Tribune libre de Fabrice Lebon :

Lettre ouverte au maire de Petite-Île


Publié / Actualisé
Nous avons appris cette semaine par voie de presse la nomination de Monsieur Cyrille Hamilcaro en qualité de directeur de l'Association Départementale des Maires de La Réunion, association à laquelle notre commune est adhérente et qui bénéficie de subventions publiques.
Nous avons appris cette semaine par voie de presse la nomination de Monsieur Cyrille Hamilcaro en qualité de directeur de l'Association Départementale des Maires de La Réunion, association à laquelle notre commune est adhérente et qui bénéficie de subventions publiques.

Permettez-moi, en qualité de conseiller municipal et représentant du groupe “Petite-Ile au cœur de l'Action” de vous faire part de mon indignation face à une telle nomination au sein d'un organisme fonctionnant grâce aux deniers publics.

Je porte à votre attention que ce nouveau directeur fait l'objet d'une double condamnation ainsi que de peines d'inéligibilités !
Condamnations qui ont été prononcées à son encontre dans le cadre d'affaires publiques intervenues lorsqu'il était maire de la commune de Saint- Louis.

Cette nomination semble faire suite à des règlements de comptes entre élus locaux, et ressemble à une vérita- ble mascarade politique entre copains coquins, orchestrée au vu et su de tous sans aucun égard pour la population !
Mon équipe et moi-même trouvons cela inacceptable pour les Réunionnais qui galèrent dans leur recherche d’emploi pendant que notre commune adhère à une association d'élus qui procède à l'embauche, d'un ex-élu doublement condamné.

Vu la situation et par respect pour vos administrés et leur participation aux deniers publics (issue d’impôts dont vous avez la charge !), je vous demande par la présente, le retrait de notre commune de cette association dont la probité est aujourd'hui remise en cause.

Les Petite-Iloises et Petite-Ilois pourraient alors saluer votre geste ! Et cette fois, c’est avec honneur que nous pourrons nous donner rendez-vous en 2020, comme vous le dites si bien sur la “Place des Grands Hommes”.

Je conclurai sur cette citation créole : "Saque y fréquente le chien y gagne le puce !" Ne soyez pas de ceux-là !

Confiant de l’importance que vous accorderez à cette requête, je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l'expression de mes salutations distinguées.

Fabrice Lebon

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !