Courrier des lecteurs :

Didier Robert serait-il faible ?


Publié / Actualisé
Résumons les faits : à son arrivée à Gillot descendant d'avion après un voyage sans aucun doute confortable en 1ere classe, Didier Robert, ci-devant pour encore quelques mois président de Région, se fait haranguer par des taxiteurs qui protestent contre la mise en place d'une navette Car Jaune reliant Gillot au Sud en passant par la gare routière de St Denis et l'Ouest.
Résumons les faits : à son arrivée à Gillot descendant d'avion après un voyage sans aucun doute confortable en 1ere classe, Didier Robert, ci-devant pour encore quelques mois président de Région, se fait haranguer par des taxiteurs qui protestent contre la mise en place d'une navette Car Jaune reliant Gillot au Sud en passant par la gare routière de St Denis et l'Ouest.

Pauvre président ! Ne résistant pas à cette pression, ne voila-t-il pas que notre Didier régional décide de recevoir ces professionnels en colère pour ensuite se fendre d’un communiqué par lequel il demande au Conseil général de surseoir à la mise en place de cette navette.

Non, mais c’est du grand n’importe quoi ! Autant les changements sur le réseau Car Jaune peuvent susciter des freins, autant cette navette est reconnue par tous comme nécessaire, pour mettre notamment fin à une situation pour le moins abusive des taxiteurs qui prennent 150€ pour permettre aux touristes de sortir de Gillot ! Sans parler des Réunionnais eux-mêmes qui sont contraints de payer des frais de gardiennage de leur véhicule ou de déranger un ami quand ils ont à prendre l’avion (évidemment, c’est une situation que ne connaît pas notre Didier, vu que lui, il a un chauffeur qui le dépose et vient le chercher !).

Mais là, pour ne pas se mettre à dos 28 taxiteurs – oui, ils ne sont que 28, si les chiffres donnés par la presse sont les bons – Didier Robert n’hésite pas à mettre en porte-à-faux Nassimah Dindar, avec qui il dit pourtant partout qu’il veut faire une union pour les Départementales et les Régionales. 28 mécontents pèsent plus qu’un projet pour 800.000 Réunionnais ? Avec Didier Robert, il faut croire.

Et ce communiqué est un aveu de faiblesse très inquiétant quand on songe aux manifestations des écologistes, des transporteurs, des automobilistes pris dans les embouteillages, des riverains gênés par les carrières, etc etc, toutes manifestations qui seront générées par la très onéreuse route du littoral voulue par le président de Région !

Dans ces conditions, mesdames et messieurs les opposants divers et variés, vous savez ce qu’il vous reste à faire : renseignez vous sur les déplacements de notre président de Région, et soyez 28 à l’attendre. Nul doute que là encore, il vous recevra et décidera par communiqué de surseoir à la construction de la NRL.

Joséphine

   

8 Commentaire(s)

Hugues, Posté
Faible ? Non
Réactif ? Oui !
Preneur d'initiatives ? Oui !
Melinda, Posté
Joséphine, je vous envoies les 28 ghosts whisperer, pour être vos anges gardien !!!

Arretez de vous prendre pour Mimie Mathy, vous ne lui arrivez même pas à la cheville, par contre, je vous identifierais pluutôt du coté du ti dentèl de st leu !!!
Didier Robert n'est pas faible, comme vous le pensez ... il faut se méfier de l'eau qui dort, et ce n'est pas le chien qui aboit le plus fort, qui mord !!!
Va méditer là-dessus
Georget, Posté
Il est possible pour ce marché que ces deux acteurs cohabitent ensemble !
Il n'y a aucune raison que les bus monopolise ce secteur !
A la Réunion, nous devons réellement apprendre à travailler ENSEMBLE !
Chaminou, Posté
Joséphine ?
Tu parles ! C'est malin de se faire passer pour une femme Monsieur C.. mdr !
Francis, Posté
J'adhère à la politique de Didier Robert !
Je trouve qu'il agit réellement pour la Réunion et pour toutes les classes sans discrimination.
C'est un bon Président de Région !
Didier robert homme d action, Posté
Non ce sont les autres qui sont faibles !
Il faut arrêter de dire n'importe quoi !
FOX, Posté
Eh.....Joséphine.....de part le titre de votre article, deux réflexions.....soit vous étes une partisane, ou pire une pauvre ignorante.....signant des articles écrit... par certains détracteurs..... j ai une information pour vous....DIDIER ROBERT c est un ....fox.....et il va faire qu une bouchée......du petit roquet.....ou coné roquet i aboye un tas....mais ou bat le pied a tèr.....li court.....moi je juge l homme sur un bilan....et le bilan.....il est....dans l ensemble bon....mème si il y a des choses à parfaire.....je vous l accorde.....euh....comment......ah oui......José.....pas...fine........A bientot...pour échanger.....
Aide bann taxiteurs Didier , Posté
Il faut arrêter de biaiser ! J'ai appris que dans une lettre en date du 12 juin... 2013 (!), la présidente du conseil général Nassimah Dindar a proposé à la région et aux responsables des communautés de communes de lancer une étude pour identifier les besoins des usagers des écarts pas suffisamment desservis par les lignes de bus, et aussi aux horaires où les bus ne sont pas en service. Elle rajoutait que les besoins de personnes à mobilité réduite vont augmenter, et que toutes ces situations permettraient d'augmenter l'activité des taxiteurs. Une copie du courrier avait été adressée aux présidents de la chambre de commerce et de la chambre des métiers, qui ont marqué leur accord pour cette étude. C'est normal, moi-même travaillant à la chambre. Le président Didier Robert à ma connaissance n'a même pas répondu à cette proposition... qu'il reprend aujourd'hui en demandant de surseoir à la ligne pour que les taxis soient aussi partie prenante du développement des transports sur toute l'île. Dix huit mois de perdus, notamment pour les taxis, à cause d'élus qui font la guerre au conseil général !!!! Mais il est hors de question d'accepter que les bus n'amènent pas les usagers devant l'aérogare !! c'est le monde à l'envers, que des touristes qui ne veulent pas prendre un taxi soient obligés de faire plusieurs centaines de mètres, peut-être sous la pluie, pour arriver à l'arrêt car jaune. On marche sur la tête. Cette ligne est la bienvenue dès maintenant, sans attendre encore, dans cette période de fin d'année où il y a de nombreux départs de réunionnais. Les personnes qui souhaitent les accompagner préfèrent payer 5 euros l'aller et 5 euros le retour, car il n'ont pas les moyens de payer 150 euros l'aller... et 150 euros le retour !!!