Tribune libre de LaRéunionEcolo :

La réapparition de Paul Vergès


Publié / Actualisé
LaRéunionEcolo constate avec un grand étonnement que Paul Vergès réapparait dans les médias ces jours-ci. Etrangement absent des colonnes de nos journaux et de nos écrans télé depuis quelques mois alors que deux campagnes électorales, les élections municipales et européennes, ont mobilisées La Réunion et les Réunionnais sur des enjeux politiques forts (soutien à la filière canne, politique des déplacements, développement et aménagement durable), voici que Paul Vergès réapparait curieusement dans la presse.
LaRéunionEcolo constate avec un grand étonnement que Paul Vergès réapparait dans les médias ces jours-ci. Etrangement absent des colonnes de nos journaux et de nos écrans télé depuis quelques mois alors que deux campagnes électorales, les élections municipales et européennes, ont mobilisées La Réunion et les Réunionnais sur des enjeux politiques forts (soutien à la filière canne, politique des déplacements, développement et aménagement durable), voici que Paul Vergès réapparait curieusement dans la presse.

En effet, dans sa dernière intervention, comme à son habitude nous a livré un tableau cataclysmique de la situation réunionnais, française et dans l’Océan Indien mondiale sous le couvert  d’une résolution déposée au Sénat sur la transition énergétique la coopération régionale et la décentralisation. Oui rien que ça ! Alors que les résolutions déposées au Sénat n’engagent en rien la France, ce n’est que du vent ! Paul Vergès se moque du monde en matière d’écologie.

Clairement les écologistes que nous sommes avaient, dès la campagne des élections régionales de 2010, souligné que son engagement en faveur de l’écologie est depuis toujours resté à l'état de discours et que les mesures lancées par la région avant 2010 étaient réalisées dans le cadre de ses compétences et du Grenelle de l’Environnement porté par l’ancien Président Nicolas Sarkozy. Par ailleurs, les grandes annonces sont bien restés à l'état d'annonce, comme par exemple les panneaux photovoltaïques ainsi que les bornes pour les véhicules électriques n’étaient toujours pas installés sur la route des tamarins tout comme les panneaux photovoltaïques sur les bâtiments de la région. De même  que le partenariat avec la COI (Commission de l’Océan Indien) qui se concrétise seulement aujourd’hui. Et enfin que dire de l'ONERC (Observatoire National sur les Effets du Réchauffement Climatique) présidé Paul Vergès qui est une instance dont on ne connait pas franchement le rôle.

Depuis 1959, Paul Vergès et le Parti Communistes Réunionnais tentent avec plus ou moins de succès d’enfumer les Réunionnais sur diverses problématiques politiques (autonomie puis écologie) mais le peuple sait très bien que les grands causeurs du PCR sont de petits faiseurs sur ces sujets et que l’Histoire et les électeurs les ont déjà balayés.

Marie-Annick Fougeroux
Secrétaire de LaRéunionEcolo

   

5 Commentaire(s)

Kekere, Posté
Bonjour,
Je me souviens gamine quand le parti communiste avec Paul Verges a sa tete disait que l'avenir de la Reunion c'etait l'autonomie avec le soutien de l'URSS et ses nervis le soir des elections qui caillassaient les maisons des gens qui votaient a droite. Comme tout homme politique, il revient voir s'il peut de nouveau placer ses pions mais entre nous, il devrait laisser la place aux plus jeunes
Sassbaf, depuis son mobile, Posté
C'est ti Mme la,i ve fer croire ke Paul et Pcr n'ont rien fe,alle dormir don
La rédactrice, Posté
Bonjour,

L'enjeu des prochaines régionales font même réveillés les somnambules politiques !
Marmay la kour, Posté
Na point rien que Paul i revient, Ti Pierre aussi na pou dire derniers jours la!! Faut croire que la victoire de Younous a redonné des ailes à ce microcosme! Ou en tout cas un espace mediatique!! Bekali! La di en politique y faut être tenace, mais là c'est de l'acharnement! PCR??? ti bouze encore???!!
Jaures, Posté
C'EST QUI CETTE MME fougeroux.ELLE REPRESENTE QUI A LA REUNION...........