Tribune libre :

Crise grecque : Debout la France appelle les députés réunionnais à ne pas voter pour l'accord de la zone euro


Publié / Actualisé
L'Assemblée nationale se prononcera ce mercredi sur l'accord conclu par les chefs d'Etat et de Gouvernement de la zone euro le 13 juillet. La Fédération réunionnaise de Debout la France appelle les députés de La Réunion à voter contre ce texte pour deux raisons essentielles.
L'Assemblée nationale se prononcera ce mercredi sur l'accord conclu par les chefs d'Etat et de Gouvernement de la zone euro le 13 juillet. La Fédération réunionnaise de Debout la France appelle les députés de La Réunion à voter contre ce texte pour deux raisons essentielles.
  • Il est anti-démocratique car il trahit la volonté de rompre avec l'austérité, exprimée par référendum par le peuple grec le 5 juillet dernier.
  • Il est anti-économique car il va alourdir la charge de la dette qui pèse sur les contribuables dans toute la zone euro et notamment en France, sans perspective réelle de redressement de la Grèce.

Ce vote ne sera sans doute pas acquis aussi facilement que les précédents, la représentation nationale étant traversée par des positions divergentes sur le règlement de la crise grecque, exprimées avec force ces derniers jours.

Le comble serait que le soutien à ce plan soit acquis avec les voix des députés du Département le plus pauvre de France, après Mayotte, privé chaque jour d'avantage du soutien de la solidarité nationale, détournée au profit des anciens pays de l'Est.

Hugues Maillot
Secrétaire départemental
    
Jean-Jack Morel
Président d'honneur départemental

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !