'accorde le montant autorisé par la loi, il n'en est pas de même pour les autres élus de la liste du maire et de l'opposition, et la gueule de bois est là.
Maintenant les maires ont été élus, et c'est là que ceux qui ont contribués à cette élection vont faire face à la réalité. D'un côté les élus de la liste du maire, c'est-à-dire de la "majorité" et de l'autre les élus de l'opposition. Quelles sont les conséquences : Le maire élu est sur de recevoir ces indemnités légales et en général il s'accorde le montant autorisé par la loi, il n'en est pas de même pour les autres élus de la liste du maire et de l'opposition, et la gueule de bois est là.

Sans oublier que le maire élu peut également prétendre à une indemnité au sein de la communauté de communes. D’abord, les élus de la liste majoritaire ont une indemnité légale (pas de quoi rêver) et ceux de l’opposition n’ont que les yeux pour pleurer (l’espoir fait vivre, des fois qu’aux prochaines élections, dans 6 ans, les choses changeraient).

Exemple : un élu maire peut prétendre au maximum d’indemnités en référence au nombre d’inscrit de sa commune, pour une commune de 20000 à 49999 habitants le maire touche environ 3120€ brut par mois et les élus de sa liste un maximum de 1200€ brut par mois (hors délégations, à savoir que les délégations versent de 20€ à 500€ de défraiement). Les élus de l’opposition sont là pour ne pas être d’accord, mais pas pour avoir des sous.

Les élus de la majorité retenus pour être administrateur de différents organismes doivent assister à toutes les réunions, généralement ces organismes ne versent pas de jetons de présence.

Suite de l’exemple : Un maire élu (3200€ env.) + une vice-présidence de communauté de communes (2500€ env.) = 5700€ et pour les autres pas grand-chose, sinon la présence aux conseils pour assurer le quorum et cela a lieu souvent le Samedi, sans parler des présences le dimanche sur les stades, à la soirée de maloya, etc.

Certaines riches municipalités peuvent octroyer une voiture de fonction et un GSM aux élus, le plus souvent aux adjoints du maire.

Vous avez toujours envie d’être élu ?

Jean-François Seguineau
Membre actif d’Anticor

   

2 Commentaire(s)

Le citoyen lambda, Posté
Parce que vous croyez qu'ils font ca par amour de leur prochain? lol
Evnor, Posté
Je pense qu'il ne faille point mettre tous les élus dans le meme panier , à saint-Denis le Mairen'a pas augmenter ses indemnités via une Présidence de la cinor par exemple, ce qui n'est pas le cas là je suis sur dans les autres intercommunalités.
J'ajouterai, tout simplement faire de la politique ce n'est point faire de l'argent,à mon avis si on choisit l'un c'est forcément au détriment de l'autre