Tribune libre d'Olivier Hoarau :

Le hub de transbordement : un nouvel outil au service du développement de La Réunion


Publié / Actualisé
A l'occasion d'un déplacement dans l'Hexagone, Olivier Hoarau, Maire du Port et Président du Conseil de surveillance du Grand Port Maritime, a rencontré Rodolphe Saadé, Vice-Président et membre du Conseil d'Administration du groupe CMA CGM (Photo d'illustration)
A l'occasion d'un déplacement dans l'Hexagone, Olivier Hoarau, Maire du Port et Président du Conseil de surveillance du Grand Port Maritime, a rencontré Rodolphe Saadé, Vice-Président et membre du Conseil d'Administration du groupe CMA CGM (Photo d'illustration)

Cet échange a porté essentiellement sur l’avancement de l’installation du Hub de transbordement à La Réunion. Rodolphe Saadé s’est félicité de l’efficacité et du professionnalisme des acteurs locaux ayant permis à cet important chantier de se dérouler dans des conditions optimales, avec l’agrandissement des quais, le creusement du bassin à 14,5 mètres de tirant d’eau et l’acquisition de nouveaux portiques.

L’ensemble des intervenants du Grand Port Maritime ayant conscience des enjeux de ces travaux, le planning a été respecté, conformément au protocole signé le 21 août 2014 par CMA-CGM et le Grand Port Maritime en présence du Président de la République.

La Réunion dispose désormais d’un nouvel outil au service de son développement et Port Réunion gagne en compétitivité dans un environnement concurrentiel. Ce hub de transbordement nous ouvre désormais de nouvelles perspectives. Rodolphe Saadé a ainsi annoncé lors de cette rencontre qu’un navire de 9000 EVP (équivalent vingt pieds) pourrait escaler à Port Réunion le premier semestre 2016.
Nous nous félicitons de cette hausse d’activité portuaire qui génèrera rapidement une augmentation directement proportionnelle des créations d’emplois. Cette croissance induit également des besoins de formation. Un programme est d’ores et déjà en cours d’élaboration pour les besoins immédiats. Nous travaillons avec CMA-CGM à anticiper ces besoins, notamment en matière de manutention et d’encadrement.

Olivier Hoarau,
Maire du Port
Président du Conseil de surveillance
du Grand Port Maritime

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !