MENU

Tribune libre :

L'UNSA Police interpelle Bernard Cazeneuve


Posté par
L'UNSA Police organisation syndicale majoritaire sur l'Ile de la Réunion, se félicite de la visite de Monsieur Cazeneuve, ministre de l'intérieur. Les problèmes rencontrés par les policiers dans leurs missions quotidiennes deviennent de plus en plus difficiles avec des conditions de travail bien loin de répondre aux règles minimales d'hygiène et de sécurité.
L'UNSA Police organisation syndicale majoritaire sur l'Ile de la Réunion, se félicite de la visite de Monsieur Cazeneuve, ministre de l'intérieur. Les problèmes rencontrés par les policiers dans leurs missions quotidiennes deviennent de plus en plus difficiles avec des conditions de travail bien loin de répondre aux règles minimales d'hygiène et de sécurité.

Ce déplacement du ministre de l’Intérieur semble avoir été organisé pour éviter soigneusement les locaux les plus délabrés dans lesquels évoluent pourtant, quotidiennement, les policiers réunionnais.

Pas de visite du commissariat du Port avec ses locaux vétustes où s’entassent 80 fonctionnaires dans un réduit et dont le quotidien est rythmé par une cellule de veille des risques psychosociaux. Pas de visite programmée du commissariat de Saint-André aux locaux délabrés, réputés pour ses fuites d’eau en tout genre et ses rongeurs aux canines acérées...

La mission première de la Police Nationale est d’assurer la sécurité des personnes et des biens. À ce jour, les patrouilles de police secours sont sporadiques, les services d’investigations sont submergés par les procédures, toutes les unités sont à flux tendu. Le manque d’effectif est criant, pour preuve, afin d'assurer un service d’ordre acceptable pour la venue de notre ministre, les chefs de service raclent les fonds de tiroir, uniquement pour faire bonne figure.

Monsieur le ministre, les fonctionnaires de police de ce département demandent une attention particulière, ainsi que la juste prise en compte de leur quotidien avec des moyens matériels et humains indispensables, lesquels sont devenus vitaux pour offrir à nos concitoyens un service public digne de ce nom.

L'UNS Police demande que cette visite ministérielle ne se limite pas aux locaux feutrés de la DDSP et aux mondanités. Une visite, qui ignorerait certains locaux, laisserait un goût particulièrement amer aux fonctionnaires de police de ce département dont l’attente est plus que légitime, des femmes et des hommes dont l’engagement et l’implication n’est plus à démontrer.

Daniel Rivière, secrétaire régional UNSA Police section réunion

   

1 Commentaire(s)

FLAHAUT Thierry, Posté
A la lecture de cet article qui débute hélas par un mensonge(car l unsa police n est pas le syndicat majoritaire sur l ile, cf résultats des dernières Elections) je ne peux que deplore une attitude démagogue une fois de plus de la part du S R de ce syndicat. Ou était il lorsque les organisations syndicales étaient reçues par les hauts responsables de notre ministère de tutelle. ? C est ce genre d' attitude irresponsable qui dessert les chantiers engages....