Tribune libre de Olivier Hoarau :

Hommage à Serge Bourhis


Publié / Actualisé
Serge Bourhis était un homme d'une profonde conscience sociale et d'une grande générosité. Il a consacré une grande partie de sa vie au service des autres, à se battre pour améliorer les conditions de travail de ses collègues et pour défendre les intérêts de la cité maritime.
Serge Bourhis était un homme d'une profonde conscience sociale et d'une grande générosité. Il a consacré une grande partie de sa vie au service des autres, à se battre pour améliorer les conditions de travail de ses collègues et pour défendre les intérêts de la cité maritime.

Avec lui, le dépassement de soi tenait ses lettres de noblesse. Dans tous ses combats, il veillait à ce que la victoire n’engendre pas de vaincu et ne se fasse pas au détriment d’une tierce personne.

Militant  syndical passionné, intègre, déterminé et pragmatique,  ses qualités et son éloquence faisaient de lui un interlocuteur incontournable dans toutes les causes qu'il défendait.

Il a également joué un rôle important tout au long de sa vie pour le rayonnement et l’ancrage des idéaux du progrès qu’il a toujours voulu comme un creuset de solidarité et de fraternité, un Ciment de la cohésion sociale.  

Pour Serge Bourhis, il fallait mettre en œuvre toutes les forces qui nous habitent pour surmonter nos propres limites. Il fallait en définitive affronter notre grand adversaire, c'est-à-dire nous-mêmes.

L’incendie de sa maison l’année dernière et la disparition de ses archives, lui ont pris ses dernières forces. Le Port perd un concitoyen engagé au service de sa population. La Réunion perd un de ses ardents défenseurs de l’identité Réunionnaise.

A sa femme, ses enfants, ses proches, le conseil municipal et moi-même  adressons toute notre sympathie.

Olivier Hoarau, maire du Port

   

1 Commentaire(s)

Dédé, Posté
Que du bla-bla-bla, des généralités, un discours passe-partout après passage de la gomme à effacer. Dans quel syndicat Serge Bourhis a-t-il milité ? Koné pa ! Au fait, ça ne serait pas le syndicat du tonton de monsieur le maire ? Et les 31ans d'élu municipal et d'adjoint ? Motus, bouche cousue ! c'était avec qui ? Citoyens, on ne vous le dira pas !!! Qu'aurait pensé Serge Bourhis de cet hommage tronqué qui jette à la poubelle ses engagements à la CGTR et au PCR ?