Courrier des lecteurs de Jean-Claude Comorassamy :

Une année 2015 intense qui nous donne le souffle pour construire 2016 ensemble !


Publié / Actualisé
L'écrivain Georges Bernanos avait dit que "L'avenir est quelque chose qui se surmonte. On ne subit pas l'avenir, on le fait... ". Á l'aube de l'année 2016, je formule le voeu que ces mots guident nos pensées et nos actions. D'ailleurs, nous savons que nous sommes plus forts si nous construisons l'avenir ensemble. Ce qui nous renvoie immanquablement au monde hospitalier, où le Pôle Sanitaire Ouest (PSO) est la semence même, du fruit de ce grand hôpital public de 2018 !
L'écrivain Georges Bernanos avait dit que "L'avenir est quelque chose qui se surmonte. On ne subit pas l'avenir, on le fait... ". Á l'aube de l'année 2016, je formule le voeu que ces mots guident nos pensées et nos actions. D'ailleurs, nous savons que nous sommes plus forts si nous construisons l'avenir ensemble. Ce qui nous renvoie immanquablement au monde hospitalier, où le Pôle Sanitaire Ouest (PSO) est la semence même, du fruit de ce grand hôpital public de 2018 !

Ainsi, l’année 2015 a une nouvelle fois été rythmée par de nombreux temps forts. D’abord, avec cette grande victoire de notre syndicat en décembre 2014. La CFDT remporte les élections professionnelles et redevient la première force syndicale à l’EPSMR. Mais, quelques mois plus tard, le climat social s’est un peu tendu, à la problématique des postes vacants et des emplois précaires à l’EPSMR.

Le dialogue social s’est subitement rompu, s’ensuivit d’une journée de grève à l’appel de l’intersyndicale CFDT et CGTR le 25 juin, date devenue historique, après 25 années sans mobilisation. Bien vite, un accord est trouvé le soir même et un protocole est signé afin de lutter contre les emplois précaires dans notre hôpital. Un engagement fort du Directeur en commission sociale, d’un plan pluriannuel de 59 postes à pérenniser et à l’ouverture des concours tous grades confondus, dès janvier 2016.

Puis arrive, la grosse turbulence, du projet de Direction commune fondé par une Convention dans le cadre d’un rapprochement et d’une coopération entre les deux hôpitaux de l’Ouest. Pendant que la CFDT-EPSMR s’est positionnée favorablement à cette Convention de Direction commune (EPSMR/CHGM) dans un schéma gagnant/gagnant. Certains partenaires sociaux, eux ils ont manifesté une certaine inquiétude voire une attitude plus réservée. Bien que, des garanties sont données dans la Convention, qu’il n’y aura pas de fusion entre les deux hôpitaux, que la psychiatrie conserve ses spécificités, que chaque établissement garde ses instances propres et son enveloppe budgétaire, le respect de chaque culture est préservé… Là encore, la CFDT-EPSMR a eu une vision d’anticipation et d’avenir, concernant les garanties des emplois, des promotions... etc, pour nos agents, surtout pour la catégorie C (schéma gagnant/gagnant).

En octobre, se finalise enfin par des avis favorables, la Convention d’une Direction commune soumise dans les deux instances réciproques, avec la nomination de M. Laurent Bien Directeur Général des deux hôpitaux, mais en laissant quand même pour certains, "un sentiment de précipitation et de déception". Pendant que débutent par la suite, les premiers travaux du Pôle Sanitaire Ouest sur le site du Grand Pourpier au Domaine De la Poncetière. La durée prévisionnelle des travaux prévus est de 35 mois... Finalement, ce sont les fruits d’un travail et d’un engagement collectif, dont la CFDT-EPSMR a été aussi un des éléments essentiels pour la construction d’un avenir meilleur aussi bien pour les patients que pour le personnel hospitalier.

Ainsi, pendant que 2015 s’achève sur les derniers moments marquants, avec encore des nombreux "chantiers" ouverts à notre hôpital, la visite et nos échanges fort intéressants avec le nouveau Directeur Général de l’ARS de l’Océan Indien M. François Maury, l’élection du nouveau président à la CME M. Philippe Bénichou, la réélection de M. Gérald Incana à la Présidence du Conseil de surveillance de l’EPSMR, de l’élection de M. Expédit Lock-Fat Secrétaire Général du syndicat santé-sociaux lors du congrès du 23 octobre 2015…que se profile déjà 2016 à l’horizon.

Alors, j’exprime ici le vœu en cette année 2016, que chacun d’entre-nous puisse vivre des moments de joie, de bonheur, de bonne santé, d’unité et de fraternité. Mais également, à faire fructifier nos actions syndicales vers l’intérêt général, avec plus de solidarité et de plus d’optimisme dans l’avenir. Car c’est ensemble que nous dessinerons cet avenir meilleur.

Alor, mi souet’ zot’ tout’ in takon gayar vœux po 2016 avék in bone-érèz ané !
 

Jean-Claude Comorassamy.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !