Courrier des lecteurs de Roland Lambert :

La Possession, trois mois après


Publié / Actualisé
Citoyen engagé dans le débat politique de ma ville de La Possession, je tenais à faire quelques remarques quelques semaines après l'installation de la nouvelle majorité municipale dans ma commune. En premier lieu concernant le projet, bientôt chantier, du parc sportif et aquatique de Dos d'Âne, je tenais à féliciter la Région pour sa participation financière, à hauteur de 36 % des travaux et études sur un montant total de 6,3 millions d'euros, en remplacement de la part de la commune qui a préféré se retirer de ce projet.
Citoyen engagé dans le débat politique de ma ville de La Possession, je tenais à faire quelques remarques quelques semaines après l'installation de la nouvelle majorité municipale dans ma commune. En premier lieu concernant le projet, bientôt chantier, du parc sportif et aquatique de Dos d'Âne, je tenais à féliciter la Région pour sa participation financière, à hauteur de 36 % des travaux et études sur un montant total de 6,3 millions d'euros, en remplacement de la part de la commune qui a préféré se retirer de ce projet.

Remercions au passage le TCO, principal financeur du projet (à hauteur de 64 %) qui a réussi à convaincre la nouvelle maire que le bien fondé du projet n’est plus à démontrer pour la commune de La Possession, pour le territoire de l’ouest et que cette structure revêt même un rayonnement d’envergure régional d’où l’implication de la collectivité régionale pour combler l’absence de financement municipal. Heureusement que la Région est là reprendre un projet structurant de feu l’ancien maire Roland Robert.

Par ailleurs, le dossier dans sa partie montage technique est tellement bien avancé que l’abandonner aurait été un réel gâchis humain et financier. Et comme l’ont rappelé les professionnels du BTP (Bâtiment Travaux Publics) les entreprises du secteur sont les premières à souffrir des alternances politiques avec l’abandon de nombreux projets de construction des collectivités. Pour le cas de Dos d’âne, là c’est sûr, le quartier va pouvoir se développer et des emplois seront créés grâce à l’implantation de ce parc aquatique et de loisirs.

Par contre, concernant un autre volet de la nouvelle politique municipale, je suis beaucoup plus critique et mon questionnement est public. Pourquoi la nouvelle majorité a-t-elle embauché avec un salaire de cadre (plus de 4000 euros) un conseiller spécial chargé de traquer, oui il n’y a pas d’autre mot, les agrandissements des logements des Possessionnais pour qu’ils soient d’avantage taxés sur les impôts et ce quelle que soit leur catégorie sociale. Peut-être que la nouvelle maire ne sait pas que l’immense majorité des contribuables de la commune (les familles, les travailleurs, les chefs d’entreprises) sont déjà lourdement victimes du matraquage fiscal orchestré par le gouvernement de François Hollande ?

Les Possessionnais demandent une pause fiscale, un peu de clémence de la part de leur première magistrate. D’ailleurs, au dernier conseil municipal, la nouvelle majorité a reculé face à la pression de la population. Celle-ci voulait augmenter le prix de la cantine pour les familles. Mais les Possessionnais savent se faire entendre, leur pouvoir d’achat a bien baissé depuis quelques années et ils ne pourraient pas supporter une hausse de la cantine. La vigilance des citoyens possessionnais a fait reculer la nouvelle maire cette fois-ci. Sachons rester mobilisés pour que nos droits et notre qualité de vie soient respectés !

Roland Lambert, citoyen engagé

   

7 Commentaire(s)

Marie, Posté
On ne gère pas une commune comme une classe d'école, on ne fait pas la leçon à un peuple, le peuple vous a élu mais attend beaucoup de vous. Le plus difficile pour vous est et restera de gérer ceux qui ont voté pour vous.
Simoun, depuis son mobile, Posté
Nous resterons vigilant concernant les impots et s y faut manifester nous le feront que la nouvelle Maire sache que nous ne seront pas des vaches a lait
Laurent, Posté
Critique ou pas elle est le maire de la possession beaucoup gens critique honore mais que voulez vous chaqun a sa chance et son destin vous pensez que vous etes meilleures je pense pas si non vous étiez le maire votre vie personnelle ressemble a quoi nous les jamais content créoles a non achevé critiquer et jaloux nous prgresse pas....
La rédactrice, Posté
Bonjour,

A peine 3 mois après son élection, Mme Miranville régente une politique élitiste.
Elle ne prend pas compte des préoccupations, des attentes et besoins de ses administrés.
Son incurie empêche les Possessionnais de disposer d'équipements sportifs et culturels.
Heureusement que la Région et le TCO assure et prend la relève dans le financement de ses projets ambitieux qui dynamiserait incontestablement cette commune.

Mme Miranville, c'est grâce à cette population que vous vous êtes érigée en tant que Maire alors respectez les Possessionnais, arrêtez de les dépouiller et de les appauvrir !
Sitarane, Posté
Soutien de Vanessa pendant la Campagne de l'élection municipale, je continue à la soutenir, mais, il faudrait qu'elle avance vers son électorat et plus particulièrement vers tous les Possessionnais pour expliquer sa politique, nous informer un peu plus sur sa stratégie à moyen terme.
Ouvrir donc un dialogue serein, sans fioritures, avancer la tête haute. Car, pour le moment, je ne vois pas trop où est le changement par rapport aux turpitudes du passé. Tout travail mérite salaire, encore faudrait-il ne pas enfourcher les costumes d'antan pour justifier l'incompréhensible. Alors, je militerais pour l'anti-corruption.
Kamarad Ana de Saite-Thérèse, Posté
La Possession va mal. Dans quelle galère la nouvelle majorité municipale va entraîner notre ville...?
Citoyen, Posté
Pauvre Lambert. Dis nous où tu habites en ce moment ? Quelle est ton adresse à La Possession.
Quand on signe "citoyen engagé", alors dis-nous, engagé par qui? Dis-nous qui te paye? Quelle collectivité, La Région? Que fais-tu exactement ?