Tribune libre de Jean-Claude Comorassamy :

"L'obligation de résultats sera les grands défis de nos élus régionaux"


Publié / Actualisé
J'ai toujours appris que la Démocratie ne se nourrit pas de la pensée unique. Elle s'enrichit toujours dans la diversité d'opinion et elle se construit dans une confrontation d'idée saine tout en respectant les uns et les autres. C'est pour cela, je souhaite que nos politiques dans ce moment solennel d'investiture soient à la hauteur de cette Démocratie, tant décriée par les abstentionnismes, qui en disent long sur les résultats des engagements ou des promesses non tenus.
J'ai toujours appris que la Démocratie ne se nourrit pas de la pensée unique. Elle s'enrichit toujours dans la diversité d'opinion et elle se construit dans une confrontation d'idée saine tout en respectant les uns et les autres. C'est pour cela, je souhaite que nos politiques dans ce moment solennel d'investiture soient à la hauteur de cette Démocratie, tant décriée par les abstentionnismes, qui en disent long sur les résultats des engagements ou des promesses non tenus.

L’amertume de la population et de notre jeunesse est immense Mesdames, Messieurs les élus. Á présent, il faut leur redonner confiance à la politique à travers des actes forts au lieu des grands discours, étant donné qu’aujourd’hui encore, les deux grandes " mamelles " de la Réunion, qui sont le Conseil Général pour le Social et le Conseil Régional pour l’économie sont entre vos mains.

Ainsi, demain les yeux de toute une population et de notre jeunesse seront tournés vers la pyramide inversée, pour saluer peut-être chaleureusement M. Didier Robert, pour son deuxième mandat au poste de Président de la Région. Mais, après l’euphorie de cette victoire, la population veut entendre la déclinaison du calendrier de mis en œuvre des engagements du candidat redevenu Président sur les sept piliers de la réussite, promis pour les six ans à venir. Parce que, nos deux députés Mme Huguette Bello et M. Thierry Robert ont déjà annoncés qu’ils seront dans une opposition " constructive " mais surtout une opposition extrêmement " vigilante ".

Nul ne doute, que l’ampleur de la tâche et des responsabilités qui vous ont été confiées ainsi qu’à votre équipe, par cette population dimanche dernier, seront encore plus difficiles à porter aujourd’hui. Votre victoire, vous commande de réussir et vous place en position d’être responsable de tout ce qui dessinera des six années qui viennent. Mais, pour répondre à ces grands défis, l’unité, le rassemblement et la solidarité doivent être le maître mot. D’ailleurs, si la Réunion s’est construite dans cette diversité aussi riche, ne peut-elle pas s’unir pour une fois à cet intérêt général ?

Aujourd’hui, il faut surtout être adepte du " parler vrai " car votre feuille de route c’est vos sept piliers qui sont à bâtir, mais aussi à votre capacité à fédérer tous les élus régionaux face aux défis graves, nombreux qui vous attendent et qui sont réels. Aussi bien dans une politique de création d’entreprise et d’emploi, en raison d’une jeunesse à la dérive, foudroyée par le chômage, dans le domaine de la formation, du transport, de la culture, de l’environnement, dans la transition écologique et énergétique, du logement, dans le sport, l’éducation, l’illettrisme…etc , car tout est à faire ou à réinventer.

Encore hier, à l’image de la COP 21, sur la question environnementale et des enjeux climatiques, qui a su rassembler 195 états, malgré des intérêts parfois différents, autour de l’intérêt général, autour de la volonté de réussir. Alors pourquoi pas vous ?

Pour cela, soyez, vous élus de cette assemblée, soucieux d’une politique d’épanouissement, de bien être et " d’élévation " pour toute la population Réunionnaise vivant de cette Île. Plus que jamais, l’obligation de résultats sera vos grands défis afin de contribuer à bâtir un meilleur avenir pour la Réunion de demain et pour ses enfants.

Jean-Claude Comorassamy

   

3 Commentaire(s)

Cimendef, Posté
Notre pharaon devrait avoir le souci constant de l'utilisation de l'argent public, aucun gaspillage n'est permis, il faut siffler la fin de la distribution de notre argent à la saga du rhum (800000 euros), aux subventions pour le carnaval des Seychelles, à l'IRT, aux amis (600000 euros pour l'achat d'un bateau)...et de reconsidérer l’arrête N° 579 du 23 décembre 2014 qui l'autorise la région à verser un salaire à Madame COUAPEL qui correspond à un traitement du plus haut fonctionnaire.
Si notre pharaon dans sa pyramide inversée ne voit pas la misère, les réunionnais malgré des diplômes la côtoient tous les jours.
Olivye, Posté
C'est surtout la place du réunionnais dans son ile que l'on doit travailler dessus. Aujourd'hui, nous avons perdu notre culture notre identité. La métropole nous a fait couper les ponts avec l'Inde, Madagascar, la Chine les pays qui émigré chez nous et permis ce vivre-ensemble. Avons nous un China Town? Avons un restaurant de cuisine indienne de référence? Dans d'autres domaines, choisissons le BTP: quelle est la part de la "tropicalisation" des projets et des immeubles construits? Nous sommes réduits qu'à des postes de subalterne alors que nous sommes aussi intelligents que ceux d'ailleurs... Laissons nous construire la Réunion de Demain... car c'est nous qui sommes les mieux placés pour le faire!
Olivye, Posté
C'est surtout la place du réunionnais dans son ile que l'on doit travailler dessus. Aujourd'hui, nous avons perdu notre culture notre identité. La métropole nous a fait couper les ponts avec l'Inde, Madagascar, la Chine les pays qui émigré chez nous et permis ce vivre-ensemble. Avons nous un China Town? Avons un restaurant de cuisine indienne de référence? Dans d'autres domaines, choisissons le BTP: quelle est la part de la "tropicalisation" des projets et des immeubles construits? Nous sommes réduits qu'à des postes de subalterne alors que nous sommes aussi intelligents que ceux d'ailleurs... Laissons nous construire la Réunion de Demain... car c'est nous qui sommes les mieux placés pour le faire!