Tribune libre de la FSU :

Les syndicats s'opposent au redécoupage des zones de remplacement dans le secondaire


Publié / Actualisé
Le Rectorat de la Réunion vient, contre l'avis de l'ensemble des organisations syndicales, de tenter de passer en force son projet de redécoupage des zones de remplacement des enseignants du second degré qui de 5 actuellement, passeraient à 2, l'une allant de La Possession à Saint-Philippe, l'autre de Saint-Denis à Sainte-Rose.
Le Rectorat de la Réunion vient, contre l'avis de l'ensemble des organisations syndicales, de tenter de passer en force son projet de redécoupage des zones de remplacement des enseignants du second degré qui de 5 actuellement, passeraient à 2, l'une allant de La Possession à Saint-Philippe, l'autre de Saint-Denis à Sainte-Rose.

C'est pourquoi nous avons  boycotté le CTA du 11 mars destiné à entériner ce projet. Au cours de la séance dite de repli du 16, ce projet a été sanctionné d'un vote défavorable unanime, une première depuis la mise en place de cette instance, obligeant l'administration à présenter un nouveau projet dans un délai maximum d'un mois.

Les compressions budgétaires imposées à l’Éducation Nationale sont devenues si fortes que se pose aujourd'hui un très sérieux problème de remplacement des enseignants des collèges et lycées en arrêt de travail ; dans notre académie, le vivier d'enseignants-remplaçants titulaires (TZR) se raréfie du fait de la crise du recrutement et de l'affectation de nombre d'entre eux sur des postes vacants alors que leur mission consiste d'abord à remplacer dans les meilleures conditions possibles un collègue absent.

A cela s'ajoute d'immenses difficultés dans certaines matières pour trouver des contractuels pour assurer des remplacements de courte durée ou sur des temps incomplets.
Ce redécoupage ne réglera rien, il ne fera qu'aggraver une situation déjà critique avec le risque d'amplifier encore davantage le nombre de classes sans enseignant.

Les élus FSU au Comité technique académique

   

1 Commentaire(s)

Gérard Jeanneau, Posté

Il faut prendre pour modèle ce qui se fait dans l'enseignement privé !