Tribune libre de la FEP-CFDT Réunion :

Halte aux pressions des parents d'élèves !


Publié / Actualisé
La FEP-CFDT Réunion, constate que depuis quelque temps nombre d'incidents se produisent dans divers établissements scolaires privés de La Réunion (Photo d'illustration).
La FEP-CFDT Réunion, constate que depuis quelque temps nombre d'incidents se produisent dans divers établissements scolaires privés de La Réunion (Photo d'illustration).

En effet, certains parents d’élèves se croient tout permis, agression verbale, quand ce n’est pas une agression physique envers un enseignant, courriers exigeant un changement d’appréciation ou de note concernant leur enfant, harcèlement par mails, irruption dans la salle de cours devant la classe, etc…  Si l’enseignant refuse de suivre les " consignes " du parent excité, il se voit accablé de reproches et apprend que des courriers dénonciateurs ont été envoyés au Rectorat pour nuire à sa carrière !

Le phénomène prend de plus en plus d’ampleur, au point que notre organisation a décidé d’accompagner ses adhérents chaque fois qu’ils seront victimes de tels procédés. Une démarche sera engagée auprès des tribunaux pour " dénonciation calomnieuse " dès lors qu’il nous apparaitra que les faits sont avérés preuves à l’appui.

La FEP-CFDT est consciente qu’il doit y avoir, pour le bien des élèves, une concertation entre la Direction de l’établissement concerné, l’Association des Parents d’Elèves (A.P.E.L) et les enseignants, mais il ne faut pas qu’une des parties se croie tout autorisé et empiète sur les prérogatives de l’autre, auquel cas l’équilibre se trouve rompu et les élèves seront les premiers à en pâtir.

Ce sont pour ces raisons que nous disons donc halte à toutes ces pressions, et appelons tous les agents des établissements scolaires privés, qu’ils soient enseignants ou salariés des organismes de gestion, qui subissent de tels harcèlements et agressions, à engager sans attendre le pire toute procédure légale visant à défendre leurs droits et à leur permettre d’exercer librement et en toute sérénité leur métier.

Thierry Fabre, Secrétaire Général de la FEP-CFDT

   

1 Commentaire(s)

Parent, Posté
Peut être qu'il faudrait de la même manière accepter que les profs et enseignants ne sont pas toujours bienveillants et manque de professionnalisme !! Cette institution qui est la votre ne puni jamais ses prof ou très rarement, quand il y a un problème grave avec un enseignant il est couvert par ses collègues, et bien souvent sa direction, il ne faut pas faire de vagues... Les déplacements de personnes sont de mises pour ne JAMAIS sanctionner !! Un bon gros ménage s'impose dans cette vieille machine qui ne fonctionne pas, le corporatisme en est malsain. Certainement que certains parents sont déviants je ne cautionne pas mais il faut avouer qu'il y a de gros verts dans la belle pomme qu'on nous présente !