Tribune libre de Monique Orphé :

Attaques odieuses contre Najat Vallaud-Belkacem


Publié / Actualisé
Depuis la nomination de Najat Vallaud-Belkacem en tant que ministre de l'Education Nationale, nous assistons à une campagne de dénigrement sur les réseaux sociaux que je tiens à dénoncer avec virulence. Notre nouvelle ministre de l'Education Nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche est attaquée sur plusieurs fronts : sa jeunesse, ses origines et le fait qu'elle soit une femme.
Depuis la nomination de Najat Vallaud-Belkacem en tant que ministre de l'Education Nationale, nous assistons à une campagne de dénigrement sur les réseaux sociaux que je tiens à dénoncer avec virulence. Notre nouvelle ministre de l'Education Nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche est attaquée sur plusieurs fronts : sa jeunesse, ses origines et le fait qu'elle soit une femme.

Le parcours exemplaire de Najat Vallaud-Belkacem, qui a réussi, grâce à l’école de la République et à des études brillantes, à atteindre le plus haut niveau des responsabilités politiques par ses compétences, son talent et ses convictions semble en déstabiliser plus d’un.

Les premières attaques sont extrêmement sexistes : un conseiller municipal de Neuilly-sur-Seine, s’est ainsi demandé sur twitter de " quels atouts Najat Vallaud-Belkacem a utilisé pour convaincre Hollande de la nommer à un grand ministère?", accompagnant cette question d’une photo de la ministre en jupe.

Ces insinuations abjectes mettant directement en cause la compétence d’une femme parce qu’elle est nommée à un poste à responsabilité relève d’un " sexisme ordinaire " que nous devons dénoncer sans relâche et qui est d’autant plus inacceptable qu’il émane d’un élu du peuple et s’adresse à une ministre.

En juin 2013, c’est le maire d’un village de Bretagne qui se permettait, toujours sur twitter, des commentaires douteux sur celle, qui était à l’époque ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement (#NVB suce son stylo très érotiquement.)

Parallèlement à ses attaques, Najat Vallaud-Belkacem doit subir une autre campagne de dénigrement, alliant la désinformation à un racisme décomplexé : celle qui consiste à faire croire qu’elle s’appellerait Claudine Dupont et aurait préféré afficher un nom d’origine arabe pour accéder à des responsabilités.

Je suis totalement outrée par ces réactions grandement relayées sur le net.

Si la jeunesse et la compétence de Najat Vallaud-Belkacem bouleversent les schémas préétablis, tant mieux ! Si cela renvoie certains à leur médiocrité et représente une menace pour d’autres, tant pis !

Ne baissons jamais notre vigilance et n’acceptons jamais ce type d’attaques sexistes et racistes qui sont autant d’atteintes graves aux valeurs de la République.

Monique Orphé

   

3 Commentaire(s)

Stopinjustice , Posté
Ce que l' on reproche, c'est qu'elle est à la tête du plus gros ministère, et qu'elle n' a rien prouvé,au poste précédent, pourquoi ???, d' ailleurs tout le gouvernement actuel est incompétent, allez y continuez encore, vous faites le jeu du F.N.................DEHORS, d'ailleurs cela ne va pas durer jusqu'en 2017, le peuple en a marre.;;;;;;;;;;et il est à bout..............
De plus Mme ORPHE , vous êtes mal placé pour parler..........................

Le Président de l ' Association STOP INJUSTICE
Pascal BIEBER
0692 54 39 17
stopinjustice974@hotmail.fr
Moku Sédupoulé , Posté
Tiens , elle a trouvé un combat, ça justifierai ces indemnités .
Avant avec Michèle OBAMA , elle luttait pour la paix, pour retrouver les filles enlevées , lycéennes je crois en AFRIQUE, pour leur libération. Puis, elle a disparu, là, elle revient au devant des médias, pas pour un projet économique, social voire même culturel, défendre notre culture, notre histoire, voire même notre identité , pour la reconnaissance de notre pays,mais pour être indigner.
Il faut rien à foutre pour lire tous les commentaires sur des sites sur internet , enfin si c'est ça être députés socialiste à la Réunion, alors §.
Domie, Posté
Madame Orphé, les propos sexistes ne sont pas ma tasse de thé , car en tant que femme je mets un point d'honneur à soutenir une femme en politique. Mais quand notre ministre avec sa mini jupe exhibant ses longues jambes (certes elle a de belles jambes !) telle une ado en mal de reconnaissance, on est à se demander dans quelle cour joue-telle ? Quand on représente la république il y a une décence à avoir ! D'autant plus que la photo a été prise pendant ses fonctions, et non dans la sphère privée: c'est vraiment chercher le bâton pour se faire battre !!!! Et permets moi d'ajouter qu'en politique la compétence est loin d'être une caractéristique politique , les bonnes relations et les cercles d'amis soutiennent la compétence des uns et des autres: vous ne me contredirez pas là dessus n'est-ce-pas???