Courrier des lecteurs de Jessica Alaguiry :

Sauvons la médiathèque Cimendef de Saint-Paul


Publié / Actualisé
2014 aura été l'année du changement. De nouvelles équipes au sein des municipalités qui ont le pouvoir de " vie et de mort " sur les projets en cours proposés par les anciennes équipes. Si certains projets semblent farfelus, d'autres ont pour mérite de rendre à la population un véritable service : inculquer à la future génération des valeurs qui se perdent. Cette éducation n'est que le travail de nos ancêtres, ancêtres qui transmettent leur savoir à travers les livres, les enregistrements, les films, Internet.
2014 aura été l'année du changement. De nouvelles équipes au sein des municipalités qui ont le pouvoir de " vie et de mort " sur les projets en cours proposés par les anciennes équipes. Si certains projets semblent farfelus, d'autres ont pour mérite de rendre à la population un véritable service : inculquer à la future génération des valeurs qui se perdent. Cette éducation n'est que le travail de nos ancêtres, ancêtres qui transmettent leur savoir à travers les livres, les enregistrements, les films, Internet.

Ces outils sont les gardiens à jamais de notre bien-être. Mais où les trouver ? Comment nos jeunes peuvent y avoir accès ?  Dans une médiathèque bien sûr. Aujourd'hui, le projet Médiathèque Cimendef à Saint-Paul qui a débuté et qui doit être terminé pour l'année prochaine est détourné de sa nature première pour être remplacé par des bureaux administratifs. Quelle tristesse quand on sait que notre ancêtre commun, Cimendef, s'était enfui et s'était donné ce nom pour montrer qu'il ne devait pas courber le dos face aux oppresseurs.

Certains diront que cela ne concerne que les Saint-Paulois et que je ne devrai pas m'exprimer sur ce sujet. Mais je suis enseignante de profession, je suis l'un des acteurs de l'éducation de nos enfants et il est de mon devoir de protéger notre patrimoine culturel qui reste encore trop méconnu de notre jeunesse. Ce problème concerne avant tout le bassin ouest  mais également La Réunion car la Médiathèque Cimendef aurait été l'une des plus grandes, modernisée et accessible à un large public par les partenariats collèges/ lycées et aurait permis de remettre à jour le goût de la lecture.

La Médiathèque est le protecteur de notre Histoire, de notre patrimoine culturel et l'abandonner serait en quelque sorte le renoncement à notre liberté. Doit-on souffrir de cette oppression ou devons-nous aussi nous révolter comme Cimendef et faire face ? Si vous pensez que votre liberté vous appartient, que vos enfants ont droit comme tout le monde d'avoir accès aux livres, à Internet et tout autre outil moderne qui contribuerait à son éducation, alors n'hésitez pas signez la pétition en ligne et venez défendre la médiathèque le dimanche 4 mai 2014 à 9h30 à l'endroit même où les travaux ont commencé à la Chaussée Royale.

Jessica Alaguiry,
Professeur de lycée à la Possession et artiste soucieuse de la protection de son patrimoine culturel

   

3 Commentaire(s)

EVNOR, Posté
Je cite : "J'ai la ferme conviction que la démocratie ne pourra jamais etre ébranlée si nous maintenons
les ressources de nos bibliothèques et une intelligence capable d'en faire bon usage".
Franklin D. Roosevelt.
Face de rat, depuis son mobile, Posté
Une grande surface la dedans et puis cetout
Gduflair, depuis son mobile, Posté
Bon madame bello allez un peut dans les hauts voir les reunionnais comme vous dite qui galere et se foute de toute vos pas histoires n'oubliez pas sur vous etes encore depute