Tribune libre de Jean-Pierre Marchau (EELVR) :

NRL : Didier Robert sur la défensive


Publié / Actualisé
La mobilisation citoyenne qui a réuni 4 500 personne le 7 juin dernier à Bois Blanc, a changé la donne. Fini le mépris à l'encontre des opposants, Didier Robert est aujourd'hui contraint de demander au préfet de suspendre l'arrêté préfectoral qui modifiait le précédent Schéma départemental des carrières (SDC).
La mobilisation citoyenne qui a réuni 4 500 personne le 7 juin dernier à Bois Blanc, a changé la donne. Fini le mépris à l'encontre des opposants, Didier Robert est aujourd'hui contraint de demander au préfet de suspendre l'arrêté préfectoral qui modifiait le précédent Schéma départemental des carrières (SDC).

Cette décision avait pourtant été prise par le prédécesseur de l’actuel préfet à la demande de ce même Didier Robert afin de pouvoir y inclure plusieurs sites de carrières, dont celui de Bois Blanc qui aujourd’hui suscite une levée de boucliers d’une large fraction de la population.

Par cette initiative, Didier Robert tente d’éviter le camouflet d’une décision du Conseil d’Etat qui devrait dans les prochains jours conduire à l’annulation du Schéma des carrières suite à un recours justifié du maire de Saint-Leu. Mais le président de Région tente surtout de désamorcer la colère des riverains car il s'aperçoit que la contestation des carrières tourne désormais à la contestation du projet Nouvelle Route du Littoral lui-même.

Un projet qui exige une telle quantité de matériaux, plus de 18 millions de tonnes,  qu’il nécessite l’ouverture de plusieurs carrières non prévues dans l’ancien SDC, le site des Lataniers (La Possession), celui de Bellevue (La Saline) et celui de Saint-André (Dioré). L’exploitation de ces carrières aura, quelles que soient les précautions prises, un impact terrible sur les paysages, la biodiversité et la qualité de vie des riverains.

Seule la poursuite et l’extension de la mobilisation citoyenne pourra mettre en échec un projet dont aujourd’hui, nombre de Réunionnais prennent conscience qu’il a un caractère démesuré et destructeur.

Jean-Pierre Marchau

Elu Europe Ecologie Les Verts Réunion

   

5 Commentaire(s)

Gérard Jeanneau, Posté
L'enjeu des prochaines élections régionales en décembre prochain est évidemment celui de la NRL; c'est là la plus belle des évidences, comme le signale le politologue d'Antenne Réunion qui avait porté le bon diagnostic pour les élections précédentes. Son jugement avait fait mouche car, en bon politologue digne de ce nom, il s'appuyait tout simplement... sur la volonté des Réunionnais et non sur la sienne. Tout comme le météorologiste, il ne fait pas la pluie et le bon temps.

La cohorte des anti-NRL grossit de jour en jour - et votre serviteur est du nombre. Pourquoi ?

Primo, le projet de Didier Robert, une NRL en pleine mer, est un projet pharaonique qui va engager les finances publiques pendant des décennies, pour les enfants des contribuables actuels et leurs petits-enfants. Et il faudra entretenir à prix d'or ad vitam aeternam de très hauts pilônes, battus par une mer souvent démontée !

Secundo, il faut déshabiller l'île en ouvrant de multiples carrières ... mais c'est pour habiller la mer. Dix huit millions de tonnes de roches ne se trouvent pas sous les sabots du cheval ! On s'acharne à vouloir saccager horriblement l'île, pourtant inscrite au patrimoine mondial, une île qui deviendra île-gruyère, vue du ciel !

Tertio, cette NRL, qui se ferait dans la précipitation, comme le veulent les trop chauds partisans de Didier Robert, obligerait les automobilistes à rester en pleine mer à contempler les ailerons des requins : il y aura embouteillage à l'entrée de Saint-Denis. Et donc pas de précipitation pour la construction de cette NRL. Pas d'affolement quand on sait que les filets disposés sur la falaise par les bons soins du prédécesseur, Paul Vergès, sont efficaces, et d'une efficacité telle que l'on est plus en sécurité sur la route du littoral que sur la route de Salazie ou sur celle de Cilaos! La première des urgences, c'est fluidifier la circulation dans Saint-Denis !

Les travaux déjà engagés peuvent servir pour un autre projet par tunnels à travers la montagne. Et n'oublions pas que les tout derniers tunneliers sont maintenant très performants; et c'est plus de 90% de Réunionnais qui seront à l'ouvrage. L'ouvrage sera bien le leur, mais l'ouvrage de l'actuel pharaon serait celui de Vinci, qui pourra se vanter urbi et orbi d'avoir construit une route en pleine mer sur de très hauts pylônes, un ouvrage unique au monde ! Personnellement je préfère donner 1 milliard aux travailleurs réunionnais que pour les beaux yeux de Vinci. Et l'île gardera sa riche verdure qu'on voulait lui arracher !

En définitive, les Réunionnais clairvoyants ne vont pas pouvoir voter pour un pirate des mers qui veut épuiser les précieux trésors de leur île adorée ! Je connais trop leur sagesse. Quant aux quelques fanatiques de l'absurde NRL, on ne peut que leur conseiller le merveilleux remède du bon docteur Jean de la Fontaine : l'absorption de quatre grains d'ellébore !
Elodiec, Posté
Rassurez-moi Julienne, votre clavier vous a trahie. Mme Bello, illettrée dîtes-vous? Vous avez reçu un galet sur la tête pour écrire une telle ineptie sans craindre le ridicule. Si vous voulez défendre l'indéfendable Président de Région, faites-le avec de vrais arguments mais ne tombez pas dans le délire.
@ Juienne l'illéttrée, Posté
@ Julienne, tu écris : "Ceux sont vraiment des illettrés" et tu oses traiter les autres d'illettrés ! C'est trop drôle ma pauvre fille. Allez va méditer sur ton orthographe. Ce sont vraiment des gens comme toi et tes potes cireurs de bottes qui font honte à La Réunion
Julienne, Posté
Je suis triste de voir des hommes, ou des femmes, vouloir diviser les Réunionnais !
Ce Jean-Pierre Marchau est comme Armand Gunet, Thierry Robert et Huguette Bello, des DIVISEURS !
Lui aussi a du mal à comprendre que la NRL est déjà un chantier ! Ceux sont vraiment des illettrés, surtout Madame Bello qui se vante de sa propre connaissance.
Allez marché, Posté
Marchau : Ecolo-bobo

allez marche loin dont !!!