Tribune libre de Michel Fontaine :

Protection de l'environnement et spécificités locales


Publié / Actualisé
Michel Fontaine est intervenu mardi 21 juillet 2015, lors de la séance des questions orales, pour attirer l'attention de la Ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie sur les plans de prévention des risques naturels, PPRN, engagés par l'État à La Réunion et, plus spécifiquement, sur leurs contraintes au regard des spécificités de l'île, indique le service de presse du sénateur saint-pierrois.
Michel Fontaine est intervenu mardi 21 juillet 2015, lors de la séance des questions orales, pour attirer l'attention de la Ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie sur les plans de prévention des risques naturels, PPRN, engagés par l'État à La Réunion et, plus spécifiquement, sur leurs contraintes au regard des spécificités de l'île, indique le service de presse du sénateur saint-pierrois.

C’est un sujet essentiel qui concerne l’ensemble de la population réunionnaise puisque toutes les communes de l’île sont impactées par les contraintes imposées par ces plans.

Le sénateur a notamment souhaité faire écho à la détresse des réunionnais frappés par la suppression ou la diminution de leurs droits à construire. S’il est nécessaire de protéger la richesse environnementale de l’île, il ne faut pour autant pas faire de La Réunion un territoire d’interdiction freinant son développement.

C’est la raison pour laquelle le sénateur a demandé à l’Etat d'avoir une meilleure appréciation des particularités locales allant jusqu'au niveau de la parcelle et que soient précisés les moyens financiers qui pourraient être mis à disposition des collectivités locales pour compenser les pertes économiques liées à l'application des PPR.

   

1 Commentaire(s)

Le traducteur, depuis son mobile, Posté
Pour mettre ce texte en clair : eh! L'Etat, donne de l'argent pour les parcelles qu'on ne va pas pouvoir vendre, parceque les zones inondables, cyclonables ou autres, quand meme, si des gens veulent s'y mettre, allons!! L'environnement? Y'en a marre hein! Ca ralenti le profit. Merci de prendre l'avion pour ca!! On est content de payer.